Une grande première pour Breen (Condroz)



Invité de dernière minute au rallye du Condroz, Craig Breen a rapidement trouvé le bon rythme sur ce rallye qu’il découvrait. Dominé par Cédric Cherain sur les deux tiers du rallye, le pilote irlandais a su profiter d’une erreur de son rival pour empocher la victoire.

breen-victoire-condroz

ETAPE 2

ES23-ES24 : Comme depuis ce matin, Craig Breen assure dans cette dernière boucle et remporte ce Condroz devant son coéquipier Stéphane Lefebvre et Vincent Verschueren. A la cinquième place derrière 4 R5, Yves Matton termine premier des WRC devant ses compatriotes Canal-Robles et Van Woensel.

Voir le classement

ES21-ES22 : Cette boucle profite encore à Chris Van Woensel (Lancer WRC), auteur de son cinquième scratch depuis le départ. Ce dernier revient fort sur Manuel Canl-Robles pour la cinquième place. Devant ce duo, Craig Breen continue d’assurer et conserve plus de vingt secondes d’avance sur Stéphane Lefebvre à deux spéciales de l’arrivée.

ES19-ES20 : Sur des spéciales très rapides (+de 120 de moyenne), les WCRC sont à leur avantage et Yves Matton en profite pour décrocher un scratch, revenant ainsi à seulement 13s de Xavier Bouche quatrième. Devant, Craig Breen est « tranquille » devant Lefebvre et Verschueren.

ES17-ES18 : Déjà leader ce matin, Craig Breen accentue son avance en tête grâce à deux meilleurs temps, dont un dans la spéciale d’Ombret, longue de 17 km. Après les deux spéciales de la matinée, le pilote irlandais compte désormais 23s d’avance sur Lefebvre et 39s sur Verschueren.

ETAPE  1

ES15-ES16 : De nouveau auteur d’un scratch dans l’ES15, Cédric Cherain part à la faute dans le chrono suivant et doit renoncer ! Cet abandon profite forcément aux pilotes Citroën, Craig Breen en tête devant son coéquipier Stéphane Lefebvre à une quinzaine de secondes, ce dernier étant talonné par le premier belge, Vincent Verschueren.

ES13-ES14 : Encore en grande forme, Cédric Cherain signe le doublé de nuit, et consolide ainsi sa première place, 21s devant Breen et 29s sur Lefebvre avant les deux dernières spéciales du jour. Derrière ce trio, Vincent Verschueren garde une petite marge de huit secondes sur Xavier Bouche.

ES11-ES12 : Déjà leader, Cédric Cherain termine fort en décrochant deux nouveaux scratchs. A quatre spéciales de cette fin de journée, le pilote Skoda dispose d’une belle marge de 17s sur Breen et 24s sur Lefebvre. Derrière ce trio, Xavier Bouche et Vincent Verschueren restent en bagarre pour la quatrième place.

ES9-ES10 : Encore en lice pour une place sur le podium, François Duval doit renoncer à prendre le départ de cette deuxième boucle. Son équipe First Motorsport explique cet abandon : « Suite à un mauvais impact sur le protège carter, le carter d’huile moteur s’est fêlé. »

Pendant ce temps, le duo Cherain/Breen s’explique toujours en tête, suivi par Stéphane Lefebvre, auteur de son premier scratch dans l’ES10.

ES8 : En cette fin de boucle, Cédric Cherain réalise un nouveau scratch en compagnie de Kris Princen. Le pilote Skoda prend ainsi une belle marge de 12s sur Craig Breen et 20 sur Stéphane Lefebvre.

ES7 : Peu refroidi par sa sortie dans l’ES6, Craig Breen retrouve le scratch et revient à seulement 2s4 de Cédéric Cherain. Auteur du quatrième temps, Stéphane Lefebvre reste en embuscade à 16s, suivi désormais par les Skoda de Bouche et Verschueren. Prometteur quatrième jusque là, Yves Matton tombe au septième rang à cause d’une légère sortie de route.

