ES6- Lefebvre perd la tête (Var)



ES6- Collobrières (17,98 km) à partir de 10h00 (Samedi 26 Novembre 2016)

stephane-lefebvre-var-2016

À SAVOIR

Ce matin, Stéphane Lefebvre a signé les deux meilleurs temps et porte ainsi son avance à 21 secondes sur la Fiesta WRC de David Salanon.

FAITS MARQUANTS

Hier, lors du premier passage dans cette spéciale, Stéphane Lefebvre a signé le meilleur temps en 10:53.7.

Leader depuis la deuxième spéciale, Stéphane Lefebvre casse un cardan et perd plus de 34 secondes face à Kevin Abbring, qui prend la tête de l’épreuve. 

Le pilote Hyundai mène désormais le rallye avec 2 dixièmes de secondes d’avance sur David Salanon ! Troisième à plus de 10 secondes, le pilote Citroën devrait néanmoins rejoindre l’assistance de mi-journée sans problèmes.

En difficulté dans les deux premières spéciales, Yoann Bonato réagit en signant le troisième temps. Le pilote du team CHL reste quatrième au général mais reprend 8 secondes à Franck Lions. L’écart entre les deux hommes est désormais de 6 dixièmes.

Victime de problèmes de radio ce matin, Frédéric Raynal rentre en leader à l’assistance dans le trophée Michelin. La Fiesta R5 devance la Fabia R5 de Pierre Roche, de 7,2 secondes.

En 208 Rally Cup, Llarena termine cette boucle en tête après avoir pris les commandes dans la quatrième spéciale. L’espagnol mène avec 12 secondes d’avance sur Patrick Magnou.

Dans le Clio R3T Trophy, Jérôme Chavanne passe en tête au profit de Charles Martin, en délicatesse avec son choix de pneus matinal.

Même constat en Citroën Racing Trophy, Jean René Perry ne peut résister au retour de Laurent Pellier. Ce dernier prend les commandes avec 4,8 secondes d’avance mais Yohan Rossel, troisième reste bien placé pour le titre.

Dans le championnat Junior, Loïc Astier fait la différence dans cette spéciale et continue de dominer devant Romain Di Fante et Jérémy Jamet.

En VHC, Maurice Dumas conforte un peu plus sa première place, plus de quarante secondes devant Richard Bourcier.

REACTIONS DES PILOTES (FR MediaLive)

Lefebvre« J’ai cassé un cardan. »
Abbring« C’est très piégeux ce matin. C’est dommage d’avoir fait cette erreur dans la première spéciale. »
Salanon« J’ai tapé un talus au départ, j’ai d’abord pensé à une crevaison mais ça allait finalement. »
Bonato« Je galère un peu avec le set-up. Mais la voiture est vraiment pas mal. »
Michel« On a fait une bonne spéciale. On a mis du rythme sur la fin. »
Astier« On a toujours ce problème de coupure de boîte de vitesses, mais on prend du plaisir. »
Panizzi« On a gommé les problèmes rencontrés hier. C’est de mieux en mieux. »
Margaillan« On a bien roulé, les pneus vont bien. »
Ciamin« Même avec les ouvreurs, c’est difficile de lire l’adhérence. Malgré tout, le feeling est mieux »
Bernardi« J’ai un gros problème. On a dû inverser nos casques avec mon copilote au départ. »

PROCHAINE SPÉCIALE : ES7- La Môle (7,58 km) à partir de 14h30 (Samedi 26 Novembre 2016)

Classement ES6 / Après ES6 (17,98 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. patrick dit :

    face aux jeune le pere freine tard prend 2s au kil pal mal pour le fier

    • JP dit :

      t’as raison, le niveau est bien faible, Lefevre arrive tout juste à rouler devant alors qu’il roule en WRC et Giordano roule au niveau de Panizzi . ou est le temps ou il y avait 5 ou 6 français capable de gagner une manche de championnat du monde.?

  2. Champsaur 05 dit :

    Margaillan roule très bien comme à son habitude, si il roulait plus souvent,il serait encore plus proche du podium ! Très bon pilote, bravo!!

  3. franck dit :

    Putain, elle marche vraiment fort cette Hyundai !! le jour où elle sera fiable, il vont en vendre un parquet ….

    Et re-dédicace aux blaireaux qui voyaient Salanon à la rue 😉 . Ben alors, on vous entend plus les spécialistes ???? 😉

  4. Max 70 dit :

    Y va le gillou

  5. Flatsi dit :

    Au vu des resultats de cette speciale , je pense pouvoir dire que le championnat de france 2017 avec une majorite de r5 se presenre sous de bonnes augures , et que les craintes de certains de voir petit a
    a petit moins de wrc et que cela nuise a la qualite du  » spectacle » seront rassure
    Plus de pretendant avec des performances quasi identiques cela ne pourra qu etre mieux pour notre disciplne