Citroën, c’est grave docteur ?



Déjà suspectes au Monte-Carlo, les performances des C3 WRC ont encore été décevantes en Suède.

Après une première étape correcte (Meeke 4e et Breen 8e), la journée du samedi a été bien plus délicate pour les Rouges, les pilotes décrivant une C3 imprévisible.

Dans l’ES15 samedi après-midi, le pilote n°1 de la marque partait même à la faute et lâchait huit minutes : « C’était assez étrange. J’étais vraiment en difficulté dès le premier virage où je me suis fait une grosse chaleur sur un sommet. J’avais vraiment du mal à maintenir l’arrière dans la trajectoire, j’étais conscient de ce problème et j’essayais juste de ne pas faire quelque chose de stupide. Dans un léger droite sur une crête, l’arrière est parti et j’étais complètement à la perpendiculaire de la route et je ne pouvais pas prendre le virage suivant.« 

Le lendemain, le britannique commettait un nouveau tête-à-queue dans une spéciale, refusant de parler aux médias à l’arrivée. A la fin du rallye, Kris admettait que « l’équipe avait encore beaucoup de travail à faire. »

Même s’il n’a pas commis de grosses erreurs au contraire de son coéquipier, Craig Breen a également peiné au volant de la C3.

A deux reprises le samedi après-midi, le pilote Citroën a exprimé ses difficultés : « J’ai du mal à bien sentir l’arrière de la voiture. Je n’arrive pas à là garder en ligne et parfois elle me prend par surprise, l’arrière veut passer devant. Il semble que nous avons surtout du mal dans les deuxièmes passages, je suis un peu perdu. » 

Cinquième à l’arrivée mais à près de trois minutes du vainqueur, le pilote irlandais reste néanmoins convaincu par le potentiel de cette voiture. « Nous avons un peu de travail à faire mais j’ai une confiance absolue dans les gars à l’usine. Cette voiture a vraiment du potentiel, je pense que nous pouvons faire quelque chose de spécial avec. »

Au Mexique dans un peu plus de trois semaines, Kris Meeke disposera d’une excellente position sur la route. Si la C3 WRC ne s’avère pas performante dans ces conditions, la suite du championnat pourrait paraître bien longue pour Citroën…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. diabolo dit :

    voici un article tres interessant et sans doute representatif de l’ambiance en suede chez les rouges. Notamment pour Kris Meeke…
    http://www.autosport.com/news/report.php/id/128098/what-troubling-meeke-and-citroen

    • Sylvain dit :

      L’article parle d’ambiance, certes, mais surtout de confiance dans ce que le journaliste a vu en essai : ne pas juger la Citroën avant de l’avoir vu au Mexique, c’est ce qu’il dit…

      Bref, le journaliste fait l’inverse de Denis ici, Denis « je m’ai gouré, désolé », le journaliste dit « il est absolument impossible que la voiture que j’ai vue en test, le merveilleux pilote qu’est Meeke et la fantastique équipe qu’est Citroën, patin couffin… »

      Donc on a 25 jours à attendre pour savoir qui de notre Denis ou bien de ce gars a raison :
      – Meeke top pilote ou pas?
      – C3 réussie ou pas?

      Il est à noter que ce journaliste ne prend pas en considération ni l’ordre de passage au Mexique (favorable a priori à qui part de derrière), ni les deux coups que Meeke et Citroën ont pris sur la tête comme partie intégrante de l’équation. Pour lui, contrairement à Makinen, la neige et la terre ne se ressemblent pas dans le type de réglage dont a besoin la voiture (car il abonde dans la direction de Meeke et Breen, la Citroën était impilotable).

      • Denis dit :

        Wait and see.
        Frustré par ce qu’a démontré Citroën après ces deux échecs consécutifs et tant d’attente, de communication enivrante, je souhaite que les Rouges, envers qui je n’ai pas été tendre il est vrai, réagissent de la meilleure manière. Dès le Mexique.
        Pour qu’il y ait lutte, bagarre, sport, spectacle.
        – La C3 WRC est-elle réussie ou ratée ? A voir… La technologie, très poussée, semble un handicap pour le moment. Suspensions ? Différentiel ? Cela demande à être affiné, puis corrigé.
        Alors, le bolide pourrait alors tenir ses promesses.
        – Meeke top pilote ou pas ? Cela reste à voir mais en tous cas, il n’a l’étoffe d’un leader. A mon sens un leader c’est un top pilote, donc leader naturel, référence. Ou un « technicien » metteur au point, ou un « fédérateur », ou un « communicant ». Or Meeke n’est ni l’un ni l’autre chez Citroën.
        Il est leader, par défaut.
        Sans l’encenser, Breen semble démontrer qu’il en aurait le potentiel, pas son attitude déjà.
        Patientons…

        • Denis dit :

          Oups ! « …par son attitude » plutôt.
          Un leader ne dit pas « l’équipe a du travail » mais, « on a du travail ». Pourtant, depuis des mois et des mois…
          Matton s’en remet aux pilotes, au titulaire Meeke qui ne semble pas avoir « la carrure ».
          Je dirais qu’il y a un manque de « cadrage » dont l’ensemble pâtit. Depuis des lustres.
          Loeb réunissait les 4 qualités décrites plus haut pour être ou devenir un Leader.
          Ogier aussi. Hormis la « com » qui n’est pas son fort.
          Depuis leur départ…

  2. giledouard dit :

    L’explication de ces deux revers est peut-être un budget « frileux » à la base et qui conditionne tout les reste, nombre de C3, manager, pilotes, techniciens. Comment comprendre qu’après une année sans courir officiellement en 2016, on est si loin du compte. MSport a déjà engagé 4 voitures dès le deuxième rallye et ils ont courus en 2016 et en plus le développement de la R5 plus le junior cette année avec la r2. On ne ne connaît pas les budgets des équipes, mais je mettrai une pièce sur le fait que MSport, structure privée, a un budget supérieur à Citroën et que ça bosse à l’atelier. Est-ce que la réunification de Peugeot Sport et Citroën Racing sous le même toit pose des problèmes ? Les idées sont-elles restées dans les cartons ? Combien de techniciens chez MSport et combien chez Citroën pour le WRC ? Sans parler des R5 qui ne sont pas fiables ni performantes par rapport à Fors, Skoda, Hyundai.