ES6 : Profitant d’une petite faute de Craig Breen dans l’ES6 (14e temps), Cédric Cherain s’empare de la tête du Condroz devant l’irlandais pour quatre secondes ! En troisième position, Stéphane Lefebvre reste pour l’instant impuissant, juste devant la WRC d’Yves Matton. Candidat au podium, Guillaume Dilley (Hyundai R5) a crevé dans cette spéciale, perdant au final plus de quatre minutes.

ES5 : En bataille pour une place dans le top 10, Emil Bergkvist est sorti de la route, provoquant une courte interruption de la spéciale. Avant cette sortie, Craig Breen en a profité pour signer un nouveau scratch, son quatrième depuis le départ !

ES4 : Battu dans la spéciale précédente, Craig Breen signe son troisième scratch depuis le départ et conserve la tête pour 2s9 face à Cédric Cherain. Derrière cet intenable duo, Stéphane Lefebvre et Guillaume Dilley pointent déjà plus de douze secondes, suivi ensuite par Yves Matton, meilleur pilote de WRC.

ES2-ES3 : Passé à côté de sa première spéciale, François Duval signe le deuxième temps de l’ES2 à seulement neuf dixièmes de Craig Breen, encore le plus rapide.

Dans le chrono suivant, Kris Princen sort de la route, endommage sa Peugeot 208 T16 mais crève surtout deux pneus. Le belge devra disputer la dernière spéciale et la liaison menant au parc avec un pneu crevé…

Dans cette ES3, Cédric Cherain signe un premier scratch et revient à seulement 2s2 de Craig Breen alors que derrière, les écarts commencent à être importants avec notamment Stéphane Lefebvre à dix secondes.

ES1 : Dans des conditions sèches pour l’instant, Craig Breen signe un énorme temps sur cette spéciale de seulement 4,5 km. Le pilote irlandais devance Cédric Cherain et son coéquipier de chez Citroën, Stéphane Lefebvre. Trois spéciales sont encore à disputer dans cette première boucle.

Scratchs : C.Breen (8) – Cherain (9 dont 2ex.) – Princen (1 dont 1ex.) – Lefebvre (2) – Van Woensel (6 dont 1ex.) – Matton (1)
Leaders : ES1-ES5 : C.Breen, ES6-ES15 : Cherain, ES16-ES24 (Fin) : C.Breen

Classement Final (provisoire)

1Craig BreenCitroën DS3 R5
2Stéphane LefebvreCitroën DS3 R5+24.3
3Vincent VerschuerenSkoda Fabia R5+37.7
4Xavier BoucheSkoda Fabia R5+1:05.6
5Yves MattonCitroën C4 WRC+1:14.8
6Canal-RoblesSkoda Fabia WRC+1:58.8
7Chris Van WoenselMitsubishi Lancer WRC05+2:07.2
8Kris PrincenPeugeot 208 T16+2:33.2
9Adrian FernemontFord Fiesta R5+3:08.4
10Davy VannesteFord Fiesta R5+5:04.5



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Micdegre dit :

    Bref, Lefebvre s’est fait rentrer par un gars qui découvrait le rallye ….
    Le grand espoir Français ………

    • cris dit :

      Je ne suis pas un pro Lefebvre, mais pour votre gouverne, il a du se contenter d’une boite courte, ce qui le rendait forcement moins rapide sur toutes les portions rapides.

  2. diabolo dit :

    un doublé bien maitrisé par les Citroen boys, même si Cherain leur a bien mis la pression depuis le départ. Breen fait une super course pour son premier condroz. Lefebvre doit être déçu de finir encore second cette année et surtout derrière son équipier. Mais c’est aussi un bon exercice pour se remettre en mode full attaque apres le Wales rally.
    D’autant que Ogier devait être dans toutes les pensées ce week-end. pas évident pour les jeunes de rester focus.

