ES3- Bonato perd gros (Var)



ES3- Gonfaron (13,65 km) à partir de 16h30 (Vendredi 27 Novembre 2015)

Cette spéciale a démarré avec une heure de retard et sera donc disputée intégralement de nuit. Elle reprend la deuxième moitié du célèbre chrono de Collobrières prévu demain matin.


FAITS MARQUANTS

Comme chaque année, cette spéciale de Gonfaron/Collobrières fait de gros dégâts. Parti sans rampe de phares, Eric Brunson concède plus de vingt secondes à Pierre Roche, auteur du scratch devant David Salanon, peu à l’aise en pneus durs.

Leader du groupe R et troisième du général avant ce chrono, Yoann Bonato a connu des problèmes moteur à mi-spéciale et perd plus de quarante secondes.

Au général, on retrouve toujours David Salanon en tête devant Pierre Roche à 11s8 et Freddy Loix qui gagne trois places d’un coup en signant le troisième temps.

Derrière le pilote belge, Eric Brunson, Quentin Gilbert et Marc Amourette sont regroupés en seulement cinq secondes. La classe R5 perd un représentant suite à la sortie de route sans gravité d’Eric Mauffrey. Gaëtan Houssin son copilote explique cet accident : “Avec le départ retardé de l’ES3, les pneus étaient froids et dans un droite, l’auto n’a pas tourné et nous avons sauté dans le décor. Il y a eu un choc contre un arbre et visiblement nous avons fait un tonneau. Il y a des dégâts mais la caisse ne semble pas trop avoir bougé. Ça n’est pas la fin de saison qu’on voulait mais ça fait parti du jeu…”

Deuxième du trophée Michelin derrière Marc Amourette, Sylvain Michel signe un excellent cinquième temps avec sa 207 S2000 à seulement 13s du scratch signé par Pierre Roché.

Dans la classe R3, Manu Guigou continue de dominer, tout en se rapprochant du top 10 au général. Avec l’abandon de Mauffrey, le pilote Automeca pourrait remporter le trophée Michelin en cas de podium ce week-end.

En Citroën Racing Trophy, Laurent Pellier réalise un début de rallye exceptionnel en luttant pour la première place face à Yoann Rossel. En septième position, Vincent Dubert reste idéalement placé pour le titre.

En 208 Rally Cup, José-Antonio Suarez continue d’impressionner en devançant notamment les DS3 R3 du trophée Citroën. Le pilote espagnol mène devant le local Jérémy Fournier et le jeune espoir Jean-Baptiste Franceschi.

Roulant pour la première fois en Clio R3 (ancienne génération), Florian Bernardi se montre en réalisant le 14e temps alors qu’il part avec le n°110.

REACTIONS DES PILOTES

Roché“Ce n’est pas évident de partir avec les pneus froids. La descente était piégeuse à la fin.”
Salanon“C’est vraiment compliqué avec les pneus durs. Ca glissait énormément il fallait faire attention.”
Magnou“Je n’ai pas de rampe de phare et j’ai un problème de sélection de vitesse.”
Bonato“Je n’ai plus de moteur depuis le milieu de la spéciale.”
Léandri“‘J’ai un petit souci au niveau du pont arrière. Ce n’est pas une mauvaise spéciale.”
Martin“Ca va.”
Brunson“Sans rampe de phares c’est compliqué. J’ai roulé à la note et je me suis fait quelques chaleurs.”
Amourette“C’est super, c’est une vraie spéciale de rallye.”
Greiffenberg“Je n’y vois rien de nuit et physiquement c’est très dur.”
Dubert“Ca va, ça été compliqué de repartir en froid. Nous n’étions pas dans le rythme pour partir de nuit, nous n’avons pas voulu prendre trop de cordes.”
Hauswald“Je ne suis pas très content du setup, elle est trop molle et en plus j’ai des coupures moteur.”
Rossel“C’est pas mal, c’est une spéciale géniale, j’essaye de bien rouler sans prendre de gros risques.”
Pellier“Je suis agréablement surpris quand je vois le temps mais très content. On poursuite notre apprentissage.”

PROCHAINE SPÉCIALE ES4- Roquebrune / Arge (19,74 km) à partir de 18h25 (Vendredi 27 Novembre 2015)

Classement ES3 / Classement après ES3 (13,65 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. fm01324n dit :

    Sebenfer à raison m! Mettre la rampe de phare ça coûte rien ! Quand tu es sensé passer dans la speciale juste 1h avant la nuit ne pas la mettre c’est prendre des risques inutiles. Donc oui Brunson à était un peu naïf sur le coup, c’est étonnant venant d’un pilote avec autant d’expérience!

  2. sebenfer dit :

    Et bien voilà, Bonato était le seul à ne jamais avoir de problème avec la 208, c’était louche… Sinon, un peu d’amateurisme quand même chez Brunson mais c’est vrai, ce n’est que le champion de 2ème division, la D1, faut qu’il apprenne.
    Loix sort une belle ES, se sera dur de le déloger pour la victoire en R5.

    • m dit :

      Rigolo avec 1 heure de retard il y en a plein qui sont partis sans rampe de phares et qui ont laissé des secondes !
      Pour ta gouverne ce n’est pas de l’amateurisme mais un manque chance , beaucoup en ont fait les frais…

      • sebenfer dit :

        Non. Je réitère, c’est de l’amateurisme. N’importe qui qui a un peu d’expérience du rallye met la rampe dans la caisse vu le timing proposé. C’est pas comme si ça pesait 20kg. D’ailleurs, les autres favoris sont-ils sans rampe ?

  3. Jimmy dit :

    Michel Sylvain court avec la 207 S2000 de Samuel Bellon?

  4. natlin dit :

    gros coup de loix, 3 es pour etre dans le top 3, ca va vite
    bonato perd tres gros, mais va vite remonter dans le top 5
    roche interessant avec mini, son meilleur depart pour l’instant

  5. 335 dit :

    Vraiment des grosses daubes ces r5(208 et ds3)toujours un truc qui déconne.