  3. JAISUS34 dit :

    Tu la conduite la voiture pour dire une telle annerie ?
    Toi aussi tu fais des essais ( dans ta tête ) comme tous les ingénieurs de ce site ?

  4. Eric dit :

    Toutes proportions gardées, Citroën Racing me fait une peu penser à la situation de la Scuderia Ferrari après le départ du trio Schumacher-Brawn-Todt.
    Voyons la réactivité de l’équipe Citroën d’ici le Mexique et la Corse… Je le souhaite pour la qualité du championnat.
    Et si les résultats ne viennent pas d’ici le début du printemps, il y a non seulement Mikkelsen de disponible, mais aussi, sans doute, F.X. Demaison et Sven Smeets qui doivent ronger leurs freins chez VW Motorsport.
    J’oubliais Jost Capito qui a quitté McLaren F1 suite au départ de Ron Denis… Mais il y aurait un problème de budget chez Citroën, j’imagine…

    • p106 dit :

      pour fx demaison , ca serait top , nostalgie !!! mais je crois qu on reve malheureusement

    • Denis dit :

      +1 !
      Il est à retenir qu’après faire jouer « aux sièges musicaux », les jeunes Breen & Lefebvre, dont la tâche d’exploiter la C3 est de fait rendue difficile, je verrai bien un « jeu des chaises musicales » pour Matton.
      Avec les pointures disponibles sur le marché, la patronne pourrait être tentée de jeter un oeil sur le CV de :
      Sven Smeets qui a connu la maison comme team manager de janv. 2008 à déc. 2011
      François-Xavier Demaison
      Jost Capito dans une moindre mesure

      😉

  5. JAISUS34 dit :

    Bonjour a tous, tout a fait d’accord avec sebenfer , Breen m’a plutôt déçu sur ce rallye de Suède , épreuve qu’il a disputé a plusieurs reprises contrairement a Lefèbvre , qui lui en était a sa première en WRC1 et une en WRC2 ….IL a aussi deux fois moins de rallyes dans les jambes , je suis pas sûr mais je crois que Breen courre depuis l’age de 18 ans et il en 27…..
    Meeke est très décevant avec son statut d’ingénieur- pilote et une année a faire des essais pour planter la voiture a deux reprises sans faire des bons temps ! j’espère que sur la terre il vont rectifier le tir , sinon …..

    • p106 dit :

      t es dur avec breen ! comment attaquer avec une voiture qui peut te trahir a chaque freinage ! pas facile ! pourquoi ogier fait plus d erreurs depuis 2 courses , juste parcequ il n est pas totalement en confiance avec la ford pour le moment . citroen avait 2 choix ; soit faire com hyundai , reprendre 80% des pieces de la 2016 et l adaptée au dif actif soit faire une voiture nouvelle avec des choix technique audacieux comme l explique fx demaison dans auto hebdo ! tous les tests ont ete faits sur terre et asphalte alors on verra au mexique et en corse en esperant qu ils soient au niveau !

      • giledouard dit :

        Voilà qui est bien dit.
        A l’attention des intervenants sur ce forum : on dirait que certains oublient l’objectivité, soit on dénigre Lefèbvre pour encenser Breen, ou au contraire, on dénigre Breen pour réhausser Lefèbvre… Ils ont les deux une C3 et une DS3 en partage, l’un est plus expérimenté que l’autre. L’autre est plus français « nord » que l’un qui vient du nord GB. Et alors… faut pas comparer, ils ont les deux une belle opportunité de progresser et de faire étalage de leur talent. On peut des noter des différences, un plus à l’aise sur tel ou tel rallye, mais bon il n’y a pas un qui doit piquer la place de l’autre en l’état, donc cool.

  6. alphonse baudet dit :

    C’est grave docteur ???
    Réponse:
    -oui vous en avez plus pour longtemps ……
    -dites moi la vérité doc
    -je dirais 10 a 12 mois…..

  7. Ernesto dit :

    ça la fout mal en effet pour Citroën. Je pense que l’équipe française paye sa gentillesse envers Kris Meeke. C’est un bon pilote, certes, mais pas un pilote capable de gagner un championnat du monde WRC…. et apparemment pas un si bon « metteur au point » !!!!

    Permettre à des jeunes de faire les dents pourquoi pas, mais Breen semble supérieur, notamment dans la maturité du pilotage et la « science » de la course, à Lefevbre (remember le Monte-Carl’, ou encore l’Allemagne ’16….). Il faudrait privilégier l’anglais au détriment du français je pense. Breen obtient des bons résultats 2 fois sur 3, voire 3 fois sur 4. Ces ratios là chez Lefevbre, c’est pour les sorties de route.

    Les 4 voitures en sont au même stade de développement, c’est kif-kif. Et pourtant on voit chez les 3 autres que ça fonctionne déjà, le problème ne vient pas de la voiture.

