« Citroën n’a jamais été une option »



Débarrassé d’un poids suite à l’annonce officielle de son prolongement de contrat au sein de l’équipe Hyundai, Thierry Neuville aborde la fin de saison sereinement et se concentre uniquement sur la deuxième place du championnat qui est désormais largement envisageable.

neuvillesardaigne2016a

« C’est sur que la fin de saison sera un peu plus tranquille mais ça ne change rien à ma préparation ou à ma vie. On va pouvoir se concentrer pour terminer à fond. On peut simplement parler plus ouvertement et c’est une bonne chose de faite. Contrairement à ce que tout le monde pensait, Citroën n’a a jamais été une option puisque je ne voulais pas tout recommencer à zéro. J’ai clairement fait le meilleur choix avec Hyundai pour travailler dans la continuité, et m’appuyer sur ce qu’on a construit ces trois dernières années avec l’équipe. C’est clair que tout n’est pas encore parfait, mais on y travaille et les progrès effectués sont la preuve qu’au jour d’aujourd’hui, on est compétitif. On se bat au classement pour la deuxième place du championnat avec Andreas (Mikkelsen) et sa Polo. »

Le belge n’a cependant jamais caché sa frustration au sein de l’écurie coréenne lorsque les bons résultats n’étaient pas au rendez-vous mais semble beaucoup plus optimiste suite au travail et aux progrès enregistrés.

« L’année passée avait été difficile parce qu’on a eu du mal avec les réglages, la nouvelle voiture devait arrivée puis elle n’est jamais arrivée. Je n’avais plus tellement de motivation et mon moral en avait aussi pris un coup mais je sais que ça n’arrivera plus. Aujourd’hui, la motivation est au top puisqu’à chaque course maintenant, on peut se battre pour un podium voire même la victoire et la deuxième place au championnat est une source de motivation supplémentaire. »

Quelques jours avant le rallye d’Espagne, le pilote Hyundai a eu l’occasion de se familiariser avec la nouvelle WRC 2017 puisqu’il a eu l’opportunité de monter à la droite de son coéquipier, Dani Sordo.

« J’étais de passage. Il y avait deux jours d’essais en Allemagne sur des routes que je connais assez bien. C’était surtout pour avoir une première impression avant de prendre le volant. C’était important et très intéressant,  j’ai également pu suivre les tests et faire un point avec les ingénieurs sur toutes les nouveautés et les possibilités de réglages sur la nouvelle voiture. »

« C’est difficile d’avoir une idée précise, mais forcément j’ai pu me rendre compte qu’il y a plus de puissance. Par contre, en terme de compétitivité, on perd un peu la notion de performances. Automatiquement, ça va plus vite que les anciennes voitures mais après, est-ce que ça va assez vite pour concurrencer les autres constructeurs ? Personne ne le sait pour le moment. »

Ce mardi, le belge a enfin pu prendre le volant de la I20 WRC 2017 dans le sud de la France. Même si le pilote de 28 ans ne s’est pas encore exprimé officiellement sur le sujet, il a néanmoins donné son avis personnel sur les réseaux sociaux en lâchant :

« On peut déjà dire que notre nouvelle voiture pour la saison 2017 est une tueuse. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bleu dit :

    un nouveau Duval ……………..

  2. Kwentino dit :

    @Staal . Dont je fais partie. J’aurai toujours un (gros) doute là-dessus. Le raisonnement (recommencer tout depuis zéro) ne tient pas la route quand on parle de Citroën. On ne parle pas d’un revenant comme l’est Toyota ou comme le fut en son temps Hyundai. Et si d’aventure la C3 explose la Hyundai (je n’en serais pas surpris), il aura l’air malin avec ces déclarations…

  3. diabolo dit :

    la vérité est ailleurs…cela s’appelle de la communication. il y a bien eu échanges et discussions avec les rouges. Quant à ce qui c’est dit, cela est une autre histoire. Mais Le fait que les deux communiqués soient tombés l’un derriere l’autre, comme de cause à effet n’est pas un hasard.

  4. Pierre Kevers dit :

    Il aura au moins pu se servir des supputations de tout un chacun pour maintenir un peu la tension, et avec l’enchaînement de bons résultats, renégocier son contrat en termes de rémunération bien sûr, mais peut-être surtout en termes de statut au sein de l’équipe.
    Il est plus souvent devant ses équipiers que le contraire. Ca se traduit suffisamment en nombre de points.

  5. Staal dit :

    Ça fera taire tous ceux qui pensaient que c’était Citroën qui ne voulait pas de Neuville …