Ce qui change en 2016



Comme chaque année, le règlement du championnat du monde des rallyes évolue pendant l'inter-saison et voici les principales modifications adoptées par la FIA.

Modifications majeures du règlement sportif en 2016

Une Equipe WRC souhaitant marquer des points au championnat Constructeurs pourra s’inscrire à tout moment de l’année (en respectant bien sûr la date de clôture des engagements du rallye disputé).

Une Equipe WRC n’est pas obligée de participer à un nombre minimum de rallyes pour marquer des points au championnat (7 rallyes minimum en 2015).

Le statut “Priorité” a été simplifié : P1 pour les pilotes de WRC*, P2 pour le championnat WRC-2 et P3 pour les championnats WRC-3 et JWRC.

La catégorie WRC-2 / Voitures de Production disparaît (anciennement réservée aux groupes N 4 roues motrices).

Si l’ordre de départs reste identique pour les concurrents P1 (dans l’ordre du championnat les vendredi et samedi et ordre inverse du classement le dimanche), les pilotes P1 repartant en Rallye 2 s’élanceront après les autres.

La longueur de la Power Stage n’est plus obligatoirement comprise entre 10 et 15 kilomètres mais doit toujours être la dernière spéciale du rallye et être représentative de l’épreuve.

Lors du shakedown, un faux départ créditera le concurrent d’un temps de référence de 10 minutes. Les pilotes P1 devront toujours effectuer un minimum de trois passages, les autres ne sont plus obligés d’y participer.

Afin de renforcer la sécurité, chaque voiture en compétition sera équipée d’une console d’urgence de sécurité FIA comprenant un bouton d’urgence.

 

*Pilotes de World Rally Cars qui sont ou été :

  • Désignés par un Constructeur ou une Equipe WRC inscrit(e) avec l’objectif de marquer des points au Championnat du Monde des Rallyes de la FIA pour Constructeurs.
  • Engagés par un Constructeur ou une Equipe WRC inscrit(e) mais pas pour marquer des points au Championnat Constructeurs.
  • Classés parmi les dix premiers d’un rallye du Championnat du Monde au cours de l’une des deux années précédentes du Championnat ou durant l’année en cours du Championnat.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    On durcit le plan anti-Ogier. A quand le lest ?

    • didier dit :

      en effet il sera obligé d’ouvrir la route pendant 2 jours dur dur… En 2015 il avait trouvé la parade, j’espère qu’il en face de même pour 2016. Que vont ils inventer de plus, s’il regagne le championnat?

    • briwan dit :

      n’importe quoi!!! faut arrêté avec les “plan anti ogier” il a balayé toute la saison 2015!! est ca ne la pas empêché de s’imposé haut la main!!!!!! il en sera certainement de méme en 2016!!!!!! lui méme (ogier) “pleure” a cause de ca mais il s’en arrange bien….. il va balayé pendant 2 jours (sans trop en lâché) pour ensuite repassé devant lors de la 3eme étape!!! il ne faut pas oublié aussi qu’il balaye lors des premiers passages dans les es lors du second passages la trace est faite!!!! (je m’explique: es -1 ,2 et 3 il balaye .. ensuite il y’a le deuxième passages!!! est la trace est faites!!!! ) donc plus de balayage…. en gros ogier balaye que sur 1/4 du rallye!!! y’a pire!!!!!! est vu qu’il est clairement au dessus du lot en terme de pilotage et qu’il a la meilleur auto,2016 sera comme 2015!!!! on parie……..