ES2- Lukyanuk en marche (Chypre)



La première étape du rallye de Chypre se termine déjà avec une deuxième spéciale, toujours de nuit mais avec plus de terre ici (71% contre 29% pour l’asphalte).

lukyanuk-chypre-2016

FAITS MARQUANTS

Déjà performant dans l’ES1, Alexey Lukyanuk impose un rythme de folie, collant plus de huit dixièmes au kilomètre à son plus proche adversaire, le jeune letton Nikolay Gryazin.

Au soir de cette courte étape, le pilote Ford est donc un tranquille leader, 28s devant Gryazin, nouveau deuxième mais talonné par l’excellent Griebel, très impressionnant pour ses débuts en R5 malgré un tout-droit dans cette deuxième spéciale.

Seulement sixième à plus d’une minute de Lukyanuk, Sirmacis semble perdu dans ces conditions atypiques, de nuit et sur des spéciales mixtes.

En ERC2, le chypriote Demosthenous est un large leader mais reste directement menacé par son compatriote Galatariotis dans la « bagarre » des Mitsubishi.

RÉACTIONS DES PILOTES

Lukyanuk« Nous avons endommagé l’avant de la voiture dans un virage, c’était un virage aveugle sur un sommet et nous n’avons pas vu où nous allions, il faisait complètement noir. Mais le rythme est OK, la voiture marche encore bien. »
Sirmacis« Je n’arrive pas à trouver mon rythme dans cette nuit, je pilote très lentement. Nous allons essayer de faire mieux demain. »
Griebel« La spéciale était assez bonne mais j’ai loupé un carrefour et j’ai calé le moteur. J’ai peut-être lâché 15 secondes Sans cette erreur, ça aurait été une très bonne journée. »

PROCHAINE SPECIALE : ES3- Tseri 1 (14,40 km) à partir de 06h51 (Samedi 6 Août 2016)

Classement ES2 / Classement après ES2 (21,49 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. natlin dit :

    face a des debutants talentueux, lukyanuk assomme deja le rallye, facon ogier en corse, la y aura pas de menace directe, ca peut etre une victoire tres facile mais c’est lukyanuk!

    • Kivala dit :

      Eh oui : sur le plan de la vitesse pure, Lukyanuk mériterait un volant en WRC malgré son âge. Mais sur le plan des « boulettes », il fait à lui tout seul autant d’erreurs que tous les pilotes du WRC réunis ! Je lui conserve toute ma sympathie, mais désormais je ne parie plus sur lui avant le podium d’arrivée…