Anthony Cosson, le Porschiste



Révélation du dernier championnat de France de 2e division (vice-champion derrière Eric Brunson), Anthony Cosson n'en finit plus de briller sur les routes de la Coupe de France.

Interview Cosson 2016

Très satisfait après ses deux podiums consécutifs à la Côte Fleurie puis à la Vienne le week-end dernier, le pilote tourangeau est revenu avec nous sur ses objectifs et les performances de sa diabolique Porsche 997 GT3.

Est-ce que ta Porsche a évolué pendant l’hiver ?

« Oui, la voiture a légèrement évolué pendant l’hiver, on a gagné 15cv où c’est important de les gagner, c’est à dire entre 2 500 et 4500 tr/min. On a changé le volant moteur également, donc on a gagné un peu plus de régime rapidement.

Depuis que nous avons la boîte courte (rallye du Lochois 2015), la différence est énorme et ça explique le gain de performance par rapport à l’an passé sur ce rallye de la Vienne. Tout a évolué aussi, autant que nous, que la voiture, réglage par réglage, on sait ce qu’on doit faire tout de suite, quels pneus prendre pour être efficace. Quand tu n’arrêtes pas de gagner des rallyes, tu as plus de confiance et tu peux partir très vite d’entrée. »

Après ta troisième place au rallye de la Côte Fleurie, quel était ton objectif au rallye de la Vienne ?

« A la Vienne, l’objectif était le podium et puis quand j’ai fait les reconnaissances vendredi, c’était trempé, défoncé, il pleuvait beaucoup, alors je me disais que la première place n’était plus l’objectif mais plutôt la troisième derrière les R5 (P.Roche et Beaubelique), juste devant Galpin.

Finalement, le samedi d’entrée, on avait les bons pneus, on fait le scratch direct avec cinq secondes d’avance, c’était incroyable.« 

Suite à ta deuxième place en championnat de France de 2e division l’an passé, l’hiver a sans doute été productif ?

« Pendant l’hiver, on a eu confirmation de nos sponsors qui étaient avec nous en 2015, principalement Yacco et Espace Automobile, qui sont deux gros budgets. Honnêtement ensuite, tous nos petits sponsors locaux ont demandé d’apparaître sur l’auto, même si ce n’est pas grand chose, mis bout à bout, ça aide vraiment bien. »

Avant de revenir en Porsche, tu avais tenté deux formules de promotion, avec la 208 Rally Cup et le Challenge Renault. Penses-tu encore à ce genre de formule ?

« Je n’ai jamais pensé à retourner sur une formule de promotion, je voulais vraiment rester sur la Porsche. C’est un super produit, ça ne coûte pas cher, il n’y a rien à faire dessus et en plus ça fait des chronos. Si on avait eu du temps, je serais bien remonter en première division, faire 1 ou 2 rallyes, mais je manque vraiment de beaucoup de temps, c’est le problème.

J’ai déjà 27 ans, alors c’est déjà trop tard pour moi, puis les voitures que j’ai eu en formule de promo, ne m’ont pas forcément plu. Je préfère rouler avec cette voiture là, c’est un truc de fou. »

Interview Cosson 2016-2

Ton calendrier provisoire est encore composé de cinq rallyes de 2e division, d’un national et d’un régional. Il est évolutif ?

« Ca ne devrait pas trop bouger. On a une pause importante avant Dieppe en mai, on aimerait bien trouver un rallye en avril, mais il n’y a pas grand chose. Pour Epernay, en terme de timing, c’est trop juste. On pourrait faire Bléré (Autocourse), mais ce n’est pas trop intéressant pour nous. On va reposer un peu tout ça, car c’était très compliqué de faire deux rallyes en une semaine d’intervalle, en terme de logistique et de révision de la voiture. On a eu les pièces très tard, et nous n’avons pas eu beaucoup de temps pour aller au rallye.