    Maintenant il faut faire le forcing pour recruter « vous savez qui » 😀

    • sebenfer dit :

      Comparer Lefebvre et Breen, c’est quand même sacrément hasardeux. Ils n’ont pas du tout le même niveau d’expérience .
      Ils ont tout deux leur place chez Citroen mais quand on prend un jeune pilote comme Lefebvre, avec une expérience vraiment très réduite, il faut accepter des sorties. Ogier lui même a fait du bois avec la DS3.
      Le gros problème pour moi, il n’est pas à chercher de ce côté là. Le réel problème, c’est l’absence de pilote N°1. Meeke n’en a pas l’étoffe. C’est un carrossier patenté. Ces victoires de l’an passé sont des victoires truquées. Désormais, la tête de course ne balaye plus qu’une journée. Se ne sera pas suffisant pour prendre de l’avance. Il va devoir sur-conduire….et continuer à plier des C3.
      Le problème n°2, c’est le management de l’équipe. Citroen a fait des milliers de kilomètres d’essais. N’a pas eu d’auto à gérer en 2016… et n’est pas capable d’aligner 3 autos dès le début de saison. Comment Breen et Lefebvre peuvent-ils réellement apprendre, prendre confiance dans la C3 en roulant avec un rallye sur deux ?
      Il y a urgence à virer Matton et à recruter Mikkelsen avant que Toyota ne s’en charge. Les championnats pilote et constructeurs sont déjà perdus mais s’ils veulent réussir en 2018 en attirant un top pilote, il va falloir montrer que la C3 est quand même un minimum performante.

  8. Denis dit :

    Pour information :
    « J’ai choisi le rallye, parce qu’après la Formule 1, c’est le sport automobile qui a le plus de retombées. Améliorer la notoriété de Citroën est une priorité ». Dans sa veste rouge, aux couleurs de Citroën Racing, la directrice du constructeur, Linda Jackson est claire sur les raisons qui ont amené Citroën à revenir en championnat du monde des rallyes (WRC), après trois ans d’absence.
    Entre les salaires des pilotes (plusieurs millions d’euros pour les stars comme le Britannique Kris Meeke), une voiture qui coûte à l’unité pour l’année entre 200 et 300.000 euros, les coûts de développement engagés depuis un an, la facture grimpe vite. Pour une saison au plus haut niveau, le budget d’une équipe dépasse aisément les 50 millions d’euros. De quoi se payer plusieurs campagnes de publicité à l’échelle européenne. Pour couvrir ses frais, le constructeur s’est ainsi allié à Abu Dhabi Racing, une écurie qui est son premier sponsor. « Si on ne remplit pas nos objectifs dans les trois ans, on arrête tout, ça coûte une fortune », souffle un directeur de département chez Citroën. »

    A présent, imaginez l’ambiance à la réunion/débriefing de ce lundi ?…

  9. Eponyme dit :

    Il n’y a pas un problème… mais des problèmes !

    Au monté carlo j’avais déjà fait la remarque sur le train arrière baladeur… sans parler des couinements incessants et vraiment pénibles à chaque fois qu’ils freinent/prennent des virages.
    Total en Suède le problème est encore et toujours bien présent, ce qui veut dire que les pilotes n’ont pas su remonter les informations et/ou que CR n’a pas réussi à améliorer ce problème (ce qui en soit est très mauvais pour la suite des événements s’il s’avère que c’est véritablement le cas).

    Les pilotes cassent pas 3 pattes à un canard, mais bon ça on le savait déjà 2 jeunes + Meeke qui se sort 2 fois par rallye en général… ils ont pas voulu mettre la main à la poche pour JML ou Mikkelsen (je ne parlerais pas d’Ogier…)
    En plus de se sortir régulièrement Meeke semble ne pas être un très bon metteur au point (comme je disais précédemment là aussi !), ce qui commence à faire beaucoup puisqu’il n’est pas non plus bon derrière le volant… je sais pas qui a été le dénicher et lui filer un contrat jusqu’en 2018 mais on peut être sûr que c’est pas un visionnaire et encore moins un ambitieux !
    On peut pas compter sur Breen et Lefebvre pour remonter les infos et mettre au point la voiture, vu leur faible expérience pour le moment ! mais bon Breen me semble déjà plus mature et réfléchis qu’un Meeke alors qu’il lui rend 10 ans, ce sera peut être lui qui permettra de sauver l’honneur cette année, à condition qu’il arrive à dire ce qui ne va pas sur la voiture et qu’il arrive à faire des retours précieux aux ingés pour qu’ils puissent la régler aux petits oignons afin qu’il puisse piloter à 100% voir plus sans risquer d’aller au tas avec l’arrière qui veut passer devant, comme dans un bon vieux cartoon !

    Une fois ce bilan effectué, on se retrouve avec Citroën bon dernier de la classe, alors que Toyota caracole en tête avec 1 seule voiture dans les points à chaque fois, mais menée d’une main de maitre par JML ! alors qu’ils ont bien fanfaronnés et que Matton avait osé se foutre de la figure de Makinen et de la Toy ! l’arroseur arrosé 😀

  10. Fred R dit :

    J’adore la com de Meeke, il est celui des pilotes usines qui a le plus roulé en essai avec sa monture durant toute l’année 2016, probablement le seul qui a pu développer la voiture pour lui, et il ne comprend pas le train arrière sur la neige. Ça me laisse dubitatif.

