Une crevaison et encore quelques minutes perdues



Malgré sa troisième victoire d’étape sur ce Dakar, Sébastien Loeb s’est montré quelque peu déçu suite à une crevaison survenue en fin de journée.

« C’était une étape où nous avons essayé de creuser l’écart. Mais à 80 km de l’arrivée, pas de chance, nous avons crevé dans le passage d’un gué, dons nous avons perdu quelques minutes à changer la roue. C’est dommage, mais nous faisons quand même le meilleur temps, c’est bien. »

Avec seulement 1min38 d’avance sur son coéquipier au classement général, Sébastien Loeb sait qu’il reste encore beaucoup de kilomètres à parcourir avant de franchir la ligne d’arrivée à Buenos Aires.

« Le match est super serré avec Stéphane, il roule vite et ne fait pas de fautes. Dès que nous sommes en hors-pistes il me reprend du temps… en tout cas c’est une belle bagarre. Je ne suis pas certain que Belen, dans le désert, ce soit vraiment mon terrain. Je l’appréhende un peu quand même, d’autant plus que nous partons avant les motos et que nous n’aurons pas de traces, ce qui complique encore un peu les choses. Globalement, Daniel a maintenant ses repères sur l’annonce des notes, même en hors-piste. Cela se passe pas mal, mais on n’est à l’abri de rien. »

Le duel continuera dès ce mercredi avec plusieurs portions de hors piste au programme de la neuvième étape entre Salta et Chilecito.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. marcustheking dit :

    kmarco et il a été 10 fois champion du monde. Et remporté 78 victoires en wrc…. ….Comme plein d’autres….
    Ha ben non… pardon!!

  2. le grand blond à la godasse de plomb dit :

    Vraiment un grand champion et avec un palmarès qui n’est pas prêt d’être égalé

  3. p106 dit :

    ca ne va pas mieux mon pauvre marc !!!

  4. Thomas dit :

    La chance légendaire des champions du WRC l’a suivi sur le Dakar jusqu’ à aujod’hui: crevaisons, perte de son chemin, problème de turbo,…et malgré tout il est en tête, du grand Loeb comme on aime 😀