Ogier : « J’ai pris tous les risques »



En marquant à nouveau 28 points en Suède, Sébastien Ogier réalise son meilleur début de saison en WRC.

Ogier Je dois être plus raisonnable

Pour la troisième fois de sa carrière, le pilote Volkswagen s’est imposé en Suède, mais cette année, les conditions étaient très particulières.

« Je suis vraiment content de mon week-end. Les conditions étaient assez mauvaises lors des reconnaissances mais finalement la météo a changé dans le bon sens pour nous. Les organisateurs ont réalisé un superbe boulot pour reconstruire les spéciales après les reconnaissances et nous offrir les meilleures conditions possibles.

Au final, nous avons fait environ 70% du rallye. C’était un superbe rallye dans de bonnes conditions et un beau spectacle pour tout le monde. »

En conférence de presse, le français est revenu plus particulièrement sur la journée de samedi où Hayden Paddon l’a poussé à prendre de gros risques.

« Lorsque vous regardez la télévision, ça paraît un peu impressionnant mais quand vous êtes dans la voiture, c’est un peu plus effrayant que ça. C’était un gros moment et définitivement le virage le plus rapide du rallye, donc vraiment pas un endroit où vous voulez sortir.

J’ai du me battre, peut-être plus que jamais pour essayer de garder la tête samedi. Evidemment, c’était difficile d’être premier sur la route avec la neige fraîche, spécialement dans Vargasen.

Ma stratégie était de tout donner dans celle-là, j’ai pris tous les risques et je n’aurais eu aucun regret si quelque chose était arrivé, car c’est le début de saison. J’ai pris un risque et j’avoue que j’ai eu de la chance, mais je pense que vous avez toujours besoin d’un peu de chance pour gagner de toute façon. C’est sûr que ce ne sera pas comme ça chaque week-end. Je dois être un peu plus raisonnable sur le prochain rallye. »

Dans la Power Stage, Sébastien Ogier a terminé le travail en empochant trois points supplémentaires, devançant Andreas Mikkelsen et Kris Meeke.

« Ce n’était pas comparable avec le reste du week-end. Il y avait un grip incroyable. Mon setup n’était pas complètement adapté à ces conditions. Je pense que c’était pareil pour les autres. Comme toujours, si je me sens bien dans la voiture, si je pense que c’est possible, j’essaye de prendre des points supplémentaires car ça peut servir en fin de saison.

Il n’y avait aucune raison de laisser ce point là. Nous l’avons fait une fois de plus. »

Dans deux semaines au Mexique, le triple champion du monde des rallyes fêtera son 100e départ en WRC !

« La meilleure façon de célébrer ça serait une victoire, mais cela va être difficile une fois de plus. J’ai de superbes souvenirs du Mexique. En 2008, c’était mon premier rallye WRC dans une voiture du Junior, j’ai gagné dans cette catégorie et c’était le début d’un rêve.

Lors des trois dernières années, nous avons de nouveau gagné dans une WRC. Donc, c’est vraiment positif d’aller au Mexique pour moi. J’espère que nous pourrons continuer notre success story là-bas. »


Par Julien R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Julau dit :

    Sébastien est juste au sommet de son art,en osmose avec son copilote,dans une voiture qui leur permet de s’exprimer à la perfection. ….je le répète. ..pour l’instant, sur une saison complète. ..ils sont imprenables….C’est juste une réalité.