    • Eponyme dit :

      Je serais lui j’éviterais de commencer à balancer sur la voiture… c’est quand même lui qui a passé 1 an à la mettre au point, la régler et faire les retours aux ingés.
      Il est en train d’avouer publiquement qu’il ne sait pas mettre au point une voiture, je pense qu’il devrait prendre un coach en communication !

      • Eponyme dit :

        Quand on s’achète un top pilote, genre JML, Ogier ou encore Mikkelsen on attend pas de lui seulement qu’il pilote bien, remporte des rallyes… mais qu’il sache aussi faire des retours sur la voiture, sur les setup, sur ce qu’il faudrait améliorer… pour ça qu’on parle généralement de pilote n°1 ou de pilote leader, c’est lui qui oriente toute l’équipe vers la bonne voie pour gagner !

        Chez Citroën on s’est dit qu’on avait pas besoin de tout ça, et qu’on avait tout ce qu’il fallait en interne pour gagner… on a vu les résultats pour le moment !

        Faire venir une pointure, aurait permis de régler la voiture correctement comme ça même si Meeke se sort les autres ont quand même de quoi faire pour ramener une victoire, ou des gros points ! là c’est pas le cas et ils se retrouvent avec une voiture réglée par Meeke, pour Meeke, qui ne correspond pas à leur style de conduite et avec laquelle ils vont tant bien que mal devoir continuer la saison ! forcement breen/lefebvre n’ont pas encore l’expérience suffisante, pour régler leurs voitures en fonction de leurs ressentis, pour l’instant tout repose sur ce que Meeke a développé durant 2016…

        • Buz dit :

          Oui et non!!!!! C’est bien gentil de faire remonter des infos sur la voiture mais encore faut il arriver à les traiter. Auriol chez Seat ou chez Skoda, Delecour et Panizzi chez Mitsubishi, Schwarz et Loix chez Hyundai, Gronholm et Martin chez Peugeot avec la 307 etc. etc…… Beaucoup de très bons pilotes ce sont cassé les dents sur une voiture. Et si tout simplement le mal était plus vicieux et récurent???? Est ce que Citroën n’est pas parti dans une mauvaise direction avec une voiture trop poussée technologiquement??? En rallye au vu des nombreux terrains rencontrés ne faut il pas tout simplement aller a l’essentiel. Beaucoup disaient que la Hyundai était peut être la moins aboutie technologiquement et au niveau de l’aérodynamique. Et aujourd’hui c’est peut être la plus performante!!!!!!! En tout cas il va y avoir du boulot chez les rouges pour redresser la barre. Et comme toi a voir passer cette voiture au Monté Carlo nous étions nombreux à nous poser des questions en voyant des pilotes pas sereins au volant et en manque de confiance sur les freinages et le placement de l’auto. Je ne suis pas ingénieur et encore moins pilote mais depuis le temps que je vois passer des voitures de rallye tu as un petit ressenti qui bien souvent est le bon!!!!!

  11. Denis dit :

    Non docteur !
    Cependant, les premiers symptômes du mal remontent à… Longtemps !
    De 2003 à 2011, le patient collectionnait les succès, les titres (2003, 2004, 2005, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012)
    Ce, grâce à deux « piliers » : Fréquelin le « boss » et son poulain, le talentueux Loeb. Il faisait très beau alors…
    Au fil du temps, le pilote a grandement fait rayonner la marque peu attractive au travers des bolides de Satory.
    Au point que le constructeur devenait totalement dépendant de son champion.
    A l’arrivée d’un autre talentueux pilote, champion en devenir, le pilote titulaire est devenu la diva qui voyait là le risque de perdre son aura, son statut hyper-privilégié.
    Alors, la maison Rouge est devenue le théâtre de démonstration d’égos surdimensionnés.
    Le ciel s’est assombri, les nuages sont arrivés, comme les désaccords…
    Il n’y avait de place que pour un seul trône.
    Dévolu à Sa Majesté, pas pour le Prince.
    Le divorce consommé, le prétendant a été sommé de quitter les lieux, laissant le titulaire continuer à faire la pluie et le beau temps…
    Si bien qu’on ne sait plus qui vraiment portait la casquette de patron ? C’est là que le mal a germé.
    Un nouveau patron est arrivé (Matton) mais, le terrain était fortement miné par les évènements passés.
    Depuis ?
    L’armée VW a débarqué sur le circuit WRC avec… « Le Prince » éconduit au volant d’une redoutable monture et certainement très motivé !
    Bilan :
    – le titre « constructeur » a quitté la maison Rouge en 2013, 2014, 2015, 2016.
    – le « Grizzly » parti, « Sa Majesté » parti, ne restent plus qu’un patient « sous perfusion »… Et des mouchoirs à disposition.
    – un Champion, si grand soit-il, si méritant soit-il, il est « employé » pas « patron »
    – de même, il n’est nullement éternel. N’ayant pas prévu cela…
    – la vision à court terme ne permet pas d’assurer la pérennité de Citroën Racing et c’est là que le bât blesse.

    Tragédie digne de la Commedia dell’arte

    • natlin dit :

      j’ai envie de dire, enorme post

    • roland59 dit :

      vous devriez faire du journalisme si ce n’est déjà le cas… et/ou littérature… 🙂
      à prendre comme un compliment… 🙂
      je vais faire plus succinct et sans rétro…
      – en accord sur le constat que çà n’est pas grave
      – en accord sur: personne n’est éternel et j’ajouterai irremplaçable
      en revanche, la vision à court terme… me pose question… ? qu’est-ce qui distingue la vision Citroën de celle des autres.. ?

