ES12- Brunson vers la victoire (Limousin)



ES12- Paulhac (19,50 km) à partir de 15h47 (Samedi 18 Juin 2016)

Avant cette spéciale, Eric Brunson dispose de plus de trente secondes d’avance sur David Salanon. Au premier passage ce matin, le pilote normand avait signé le scratch en 10:43,6.

PROFIL (par Yoann Bonato)

Cette spéciale démarre sur une route large avec de belles cordes et bien dégagée. Au km6, on reprend une grosse départementale pendant 700 mètres à bloc avant d’arriver sur un petit chemin. Dans le village du Lavaud (10,29 km), cet endroit s’annonce magnifique avec un droite qui devrait passer sur deux roues entre les maisons avec un beau freinage derrière. Le reste de la spéciale est très rapide, attention à un virage qui pourrait être piège à Coulerolles et intéressant pour les spectateurs. Sur la fin, on est sur du goudron noir très vite où cela risque d’être encore difficile en cas de pluie.

FAITS MARQUANTS

Large leader depuis ce matin, Eric Brunson a légèrement relâché le rythme dans ce dernier chrono important du rallye. Derrière le normand, le classement peut encore évoluer puisque David Salanon est talonné par Sylvain Michel, revenu à seulement 1s2.

Dans le trophée Michelin, on assiste à un final superbe entre Frédéric Raynal et Pierre Roché. Avant la super-spéciale de Limoges, les deux hommes sont séparés par seulement 1s2.

Dans la classe R3, Manu Guigou reste intouchable devant Jean-Sébastien Vigion et Thomas Barral alors que dans le trophée Clio R3T, Charles Martin conserve une belle marge sur Kevin Van Deijne.

En championnat de France Junior, on assiste à un coup de théâtre avec la sortie de route de Jérémy Jamet, large leader. Troisième depuis le départ, Loïc Astier récupère ainsi la tête de course.

REACTIONS DES PILOTES (FR MediaLive)

Brunson« On a pas fait de fautes et on évité les pièges dans cette boucle. »
Salanon« Il y a des grosses pierres sur la route. Eric a été très fort sur ce rallye. »
Michel« J’ai une équipe parfaite. Merci à mes ouvreurs. Encore la super-spéciale à disputer. »
Bonato« Je suis à bloc, c’est impossible de rouler plus vite. »
Raynal« Ce n’est pas encore fini, on a mis des pneus tendres et on se fait remonter. C’est une erreur. »
Roché« On a tout donné, c’est comme ça quand on perd du temps au début du rallye, il faut remonter jusqu’au bout. »

PROCHAINE SPECIALE : ES13- Ville de Limoges (2,44 km) à partir de 17h35 (Samedi 18 Juin 2016)

Classement ES12 / Après ES12 (19,50 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. tbr dit :

    J’aurai bien aimé Bonato devant Michel!

  2. ti miche 14 dit :

    salanon a interet de se méfier dans celle de limoge , michel pourrait lui souffler la 2 eme place !

    • jean80 dit :

      salanon cherche à éviter les pierres , il est comme Kriss Meeke
      sur 2,44 km il va peut-être les contourner et perdre sa 2ème place ! ! ! !

  3. NicoSub80 dit :

    Allez Éric, on croise les doigts.

    À suivre aussi les batailles de Salanon – Michel pour 1.2 sec et Raynal – Roché pour 1.2 sec également

  4. briwan dit :

    allez brunson!! plus qu’une petite es de formalité !!!!!!