ES7- Crevaison de Michel (Mont-Blanc)



ES7- La Côte d’Arbroz – Praz de Lys – Sommand (23,96 km) à partir de 09h31 (Samedi 3 Septembre 2016)

Avant cette première spéciale du jour, Yoann Bonato pointe en tête du rallye du Mont-Blanc, 2s9 seulement devant Sylvain Michel.

Voir le classement

FAITS MARQUANTS

Le suspense n’aura pas duré longtemps aujourd’hui puisque Sylvain Michel a crevé en début de spéciale et a du s’arrêter pour changer une roue ! A l’arrivée, le pilote Skoda lâche plus de trois minutes sur Yoann Bonato, de nouveau auteur du scratch et plus que jamais leader du Mont-Blanc.

Bien placé pour jouer le podium aujourd’hui, Ludovic Gherardi (DS3 WRC) est sorti de la route.

Ces deux faits de course “profitent” à Quentin Gilbert nouveau deuxième à 39s du leader et Lionel Baud qui grimpe directement sur le podium. Quatrième, Pierre Roché domine toujours le trophée Michelin mais Patrick Rouillard est revenu à seulement quinze secondes. Premier pilote S2000, Kévin Despinasse rentre dans le top 10 et occupe désormais la huitième place entre Raynal et Mauffrey.

Deuxième du championnat Suisse derrière Sébastien Carron, Marc Valliccioni (Porsche GT+) est également sorti de la route dans cette spéciale de la Côte d’Arbroz. Le pilote du team Bozian Racing se plaint du dos et l’ambulance a été appelée, la spéciale est logiquement interrompue.

Toujours impérial en R3, Manu Guigou occupe une superbe 12e place, toujours au milieu des R5 et largement devant Jérôme Chavanne, leader du trophée Clio R3T Alps.

En championnat de France Junior, Jérémy Jamet ne lâche qu’un dixième sur Loïc Astier, son plus proche poursuivant. En Challenge N2 Série, Karl Pinheiro fait une grosse différence face à Théo Chalal.

REACTIONS DES PILOTES (FR MediaLive)

Bonato“Il y a vraiment beaucoup de montées donc je pense qu’on va en prendre un peu par les WRC et autres. Dommage pour la crevaison de Sylvain, la bagarre s’arrête un peu tôt.”
Gilbert“J’ai vu Michel crevé et Gherardi qui est bien sorti quand même donc ça m’a un peu calmé. Il est sorti 2-3 km avant l’arrivée. Yoann attaque très fort et il n’a pas vu tout ça.”
Baud“On a vu Sylvain Michel et Ludovic Gherardi. Ca avait l’air d’aller mais bon c’est vraiment dommage, la sortie nous a un peu déconcentré.”
Michel“On crève 3/4 kilomètres après le départ. On a strictement rien touché.”
Roché“Je fais un tête à queue au départ dans une épingle. Je perds 10 secondes. Je me suis fait avoir avec les pneus froids.”
Raynal“On a touché des réglages de suspension et ce n’était pas super dans les bosses. On s’est fait quelques chaleurs et ça m’a refroidi.”
Mauffrey“Nous sommes revenus aux réglages de bases de la 208, on avait pas trop le choix.”
Perrin“On est partis en pneus tendres.”
Guigou“On a mis du rythme dans le rapide.”

PROCHAINE SPECIALE : ES8- Morillon – Samoëns (13,46 km) à partir de 10h41 (Samedi 3 Septembre 2016)

Classement ES7 / Après ES7 (23,96 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thierry72 dit :

    Michel avait jamais connu de malchance cette saison, voila chose faite. Bonato va derouler. Gilbert recoit a voiture egale, esperons que Maton prenne en compte la malchance de Bonato en Allemagne avec ses 2 crevaisons pour le challenge Citroen (au moins sur asphalte).

    • Jean Talus dit :

      c’est normal que Quentin reçoive… c’est pas son auto, faut pas l’oublier!!!
      C’est un facteur important, il l’a plume et on ne le voit plus du tout!!!
      Il ne prends zéro risque

  2. VINCENT dit :

    Michel a crevé. Bonato n’a plus qu’à maintenir un bon rythme aujourd’hui.
    L’intérêt de la journée va résider dans la remontée au classement du leader du championnat.