  3. Thomas dit :

    Très beau doublé Citroën avec les pilotes usine au volant :0))

  4. Kivala dit :

    Lefebvre à 6/10èmes de Breen dans la 17 : le semi-convalescent se porte bien…! Un qui m’épate également, c’est Van Woensel sur son antique Mitsubishi Lancer WRC : il fait 2 dans la 18 devant Breen, ça doit faire plaisir à voir sur le bord de la route…

    • Kivala dit :

      …et je m’aperçois que Van Woensel avait déjà réalisé un 2ème temps dans la 11 et, surtout, 2 scratchs dans les ES 9 et 12 : comme il part tard, je passais à l’ES suivante avant qu’il apparaisse dans les classements, chapeau vraiment, d’autant que Cherain était encore là. Quand il n’y a pas une VW devant, il y a un « VW »…

  5. TchoponT dit :

    retour du Condroz, très déçu par l’abandon de Cherain.
    Ici la vidéo de sa sortie, qui est en plus bénigne 🙁
    https://www.facebook.com/Devillersvideo/videos/1125602304190598/

  6. roland59 dit :

    Cherain jouait une bonne carte consistant à attaquer « de nuit » pour faire un écart.. histoire de marquer le coup… et de se mettre « provisoirement et/ou suffisamment » à l’abri dans le but d’être « plus confortable » le dimanche.
    jusqu’à cette 16ieme, çà payait… je pense que c’était la bonne stratégie..
    donc, oui, dommage.. çà nous promettait (encore) une chouette bagarre demain…
    elle sera juste un peu différente… 🙂

  7. Kwentino dit :

    Quel dommage, cette sortie de Cherain ! Pour paraphraser quelqu’un dont on parle beaucoup en ce moment, « ce n’est pas le meilleur qui va gagner… »

  8. vince dit :

    quel boulet ce type sebenfer

  9. Kivala dit :

    Les 4 ES de nuit (13 à 16) vont certainement voir Breen et Lefebvre céder encore un peu plus de terrain, heureusement il restera près de 100 km d’Es demain, mais face à Cherain ça sera pas gagné même de jour…

    • Kivala dit :

      Gloup, j’ai parlé trop vite, Cherain out…! Sûr qu’il devait pas amuser la galerie pour devancer comme ça Breen et Lefebvre. Doublé Citroën en vue si les pilotes et les bagnoles tiennent la distance…

  10. Thom74 dit :

    Ne vous emballez pas il y a que 7 sec entre les 2 pilotes Citroen , perso je suis pour Lefebvre et français , la course est longue c’est pas fini !!! Steph doit reprendre ses marque petit à petit et ce n’est pas aussi son copilote l’osmose n’est pas forcément la meme et ça se ressent à certains moments .

  11. Vlaamse dit :

    Pour avoir vu les 2 passer je pense que stephane est plus talentueux que Breen. Ce sont 2 enragés mais Lefebvre est plus precis. C’etait a chaque fois sur asphalte et ce n’est que mon avis. Allez stephane remet toi bien et montres a tous ton potentiel

  12. lio dit :

    sebenfer je voit pas pourquoi tu continue a critiquer lefèbvre car ogier n a pas encore signer de 1. De 2 moi j aime pas breen ses pas pour autant que je le critique

  13. sebenfer dit :

    Lefèbvre digère mal la signature d’Ogier ?

    • lio dit :

      Qui plus est, il sort de convalescence par contre je ne te voit pas critiquer Breen qui ses sorti en Grande Bretagne alors que Stephane Lefèbvre lui a fini ce rallye

  14. Kivala dit :

    Breen bien décidé à frapper les esprits chez Citroën, c’est sûr, mais, malgré ses 5 scratchs en 8 ES, Lefebvre n’est qu’à 8 sec (1 sec par ES), et surtout Cherain semble aussi impérial que l’année dernière : bien que bénéficiant de la connaissance du terrain et d’une Fabia R5, ce qu’il fait est remarquable face à 2 espoirs « usine » du WRC !

  15. patrick dit :

    allez steph il faut se sortir les doigts du cul!les contrats arrivent prend le bon wagon sinon c mort.loeb ne sera pas toujours derriere

  16. pierre dit :

    superbe craig breen ! bravo !!!