Ogier refroidit la concurrence (Suède)



ES21- Värmullsasen 2 (15,87 km) à partir de 12h08 (Dimanche 14 Février 2016)

Classement Final Rallye de Suede 2016

INFORMATIONS DE LA SPECIALE

Spéciale verglacée mais sans neige, la terre apparaît déjà à certains endroits. Jari-Matti Latvala ouvrira la route devant Kris Meeke, Sébastien Ogier partira 12e. Pour maximiser ses chances dans cette spéciale, Meeke n’a pas pris de roue de secours !

Si le top 6 semble joué à la régulière, Craig Breen menace Henning Solberg pour la septième place avec seulement 3s6 de retard.

FAITS MARQUANTS

Réduit de plus de 30% à cause d’un climat trop doux, ce 64e rallye de Suède a tout de même offert un beau spectacle, à la plus grande satisfaction des organisateurs et des spectateurs.

Leader dès la première spéciale, Sébastien Ogier a vu ses adversaires principaux chutaient au classement pour diverses problèmes : transmission pour Latvala et Neuville, sorties pour Mikkelsen et direction cassée pour Meeke.

Dès lors, un seul homme a su menacer le français : le néo-zélandais Hayden Paddon. Très performant le samedi, le pilote Hyundai a obligé son rival de chez VW à prendre de gros risques l’après-midi. Une attaque qui a finalement payé pour Sébastien Ogier qui s’impose une troisième fois en Suède, après ses succès acquis en 2013 et 2015. Sans surprise, il a en plus remporté la PowerStage devant Andreas Mikkelsen et Kris Meeke.

Véritable intrus au milieu des scandinaves, le tricolore rejoint ainsi Tommi Mäkinen, Jari-Matti Latvala et Kenneth Eriksson au palmarès de l’épreuve, Marcus Grönholm n’étant plus qu’à deux longueurs !

Nominé pour la première fois de la saison par Hyundai, Hayden Paddon a quasiment réalisé la course parfaite, avec des scratchs à la clé et une deuxième place qui rappelle celle déjà acquise en Sardaigne l’an passé. A noter que le pilote néo-zélandais a endommagé le radiateur de sa Hyundai dans cette spéciale, mais l’équipage a pu résoudre ce problème sur la liaison.

Auteur de quatre podiums lors des cinq dernières éditions, Mads Ostberg n’a jamais vraiment brillé mais se voit récompenser par une course sans erreur, comme à son habitude.

En quatrième position, Andreas Mikkelsen représente l’énorme déception de ce rallye. Après avoir ouvertement affiché ses volontés de gagner, le pilote norvégien a accumulé les erreurs et n’a jamais pesé sur la course. Les conditions de route si particulières cette année ne sont sans doute pas étrangères à cette contre-performance.

Toujours performant en Suède, Ott Tänak a brillé avec ses pneus Dmack sur la neige, avant de subir sur les spéciales verglacées/terre de fin de rallye. A l’arrivée, l’estonien décroche une belle cinquième place et on espère que ses pneus lui permettront de s’illustrer également sur la terre…

Sans une crevaison, Dani Sordo aurait pu être un candidat sérieux au podium final. La performance du pilote espagnol, associée à celle d’Hayden Paddon, confirme le potentiel de cette nouvelle Hyundai mais la fiabilité reste à travailler.

Premier pilote privé, Henning Solberg a retrouvé sa jeunesse et s’est battu comme un lion pendant tout le week-end pour terminer de peu devant Craig Breen, auteur d’une bonne performance pour ses débuts en DS3.

En WRC-2, Elfyn Evans a battu les scandinaves et apporte un deuxième succès de prestige à la Ford Fiesta R5 Evo. Ralenti par des problèmes de transmission vendredi, Pontus Tidemand a signé ensuite trois scratchs mais échoue à quatorze secondes du gallois.

Découvrant cette épreuve, Esapekka Lappi termine finalement troisième grâce à une superbe remontée. Le pilote finlandais avait perdu deux minutes dans une sortie vendredi soir.

Evoluant hors championnat, Teemu Suninen devance les deux Skoda officielles grâce à un dernier scratch dans cette PowerStage.

Seul engagé en WRC-3, le français Michel Fabre a su rester sage et empoche des points importants en vue du championnat.