On a cinq rallyes de deuxième division, donc on va faire comme l’année dernière avec un mélange de Coupe de France et de deuxième division. Suivant les résultats, on continuera dans un des deux. Mais c’est sûr, que nous avons une bonne chance d’aller loin en 2e division cette année, vu les performances que l’on fait en ce début de saison, surtout qu’il n’y aura pas de WRC, enfin pas de Brunson en tout cas, s’il n’y a pas une nouvelle WRC qui vient, c’est jouable.« 

Comment comparer le niveau de performances de ta Porsche, face aux nouvelles R5 et autres WRC ?

« Pour moi, les R5, c’est du même niveau que notre Porsche, on roule très fort pour être devant mais il n’y a pas 1 seconde au kilomètre comme avec les WRC. Au global, nous tournons sur un budget entre 30 000 et 40 000€ avec les pneus et les révisions. Le plus important, ce sont vraiment les pneumatiques. Pour être compétitif, il faut quatre pneus arrière par rallye sur un deuxième division, plus les deux à l’avant, nous sommes vite à 3 000€. Hormis, qu’elle est mangeuse de pneus, la Porsche est fantastique.

Pour la petite anecdote, nous avons pris 222 km/h à la Vienne cette année, et 230 à la Côte Fleurie, c’est vraiment très vite. »

Enfin, comment est l’ambiance dans l’habitacle aux côtés de ta compagne, Anne-Sophie Nourry ?

« C’est vraiment bien avec Anne-Sophie, mais il faut faire attention car j’ai mon caractère dans le rallye où je suis complètement différent de la semaine. Une fois que je suis en mode rallye, j’ai mon côté « con » on va dire, je laisse moins passer les choses, et la moindre petite chose est dite, donc parfois ce n’est pas facile mais une fois le rallye terminé, le dimanche soir c’est reparti. »

Son calendrier 2016

DateRallyeTypeRésultat
26-28 FévrierCôte Fleurie (14)National3e scratch, 1er GT
4-5 MarsVienne (86)National2e scratch, 1er GT
13-15 MaiPays de Dieppe (76)2e division1er scratch, 1er GT
21-22 MaiVallée du Cher (18)National
4-5 JuinLochois (37)Régional
24-25 JuinBretagne (56)2e division
23-24 JuilletVins de Voudray (37)National
26-28 AoûtCoeur de France (41)2e division
10-11 SeptembrePays de Saint Yrieix (87)2e division
4-6 NovembreAutomne la Rochelle (17)2e division

Liens utiles pour suivre sa saison


Par Julien R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kmarco dit :

    Super pilote rien a dire.
    ..Mais quand il dit que son auto lui coûte rien….. !! 40.000e c’est vrai que c’est rien….

  2. bousssot dit :

    il parle que ya pas grand chose en rallye en avril mais ya le rallye national du pays de loheac,ca serai bien qu’il soit la

  3. enriche dit :

    Pilote de l’extrême… formidable ce qu’il fait avec une propulsion typée circuit… de plus extrêmement sympathique avec du relationnel… tout le contraire du « bobo » à la WRC du championnat du monde…
    Je souhaite réussite au couple et un haut salut à Mr Michel Nourry… (à l’époque du jeanne d’Arc…).

    • n14 dit :

      nouvelle année , toujours aussi c.n
      viens tu au touquet ?
      si oui , je te présenterais eric , tu verras , il est beaucoup plus intelligent que toi quoique que c est pas difficile

      • enriche dit :

        C’est incroyable que des individus(es) ciblent et identifient mes posts envers un personnage dont je ne site ni le prénom encore moins le nom…, mais peut-être que ces individus sont des brésiliens/Brésiliennes, si vous voyez ce que je veux dire…
        Oui serai au Touquet… dans une structure???

  4. meunier dit :

    SUPER PILOTE, belle auto et quel son, bravo anthony et anne sophie
    le rallye sans porsche, c est l ennui

  5. Figuet dit :

    Sympa l’article … à mon avis le budget c’est plutot entre 40 000 et 50 000 euro, car rien que les pneus et les engagements tu dépasses deja les 30 000 euros.

  6. puyol67 dit :

    Merci pour cette interview RS, et surtout bonne chance à Anthony pour cette nouvelle saison !! Un pilote qui est super à regarder, très sympa et qui ne se prend pas la tête !! Il a bien raison de rester sur sa Porsche, pour notre plus grand plaisir !