Despinasse, la jeunesse au pouvoir



Ancien champion Junior en Clio Cup, Kévin Despinasse s'est ensuite tourné vers le rallye avec réussite et compte déjà trois victoires scratch en Coupe de France des rallyes.

Lors du dernier Lyon-Charbonnières, le pilote Skoda a lutté face aux R5 pour terminer à une belle huitième place avant de remporter largement le rallye des Vins Mâcon, manche du championnat de France 2e division.

Carte d’identité

  • Nom : Kevin Despinasse
  • Age : 26 ans
  • Région : Rhône-Alpes
  • Copilote : Isabelle Sicard
  • Voiture : Skoda Fabia S2000
  • Métier : Commercial dans un garage
  • Début en rallye : 2010 (Renault Clio R3)

Bonjour Kévin, avant de parler de tes derniers résultats en Fabia, revenons sur tes débuts en 2010. Dès ton premier rallye, tu arraches la troisième place du rallye des Noix en Clio R3. Une belle surprise non ? Sur quels points ton expérience en circuit t’as aidé ?

Très belle surprise, d’autant plus que le plateau était assez relevé pour un régional (de mémoire 2 S2000, 1 306 maxi et Cédric Robert avec une 106 F2 13). C’était juste une parenthèse pendant ma saison en circuit et je n’avais pas d’objectif particulier si ce n’est de découvrir ce qu’était le rallye et de me faire plaisir. Au final je repars avec un premier podium et surtout l’envie de remettre ça.

L’expérience du circuit est un vrai plus pour les trajectoires et les freinages. On est habitué à faire de gros freinages, et aussi à avoir des vitesses de passage en courbe élevées. Du coup, on est pas désorienté par les vitesses atteintes en rallye..

Après pour tout le reste c’est un autre monde! Rien que le fait d’être 2 dans la voiture et de devoir écouter les notes, il faut s’y habituer !

La suite est plus compliquée avec quelques sorties et des problèmes mécaniques. As-tu des regrets au volant de cette auto ? L’ascension n’a pas été trop rapide pour un jeune pilote comme toi ?

La suite est effectivement plus compliquée avec des sorties de route lors des 2 rallyes que j’ai fait en 2011. Sûrement un peu de précipitation.. Je n’avais quasiment pas d’expérience en rallye et je me suis attaqué au Pays du Gier et au Charbo.. 2 rallyes assez difficiles ! Pas de rallye en 2012 et j’ai repris en 2013 sur une Clio R3 avec laquelle on a connu beaucoup d’ennuis !

Je ne pouvais pas accumuler de kilomètres et engranger de l’expérience car on abandonnait souvent très tôt.. Mon seul regret restera de ne pas m’être séparé de cette auto plus tôt !

En 2015, tu reviens en force au volant d’une Skoda Fabia S2000. Premier rallye et déjà une première victoire. Encore une fois, dès tes premiers kilomètres, tu es déjà très rapide. Encore une surprise pour toi ou finalement une confirmation ?

En 2015, changement de voiture et j’ai la chance de pouvoir rouler sur cette Skoda Fabia S2000. C’était une vraie découverte de la voiture lors de ce premier rallye puisque je l’avais seulement essayée sur un circuit quelques jours plus tôt. J’ai pris le temps de découvrir l’auto tout au long du rallye et nous repartons avec la victoire. On ne peut pas dire que c’était totalement une surprise car on avait l’auto pour gagner, mais ce n’était pas non plus une confirmation car j’avais tout de même quelques doutes après les 2 saisons catastrophiques que je venais de vivre.

Depuis, tu as remporté deux autres succès dont le dernier au rallye des Vins Mâcon. Avant ce rallye, tu avais signé une jolie 8e place au Lyon-Charbonnières. Avais-tu un objectif particulier sur ce rallye face à un gros plateau de R5 ?

ll n’y avait aucun objectif de résultat au Charbo. Je savais que ça allait être très compliqué face aux R5 et surtout face à des pilotes rapides qui connaissaient le terrain bien mieux que moi. Le seul objectif était de prendre un maximum d’expérience et de ramener l’auto en un seul morceau !

A Mâcon donc, tu as survolé l’épreuve. Qu’as tu pensé du parcours de ce rallye ? Tu as sans doute pris beaucoup de plaisir sur ta Fabia ?

J’ai beaucoup aimé ce rallye, aussi bien au niveau de l’organisation que du tracé. Les ES sont rapides dans l’ensemble. On trouve de la route large par endroit mais aussi quelques vo très sympas! Le tracé n’est pas toujours idéal pour une S2000 car on est très souvent au rupteur, mais on a quand même pris énormément de plaisir.

Penses-tu encore aux formules de promotion ou est-ce déjà trop tard pour toi ?

Je n’y pense absolument pas! Bien que je n’ai pas encore 27 ans, il est déjà trop tard pour prendre cette voie là. Et puis après avoir roulé dans une auto comme la Skoda S2000, on est forcément moins tenté par une R2 ou une R3..

Quelle est la suite de ton programme cette saison et as-tu des projets pour l’année prochaine ?

La suite de mon programme est indéterminée. Pour nous, l’issue de chaque rallye conditionne la suite de la saison, donc on ne se projette pas. Malgré cela, j’aimerais rouler à nouveau en championnat de France, que ce soit 1ère ou 2ème division.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. pariswift dit :

    Apparement c’etait bozian qui suivait l’auto. Une vraie équipe qui sait comment faire marcher et mettre au point ces autos !

  2. swift dit :

    Viens au critérium des Cévennes