Charles Martin : « Heureux si je roule en 2017 »



Pour sa septième année de compétition, Charles Martin a remporté sa troisième formule de promotion, s’imposant sur quatre des cinq manches de l’European Clio R3T France.

Charles-Martin-Clio-R3T

Après une année difficile en ERC, le pilote francilien a parfaitement rebondi et pourra s’exprimer pour la première en WRC à l’occasion du prochain Monte-Carlo au volant d’une Renault Clio R3T officielle. En cette fin de saison et à deux mois de cette grande première, Charles a répondu à nos questions.

Charles, quel bilan fais-tu de ta saison 2016 dans le trophée Clio R3T France ?

Je suis très heureux d’avoir eu l’opportunité de rouler, déjà !

La saison a commencé par des soucis mécaniques lors des deux premières manches, je pensais ne pas réussir à me débarrasser de ce chat noir qui me suivait depuis la saison dernière…
Le bilan est très positif avec la victoire du trophée, c’est la troisième coupe de marque que je remporte et j’en suis très satisfait.

Je regrette un peu le retrait prématuré de mes deux concurrents les plus sérieux.
Les belles primes offertes par Renault à chaque manche ont été déterminantes pour assurer ma participation à l’ensemble du trophée.

Je tiens également à remercier le Team Automeca pour son soutien et son accompagnement tout au long de la saison.
Bien que je n’y sois pas contraint par le règlement du trophée, je participerais à la dernière manche lors du rallye du Var sur une Clio R3T du team Automeca.

Tu seras présent au départ du rallye Monte-Carlo 2017, comment vois-tu ce difficile challenge à relever au volant de la Renault Clio 4 R3T ?

C’est une superbe opportunité de pouvoir participer à cette épreuve mythique.
Je vais être amené à découvrir de nouvelles conditions, il va falloir réussir à allier prudence et performance.
Je compte beaucoup sur une bonne séance d’essai, indispensable et nécessaire pour aborder ce rallye de la meilleure manière.

J’ai confiance en Renault et je suis certain qu’ils nous mettrons dans les meilleures conditions possibles pour aborder ce rallye très difficile.

Pour ta saison 2017, as-tu déjà des idées ou souhait en rallye ?

Pour 2017, je serais déjà très heureux de pouvoir rouler.

Le financement pour la saison prochaine n’est toujours pas assuré malgré des victoires successives en coupe de marque.
J’ai quelques idées mais encore rien de concret cause financement…
Si une opportunité de travailler en tant que pilote de développement se présente à moi je la saisirais immédiatement, même si cela ne me permettait pas de rouler en course.

J’aime beaucoup le travail de développement et cumule déjà quelques expériences concluantes dans ce domaine.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thomas dit :

    Donc à part le Monte, Renault n’a rien de prévu pour Martin ??? Même pas au moins le championnat WRC3 dans son intégralité ??? :0/

    • franck dit :

      C’est dommage, il est doué ! Seulement maintenant cela ne suffit plus … Il faut surtout savoir communiquer et ce vendre , c’est la dure loi pour rouler (Cf Ciamin ) .
      En tout cas , pas facile le Monte comme début 🙁