    • Buz dit :

      C’est toi la Commedia dell’arte. Tu es un beau parleur qui semble avoir réponse a tout mais finalement qui à réponse à rien!!!!!! Petit rappel du schtroumpf moralisateur……..
      5/10/2016: La C3 WRC semble bien née. Elle va être faite à la main de Meeke et permettre aux seconds couteaux de se distinguer!!!!!!!!
      14/12/2016: Je crois en cette auto que Citroën aura mise au point durant une année. Sur qu’elle sera aboutie, performante et fiable. Puissance et couple sont ses atouts. Le tout avec une bonne liaison au sol comme d’habitude!!!!!!!
      21/12/2016: La C3 à effectivement bien évolué. Je ne la trouve pas belle mais on s’en fiche. On ne retiendra que la voiture qui aura remporté le graal fin 2017. Objectivement, Citroën à l’auto et l’équipe technique pour gagner!!!!!!!!!!!
      C’est de toi. C’est bon non?? Et c’est juste pour Citroën!!!! Aux essais ils clamaient leur haut niveau de compétitivité disais tu!!!! Trompant tout le monde surtout le marketing!!!!!! Toi aussi visiblement tu as été trompé!!!!!! Tu parle beaucoup, avance des sois disant arguments tu fais de belles phrases pour épater la galerie mais finalement tu es comme moi et comme beaucoup!!!! Tu sais pas grand chose. Mais continue c’est marrant de te relire.

      • Denis dit :

        Merci !
        C’est bien moi. J’assume. Oui, je croyais beaucoup en cette nouvelle C3 vu le temps, les moyens mis, la communication, le marketing… Tout ça. J’étais même sceptique à propos de la Yaris.
        Vu les choix audacieux et, surprenants de Makinen. Les 1éres vidéo de la Yaris montraient qu’elle bondissait tandis que la C3 était scotchée à la route, stable et, avec une super motricité en relance.
        J’osais espérer qu’après tant de préparation, qu’elle soit compétitive d’entrée de jeu. Pour que la bataille se fasse à 4 et non pas une seule marque comme pendant des années…
        Mais, ce n’étaient là que des essais. Rien ne vaut la confrontation directe. Comme dans l’autre discipline phare du sport auto, à l’intersaison il n’y a que des champions.
        Avant le 1er rallye, j’avais des doutes sur la ligne « pilotes » : 2 jeunes en formation et Meeke dont le palmarès n’est pas encore éloquent.
        A l’issue du 2éme rallye, je peux même dire que le problème ne vient pas que des pilotes qui me semblent désemparés, face à un « loup », un problème difficile à cerner qui a peut-être contribué au fiasco du Monte-Carlo et qui perdure… Je souhaite ardemment qu’il soit résolu dans les 3 semaines sinon les pilotes vont galérer et le sport nous manquerait.
        Je verrai bien un composant électronique défaillant comme le différentiel avec tout ce que cela peut induire en comportement et délicat à « maîtriser ».
        Ne vous viendrait-il pas à l’idée que Citroën pourrait se retirer faute de résultats, donc de publicité ?
        Je n’ai réponse à rien. Ce ne sont que des hypothèses.
        Sportivement.

        • Buz dit :

          Merci pour la réponse qui me parait objective et sincère. C’est nécessaire de se remettre en question de temps en temps nous en avons tous besoin et moi le premier. Et je pense que personne n’a la réponse aux problèmes de la C3. Même les ingénieurs et pilotes n’ont visiblement pas la réponse sinon le problème serait résolu. En ce qui concerne un éventuel retrait de Citroën si les résultats ne suivaient pas!!! Et bien je dirais malheureusement que c’est le risque de la compétition automobile qui reste une formidable vitrine mais qui peut rapidement tourner en contre pub. D’autres constructeurs l’on vécu et d’autres le vivront encore. Je ferme cette petite parenthèse et au plaisir de te lire dans tes prochains post. Et j’espère sans rancunes. Savourons cette belle saison 2017. Sportivement

        • p106 dit :

          exact denis ! meme impression que toi pour la citron et la toy des debuts ! mais pour la c3 , j espere encore qu elle sera bien sur terre et asphalte . sur ces surfaces , ils ont beaucoup roulé ! on verra bien au mexique et en corse !

    • diabolo dit :

      tout est dit. long sera le chemin du renouveau…
      Ensuite entre en ligne de compte des contingences budgétaires qui si elles peuvent paraître surprenantes pour un constructeur, n’en sont pas moins réelles quant aux directives données par le top management PSA. « back in the race » était le projet d’entreprise de C.Tavares, chose qui est dorénavant faites. « Push to pass » est le nouveau plan d’action du groupe. encore faut il avoir des munitions pour aller de l’avant. C’est ce qu’il a manqué à Citroën Racing pour engager Ogier ou Neuville, entre autres considérations. Donner ses chances aux jeunes est une bonne chose, mais 2 sur 3 autos est sans doute 1 de trop. 2 top pilotes eut été préférables, avec une 3 eme auto tournante pour les djeun’s. Nulle doute que des conclusions seront faites d’ici mi-saison pour préparer au mieux 2018.

    • Iggy dit :

      J’crois tout est dit! Belle analyse

    • Xavtrail dit :

      Diagnostic parfait, j’aurais pas dit mieux.

