ES8- Cruel pour Consani (Iles Canaries)



ES8- Ingenio (22,84 km) à partir de 10h05 (Samedi 12 Mars 2016)

ConsaniCanaries2016

FAITS MARQUANTS

Rarement chanceux depuis ses débuts en ERC, Robert Consani occupait une très belle troisième place au départ ce matin. Malheureusement pour le français, sa 208 T16 a longtemps refusé de démarrer et le pilote d’Aix-en-Provence écope d’une pénalité d’1min20s. Il rétrograde ainsi en sixième position à plus de trois minutes de la tête.

Auteur de son cinquième scratch depuis le départ, Kajetan Kajetanowicz accentue encore son avance sur Alexey Lukyanuk, l’écart approchant désormais la demi-minute.

En troisième position, on retrouve désormais l’espagnol Luis Monzon, enfin satisfait du comportement de sa Citroën DS3 R5. Pour la quatrième place, une bagarre se profile entre le néerlandais Hermen Kobus et un autre espagnol, Jonathan Perez.

REACTIONS DES PILOTES

Puskadi« Vous n’avez pas un café ? Aux Canaries, c’est une bonne manière de se réveiller. C’était une très belle spéciale. »
Koltun« C’était une très belle spéciale, complètement sèche. Assez longue mais vraiment très sympa. Tout va bien. »
Chuchala« Il y avait quelques parties rapides, peut-être que nous pouvons aller plus vite, mais ce n’est pas possible de se comparer aux R5. On avait un rythme sûr. »
Kobus« Costenaro est arrêté dans une épingle. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais il n’est pas sorti. Nous avons eu une mauvaise préparation ce matin, malheureusement nous avons eu seulement 10 minutes avant de démarrer. »
Costenaro« J’ai un problème avec la courroie d’alternateur. Je pense que c’est terminé pour nous. »
Monzon« La voiture est bonne. Le train avant est un peu dangereux mais le reste est bon. Maintenant, je peux contrôler mon pilotage. »
Lukyanuk« Consani a des problèmes avec sa voiture, il est arrêté sur la liaison. Cette spéciale était assez bonne pour moi. C’était un peu plus long que je pensais et j’ai commencé à sentir que les pneus surchauffaient.
Kajetanowicz« C’est bien pour nous, pour l’équipe et la Pologne. Le grip était très bon. C’était difficile de suivre nos notes car nous avons fait les reconnaissances dans le brouillard total. »
Consani« La voiture n’a pas voulu démarrer ce matin donc j’ai perdu 7 minutes et pris 1min10s de pénalité je pense.
Dans la spéciale, la voiture a bien marché, mais à mi-spéciale, nous avons perdu de la puissance et nous n’avions plus de freins sur la fin. »

PROCHAINE SPECIALE : ES9- Gáldar (13,97 km) à partir de 10h58 (Samedi 12 Mars 2016)

Classement ES8 / Classement Après ES8 (22,84 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. franck dit :

    Ok, je comprends mieux…le budget est supérieur pour une Ford..
    Mais si on sait que la voiture voit une arrivée sur 4 sans soucis, n’est-il pas préférable de faire moins de rallyes avec une meilleure auto ?
    En tout cas merci 😉

  2. franck dit :

    Je ne comprend pas tout pour Consani…Quand tu mets autant de pognon pour faire l’ERC, il me semble que la base est de choisir une auto fiable. Les usines ont du mal à rendre la 208 et la ds3 fiables , difficile pour des privés d’y arriver !
    Peut être que les Ford sont plus chères ?