ES16- Ogier maintient la pression (Argentine)



ES16- El Condor – Copina 1 (16,32 km) à partir de 15h51 (Dimanche 24 Avril 2016)

Ogier-Argentine-2016-5

Tous les pilotes du WRC ont opté pour des pneus tendres mais Camilli et Latvala ont pris deux roues de secours, contre une seule pour les autres. Ott Tänak ouvrira la route aujourd’hui devant Bertelli et Latvala alors que Paddon s’élancera en 12e position.

Le pilote néo-zélandais pointe en tête avant cette dernière étape, près de trente secondes devant Sébastien Ogier.

FAITS MARQUANTS

Cette année encore, la mythique spéciale d’El Condor a proposé un défi de taille aux pilotes avec un épais brouillard en début de chrono.

Dans ces conditions particulières, Ott Tänak se revéle en signant le scratch devant Sébastien Ogier. Moins à l’aise que l’estonien dans le brouillard, le français est remonté fort ensuite pour échouer à trois secondes du pilote Ford.

Il faut remonter à 2012 et le rallye de Catalogne pour revoir un scratch d’une voiture chaussée de pneus Dmack avec Evgeny Novikov.

Au final, l’opération est plutôt bonne pour le triple champion du monde qui reprend sept secondes à Hayden Paddon et maintient la pression sur le néo-zélandais/

Excellent sixième dans cette spéciale, Eric Camilli gagne une place au général en dépassant Henning Solberg.

REACTIONS DES PILOTES

Tänak« Les 4 ou 5 derniers kilomètres étaient clairs mais au début je ne voyais que mon capot. »
Bertelli« Nous avons vraiment assuré dans ces conditions. »
Latvala« Les mécaniciens ont fait un boulot incroyable hier, mais aujourd’hui je veux avant tout rejoindre l’arrivée. Je suis en croisière. »
Camilli« Pour être honnête, quand on découvre El Condor dans ces conditions, on ne voit pas grand chose. J’étais vraiment très stressé. »
H.Solberg« Je ne voyais vraiment rien dans le brouillard. »
Neuville« La visibilité est horrible, ce sera différent pour chaque pilote. »
Ostberg« Nous sommes sortis de la route suite à une incompréhension dans la voiture. Il y avait un virage que je n’attendais pas. J’ai eu de l’aide des spectateurs. J’ai probablement perdu une minute. »
Mikkelsen« Nous avons fait un tête-à-queue au départ et avons peut-être perdu 10 secondes. C’était difficile. »
Ogier« C’était vraiment difficile avec la visibilité au départ et il y avait aussi de nombreuses pierres sur la route. Ce n’est pas vraiment la spéciale où vous pouvez tout donner dans ces conditions, on a gardé une marge. »
Paddon« Je suis un peu surpris d’avoir perdu autant. La voiture a calé deux fois, cette spéciale était horrible. Ce n’est pas un drame mais on a perdu pas mal de temps. »

PROCHAINE SPECIALE : ES17- Mina Clavero – Giulio Cesare (22,64 km) à partir de 15h51 (Dimanche 24 Avril 2016)

Classement ES16 / Classement Après ES16 (16,32 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Vraiment insolent, Tänak : faire le scratch en étant 1er balayeur, juste devant Ogier parti enfin 10ème…! Aucun respect ces p’tits jeunes…