  12. roland59 dit :

    loupé ou gommé… ?? alors j’y reviens..
    s’il suffisait, comme d’aucuns le pensent, que Citroën ait un (top?) pilote surtout très bon metteur au point pour être au niveau attendu et/ou espéré, alors aujourd’hui il n’y a pas à hésiter, il faut aller chercher Abbring…
    pas cher et quasi dispo….
    ironie mise à part, c’est quand-même un peu plus complexe que cela…

  13. roland59 dit :

    comme beaucoup le pensent et le prétendent, s’il faut à Citroën un (top ?) pilote et surtout très bon metteur au point.. il n’y a pas à hésiter. .. à aujourd’hui il leur suffit juste de débaucher Abbring … :-)… pas cher et quasi dispo…
    ironie à part, c’est bien que complexe que cela…

  14. R21 2L TURBO dit :

    Ce qui manque à Citroen des figures emblématiques : Fréquelin ,Loeb,Ogier et Vaucard l’ingenieur.

    • Denis dit :

      Du moins, de ce calibre et là réside LA difficulté !
      Parce que là, vous évoquez à raison, un retraité, un exilé, un éconduit et, un autre retraité.
      De telles pointures, faut pas les louper lorsque tu as l’occasion des avoir dans ton équipe pour un retour au 1er plan !
      Mon idée :
      1. Consultation des anciens
      2. Exit Y. Matton > Il aura le temps pour ses autres activités
      3. Promotion de son second avec clauses précises en terme d’activité « exclusive » pour Citroën Racing
      4. Meeke à l’atelier, à la tôlerie, au développement, aux essais
      5. Recrutement de Mikkelsen qui doit avoir appris du giron allemand et bénéficie sûrement de son salaire
      ou indemnité. Sûrement content de piloter de nouveau une WRC. Pour une année, reconductible
      6. On garde bien sûr les jeunes
      Bilan le 20 novembre. Mercato en décembre ou… Cessation d’activité.

  15. Jean francois dit :

    Le problème il le connaisse depuis un moment
    malgré ça il pensait être competitif ,au final il ne le sont pas
    ce problème nous avons pu le voir sur la Ford et la Toyota mais eux ne se sont pas repose sur leurs lauriers
    les autres équipes ont reussi a reduire en parti ce soucis
    si les autres y sont parvenus je ne vois pas pourquoi citroen ny arriverait pas
    donc pour ma part les pilotes ne sont pas responsable

  16. Cdrt dit :

    Il faut des vrais pilotes qui soit capable de regler la voiture

  17. Blaireau dit :

    Intéressante analyse des uns et des autres qui pour une fois ne part pas dans des propos d’énervement…
    Je m’attendais à un retour fracassant avec une auto neuve hyper efficace…. Citroen se devait de revenir pour la gagne d’entrée de jeu surtout après les formidables années vécues.
    Il n’en ai rien malgré des tests et des tests….
    Pour moi, si je peux me permettre, le souci vient de la tête. Chez Toyota ils ont Makinen un immense champion, chez Ford on a Wilson qui a longtemps roulé en Mondial…. et chez Citroen on a Matton qui n’a jamais roulé à ce niveau.
    De plus je vous rejoins quand je le vois engager dans des épreuves alors que ses autos sont à la dérive… LOL

    L’autre souci ce sont les pilotes. Pas de TOP pilotes…
    Meeke qui sait être rapide oui certes
    Breen qui m’impressionne avec son peu d’expériences…
    Lefebvre qui navigue toujours entre 5 et 7 minutes quoi qu’on en dise. Il apprend dit on ouais mais bon un jour on ne dira plus ça j’espère après plusieurs saisons mondiales…. Il a plus de 100 rallyes au volant et aucun régional… donc des kms de spéciales il en a … Il se dit satisfait de finir à 7 mn le suède non lin des wrc 2017…. Aïe je dirai plutôt que c’est dur de finir devant les R5 avec une WRC et avec une faute qui se termine bien…

    Bref Citroen manque d’un metteur au point c’est évident.

    Alors j’imagine que tout la haut ca ne doit pas être la gaieté…. Citroen revient en WRC et est bon dernier…

    Je ne comprends toujours pas comment Citroen ne s’est pas payé un top pilotes….

  18. pli74 dit :

    Moi je me pose juste une question depuis longtemps (novembre décembre)
    pourquoi Citroen n’a pas voulu laisser SO faire un essai comme les autres constructeurs ?
    J’ai certainement l’esprit mal tourné, mais dans toutes les situations, je me dis « ce qui est caché, est louche »
    Citroen avait il peur du ressenti de la voiture après cet essai ??? Citroen voulait que SO signe d’abord et après essaye la voiture……
    Nous n’aurons jamais la réponse

  19. Thom74 dit :

    Les infos que j’ai de chez Citroën directement, des flash on ete établi au Monte Carlo, sur des départ, dans des lignes droite, des accel des reprises …. donc ce sont juste des donne surtout moteur, résultats : Citroën , Toyota juste derrière , Hyundai et Ford , La Ford est largué il parait en moteur, bon ceci dit il y a pas que ca apres la preuve en est au vu des résultats , autre info importante Toyota a aussi créé sont moteur avec des ancien ingénieur venant de la F1 avec des nouvelle technologies , Ca a bien payé en fait

    • Boris STi dit :

      Ils ne vont pas dire que la voiture est mauvaise.

      • Denis dit :

        Ce d’autant plus qu’ils sont très fort en « masturbation intellectuelle »…
        Aux essais ils clamaient haut et fort leur haut niveau de compétitivité, trompant tout le monde, surtout le marketing. C’est la patronne qu’il va falloir convaincre à présent !
        C’est elle qui tient les bourses 😉
        Une année sabbatique, retrait du WTCC, des millions d’€uros investis, une publicité attendue, comme de résultats.
        Pourvu que Bertelli avec une Fiesta 2017 ne soit pas devant les C3…
        Des flashs ont-ils été faits pour la photo de famille avant remaniement ?

