Camilli encore en terre inconnue



Avant de rejoindre l'Europe et des rallyes qu'il a déjà disputé, Eric Camilli débarque en Argentine pour une nouvelle découverte et une ambition mesurée.

Après avoir accumulé de nombreux kilomètres au Mexique (près de 250), le jeune français visera une nouvelle arrivée en WRC, mais cette fois sans passer par le Rally2.

Sans véritable comparaison possible face à des adversaires plus expérimentés, le niçois doit avant tout faire sa propre course et progresser pas à pas.

“Ca a été une longue pause donc je suis impatient de revenir derrière le volant. Ce sera un autre rallye nouveau pour nous, mais nous avons fait les reconnaissances l’an passé donc je sais un peu à quoi m’attendre. L’Argentine est aussi un pays incroyable et tout le monde possède une grande passion pour le sport mécanique donc je suis vraiment excité de revenir ici.

Je pense que le rallye ressemble beaucoup au Mexique. Quelques spéciales sont très rapides mais d’autres sont assez étroites et techniques et la route peut aussi être assez cassante. Il y a beaucoup de variations donc c’est important d’avoir le bon setup pour chaque spéciale.

Benjamin et moi avons travaillé dur pendant ce break pour que nous puissions être aussi bien préparés que possible. J’ai l’impression que nous comprenons un peu plus la nature des rallyes WRC maintenant, au niveau du rythme que nous devons adopter et le niveau qui est nécessaire pour bien faire. Notre objectif sera de maintenir un bon rythme sur toutes les spéciales, éviter les pièges et rejoindre la ligne d’arrivée.”




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Baur yves dit :

    Bonjour,
    je note dans les propos d’Eric Camilli,
    “”Benjamin et moi avons travaillé dur pendant ce break pour que nous puissions être aussi bien préparés que possible””.
    Je pensais que le copilote était Nicolas Klinger !!!!