REACTIONS DES PILOTES

Latvala« C’était une bonne spéciale pour moi, mais je pense que ça va devenir de plus en plus rapide. Il y a beaucoup de terre à certains endroits. Je pense que ce sera insuffisant pour signer le scratch mais ça devrait quand même être un bon temps. »
Meeke« Les conditions ont complètement changé par rapport aux reconnaissances. On savait qu’il y avait un peu de neige mais impossible de savoir comment c’était vraiment. Je pense que les conditions vont s’améliorer. La victoire était possible sur ce rallye, c’est comme ça. »
Al-Qassimi« Le rallye a été difficile, c’est sûr. C’est ma pire journée de pilotage aujourd’hui. J’espère être de retour au Portugal. »
Neuville« C’est ok, mais je suis sorti large à un carrefour. J’ai perdu une seconde ou deux à cet endroit mais sinon c’était une belle spéciale. »
Breen« Je suis assez content de mon week-end ici au volant de ma Playstation. Arriver était le principal objectif et j’ai pris une bonne expérience. Je pense que nous pouvons vraiment être heureux. »
H.Solberg« J’ai tapé une grosse pierre et j’ai cru que c’était terminé. Ca faisait un an que je n’avais pas roulé. Je suis très content. Quand je serais de retour ? Je dois parler avec Malcolm Wilson. Si il m’aime bien, il me laissera une voiture. »
Sordo« Mon rallye s’est terminé quand j’ai crevé hier. J’ai piloté très lentement aujourd’hui. Je voulais garder cette position pour le championnat. »
Tänak« C’est totalement de la terre, donc les conditions sont très compliquées pour moi. C’était une bonne course pour moi et une bonne performance de DMACK. »
Mikkelsen« J’ai fait quelques erreurs mais c’est bien meilleur que l’an passé. Je pense que ce sera insuffisant pour faire le meilleur temps. »
Ostberg« Je suis très content de terminer troisième. Il y a eu de belles batailles ce week-end. C’était un rallye spécial. Je suis content de la façon donc nous avons augmenté notre vitesse. J’espère continuer comme ça au Mexique. »
Paddon« J’ai touché plusieurs piquets en bois dans la descente mais je ne pense pas que ça a trop endommagé la voiture. J’ai besoin d’y aller et de regarder ça. »

Quelques minutes plus tard

« Heureusement, c’était un petit trou et il fait assez froid ici. Les gars en Nouvelle-Zélande peuvent retourner au lit. »

Ogier« Je suis tellement content de ramener une nouvelle victoire ici en Suède. J’étais inquiet en début de semaine mais les organisateurs ont réalisé un boulot fantastique. Deux victoires en deux rallyes, c’est un super début de saison. Hier, j’ai pris beaucoup de risques et j’ai eu beaucoup de chances. »
Evans« Il y avait une grosse concurrence ici, je suis très content de cette nouvelle victoire. »
Lappi« Je suis satisfait maintenant. Le but était de terminer sur le podium. »
Grondal« Notre stratégie pneumatiques était mauvaise dans ce rallye. »

Classement ES21 / Classement après ES21 (15,87 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Lo Joanòt dit :

    Super compétiteur jusqu’ au bout, Ogier, victoire assurée, continu a attaquer et ne laisse pas les miettes de la power stage à un autre !!

    • Kaizer Sauzée dit :

      Oui, c’est bien pour lui, mais en faisant çà il « tue » la discipline.
      Moins de suspens = moins d’interêt médiatique, donc moins de rentrées financières, etc…

      On est revenus comme avec Loeb : çà fait 10 ans qu’on connait le champion du monde dès le mois de janvier. Quoi de plus chiant ?

  2. natlin dit :

    bravo a ogier ingrassia pour cette 3 victoire en suede,
    56 pts sur 56 , peut pas mieux faire
    2 podiums pour hyundai en 2 courses, leur meilleur debut d’annee depuis 2014
    une ford sur le podium, la derniere fois c’etait en corse avec evans

  3. Jonathan dit :

    Ogier sera de nouveau champion du monde cette année ce n est même plus la peine de suivre les résultats

  4. Kaizer Sauzée dit :

    Félicitations aux organisateurs qui ont réussi à sauver leur épreuve.
    Et un grand merci à Paddon sans qui tout cela aurait été bien triste…
    Ogier aurait-il enfin trouvé une adversaire à sa taille ?
    Il est permis d’espérer.

  5. RP14 dit :

    Ogier a fait un copié-collé du MC, la moitié des ES remportée, la victoire + la Power Stage. 3ème victoire en Suède, un rallye qui avant sa première victoire en 2013, n’avait été remporté qu’une seule fois par un non-Nordique: Sébastien Loeb en 2004. Remarquable! Comme les 3 victoires de Sébastien Loeb en Finlande (2008, 2011 et 2012) là-encore un terrain où les non-Nordiques avaient eu du mal à s’imposer (« seulement » une victoire pour Carlos Sainz et une pour Didier Auriol auparavant).

  6. Kivala dit :

    Evans doit être frustré d’avoir été rétrogradé en WRC2, mais quelle idée de génie de la part de Malcolm Wilson dont la Fiesta R5 est la principale source de revenus : Elfyn, pour 15 petites secondes, vient de priver Skoda d’un doublé en WRC2 et d’un triplé en RC2 !

    Belle remontée de Lappi, qui grimpe finalement sur le podium du WRC2 pour 2 secondes et sauve ainsi un rallye en demi-teinte. Mais surtout énorme performance de Suninen, qui bat les 2 officiels, passe devant Tidemand pour 1/10ème, et lui souffle non seulement le 1er accessit derrière Evans en RC2 mais aussi le point de la 10ème place au Championnat Pilotes : celui-là, Toyota ferait bien de ne pas le laisser partir comme Camilli…!!!

  7. CORSETERREDERALLYE dit :

    BRAVO OGIER,UNE COURSE TRES INTELLIGENTE ET CONSTANTE DANS LA PERF.CROISONS LES DOIGTS POUR QUE LE GENERAL PADDON ARIVE AU BOUT DE LA LIAISON(86km) POUR UNE SPLENDIDE 2eme PLACE AU SCRATCH(il a endommage son radiateur,risque de surchauffe moteur, heureusement on est en suede et il ne fait pas trop chaud).QUAND MEME UN BON CRU CE SUEDE

  8. Araden dit :

    Je croise les doigts pour Paddon ! J’espère qu’il va pouvoir réparer le radiateur