  20. meunier dit :

    qu ils achètent une polo et qu ils comparent
    matton dehorsqu ils se dépêchent d en faire 2 de plus et embauchez mikkelsen

  21. turbo 62 dit :

    décidément M-SPORT fait fort (ou FORD) BERTELLI et engagé avec une FIESTA 2017 au MEXIQUE et une de plus

    • Boris STi dit :

      Heureusement que avec la super licence,il ne devait que y avoir que des pilotes pro…
      C’est quoi la prochaine étape,vendre ces auto aux amateurs ?

  22. turbo62 dit :

    sans leur jetait la pierre ils ont fait pratiquement 10 mois d’essai.M-SPORT 3 a 4 mois et l’auto se comporte pas mal au vu des résultats de TANACK et de OGIER et que dire de TOYOTA qui et gérait en semi privé ils faudrait quand même qu’ils s’affole un peut chez les rouges en plus c’est pratiquement MEEKE qui a menez touts les essais et développement Mais bon sur la neige elle merde maintenant a voir sur la terre et goudron. Je suis comme ST THOMAS j’attend de voir la suite pour jugé tout le monde (voiture et pilote)

    • patpat dit :

      beaucoup oublient un GROS détail : La C3 est une nouvelle base à développer qui as pris du temps, ce que n’a pas eu à faire ford.

    • Bereb dit :

      Quand on ne sait pas écrire 3 mots de français sans faute au point qu’il est impossible de comprendre le sens des phrases, on s’abstient de donner des conseils!

  23. Lo Joanòt dit :

    Et nos  » ingénieurs diplômés ès forum  » qui nous annonçaient : 1 Citroen, 2 hyundai, 3 Ford, 4 Toyota, ils sont où ?

    • franck dit :

      +1 🙂 🙂 🙂
      Cela semblait évident pour « nos ingé » : L’auto était laaaargement au dessus du lot en chassis , et la toyota était trop ci, pas assez ça….ect . Comme quoi, l’impression visuelle ne vaut pas grand chose pour des pimpins comme nous !!!! 😉

  24. toto dit :

    c’est le cœur docteur
    rien n’est bien dirige depuis le coeur

  25. natlin dit :

    ce qui manque a citroen, un vrai pilote leader et un vrai team manager!

  26. temo dit :

    Il y a parfois des loupés,on se souvient de la fameuse Peugeot 307 cc wrc…

    • Kubika dit :

      Mais le summum reste la BX 4tc des années 85

    • cdhrun dit :

      peut-être que peugeot n’a pas été champion avec la 307…
      mais ils jouaient la 2e place au championnat et ils ont gagné des courses …
      pour le coup citroen est loin de jouer la 2e place…

      …. c’est pas la même chose…

    • Alain70 dit :

      Contrairement à ce que tu crois savoir,la 307 n’était pas un loupé à part la boite de vitesse 4 rapports à double embrayage la premiere année.
      L’année suivante,ils doivent leurs problèmes aux pneus Pirelli qui étaient 5/10 de seconde plus lents sur terre et pas loin de 1 seconde au kilomètre sur asphalte.Et crois-moi,je te parle en connaissance…. .L’enveloppe de 300 millions d’Euros donnée par Pirelli leur aura coûté les titres pilote et constructeur…

  27. jp dit :

    Et si le problème c’était Matton ? En pleine crise ça ne l’empeche pas d’aller faire le guignol aux boucles . A situation identique je vois mal Wilson s’amuser de la sorte .. . Lorsque tu es patron d’écurie, tu es à 300 % dedans, surtout en temps de crise… Demande à Nandan s’il va jouer au golf le weekend prochain !

    • Denis dit :

      Pour rire ou sourire, j’espère que le retour au 1er plan de Citroën se fera dans 3 semaines.

      Meeke est paraît-il un pilote « terre ». Puis, les C3 « Cactus » seront en quelque sorte, à domicile !
      Si les Rouges ne redressent pas la barre, Matton aussi pourrait bien avoir besoin de Airbumps pour se protéger de la verdure locale !
      Reste également à savoir si les C3 digéreront El Chocolate (54,90 km) à parcourir 2 fois ?
      Sinon, la médaille « en chocolat » pourrait bien désigner la grande perdante de ce début de saison…

    • Denis dit :

      Peut-être ? Le cumul des mandats aussi ?
      Rappelons que Matton a reçu pour mission principale, de gérer… L’après Loeb !
      Non voit les résultats depuis…
      Mais avec en plus, la gestion de MY Racing sa structure, le programme de Yazeed Al-Rajhi, Abu Dhabi Racing, Etc. cela laisse t-il le temps, les possibilités d’être totalement impliqué ? Surtout lorsque la situation n’est pas des plus fameuses et demande à être un véritable Team Manager fort présent.
      Quand au « leader » d’équipe en terme de pilotes, Meeke n’en a l’étoffe.
      Il n’est pas une référence en pilotage, en technique j’en doute, en « communication » non plus, fédérateur ? Cela m’étonnerait.
      A une époque, Citroën disposait d’un Patron, à 100% impliqué dans sa seule mission et, d’un pilote leader incontestable qui savait non seulement piloter mais aussi « transmettre » aux ingénieurs, fédérer l’équipe et, très politique en « com ».
      Matton s’en remet aux pilotes. Meeke dit « l’équipe a du travail » ! N’en fait-il pas partie intégrante ?
      Il va falloir réagir avant que cela soit Mme Linda Jackson qui pourrait arrêter les frais ?
      Comme en WTCC ?
      C’est une passionnée d’auto comme Carlos Tavares et la visibilité en WRC est significative mais, il faut aussi, un retour sur investissement.
      Il m’apparaît effectivement que Wilson et Nandan, comme Makinen sont moins « touristes ».

    • navez dit :

      Le soucis c’est Matton… ben oui… un Belge a la tête d’une équipe française c’est vraiment pas bien… c’est pas ka voiture ni les pilotes… c’est le con de Belge… j’adore les français

  28. Denis dit :

    Rouge Bérézina ?
    Ou, comment la « croisière jaune » est aujourd’hui, la « galère rouge ».
    Pour promouvoir la marque André Citroën organisa « la croisière jaune » du 4 avril 1931 au 12 février 1932.
    En 2017, la marque compte sur le WRC notamment pour promouvoir un nouveau modèle phare : la C3

    Après une année sabbatique en 2016 et de multiples essais, largement relayés par le service communication du constructeur français, le nouveau bolide était très attendu !
    Le Monte-Carlo a été un fiasco mais, il restait encore difficile de connaître précisément la raison…
    Auto ou pilotes ?
    Suite à cette deuxième manche, on pourrait être tenté d’affirmer que le problème viendrait de l’auto, fort rétive et qui aurait tendance à ce qu’elle soit très instable.
    Alors que la liaison au sol est la marque de fabrique des autos issues du Groupe PSA.
    Le différentiel central électronique ou, du l’usage que l’on en fait serait la cause ? Je le pense.
    Mais, une équipe c’est aussi des pilotes…
    De ce côté-là, j’avais des doutes avant le Monte-Carlo. A présent je confirme mes interrogations.
    Meeke – 37 ans – le « leader » désigné (par Matton ?), ne l’est pas à mes yeux.
    D’un point de vue technique, n’a-t-il pas un bagage qui lui permettrait de contribuer au développement ?
    Supposant que le problème vienne de l’auto, je ne commente pas le pilotage.
    Par contre, ses réactions, ses commentaires, sont en inadéquation avec son expérience.
    Quand aux deux jeunes pilotes auxquels font confiance les Rouges pour l’avenir et on peut s’en réjouir, leur tâche n’est pas des plus aisées, biaisée par le jeu des sièges musicaux…
    Le constructeur n’a-t-il pas disposé d’assez de temps pour aligner d’entrée de jeu 3 nouvelles C3 ?
    Difficile dans ces conditions d’avoir un retour d’information significatif qui pourrait aider les ingénieurs…
    Lefebvre – 24 ans – et Craig Breen – 27 ans – ont bien du mérite à tenter de bien figurer dans ces conditions.

    Une lueur d’espoir cependant depuis l’arrivée à Karlstadt : Le jeune irlandais, même sans être lui-même ingénieur, semble être en mesure de pouvoir contribuer à relever le défi, et pas seulement par son pilotage.

    • cdhrun dit :

      bravo…
      je n’aurais pas mieux dit…
      j’aime ce qu tu écris…

      perso j’ai entendu des commentaires de Meeke, pas très flatteur sur les autres pilotes…
      aurait-il un ego démesuré ???

      • Denis dit :

        1. Merci !
        2. Pour avoir un égo, il faut déjà avoir démontré. Et autre chose que les « crash-tests ».
        Depuis tout ce temps qu’il est dans la C3… Alors que les « jeunes » doivent alterner.
        C’est fortement pénalisant.

    • Pierre.F.13 dit :

      En effet, Kris a fait des commentaires assez effrayants quand on voit son statut, quand Breen et Lefebvre en font d’autres plus matures et réfléchis.

  29. eloi r42 dit :

    Mikkelsen est toujours sur le marché (!!!!!)
    Je dis ça je dis rien …

    • Pierre.F.13 dit :

      Si il faut remplacer un pilote Citroën, c’est Khalid qui n’est là que parce que Abu Dhabi l’impose. C’est bien gentil de le donner, mais,pour le peu d’utilité qu’il a, on s’en passera.

      • Jeanp dit :

        Même si il ne sert à rien, sans sa présence Citroën ne serai sûrement pas la..

      • diabolo dit :

        n’oubliez pas une chose. Sans Al Qassimi, pas d’Abu Dhabi en tant que sponsor et donc pas de budget conséquent pour monter un tel programme, tout constructeur que soit Citroën.

  30. Kubika dit :

    On comprend mieux le résultat de Stéphane au MC et sa sorti de route de la 1r journée

  31. riri73 dit :

    Perso je pense qu’un team doit toujours écouter ses pilotes, et leur faire confiance. S’ils disent qu’il y a un souci, c’est qu’il y en a un.

  32. Jeanp dit :

    Perso je ne pense pas que la voiture soit si mauvaise Que Sa, on parle quand même de Citroën qui ont une forte expérience dans le WRC. À mon avis le problème viens des pilotes, on leur en demande trop surtout a meeke, ce mets la pression et comme excuse jette la balle sur l’équipe. Leur saison va être très longue chez les rouges, 2 joker en 2 rallye.

    • eloi r42 dit :

      Je trouve que les deux victoires de Meeke l’année passée sans la pression du championnat le prouve.

      • Jeanp dit :

        Tout à fait d’accord, sa position sur la route la avantage également. Malheureusement pour les rouges, un coups d’éclat par ci et par la Sa ne leur conviendra pas, ils ont etait pendant des années en haut de l’affiche à l’heure actuelle il passe pour des débutants.