ES8- Bonato frappe fort (Lyon Charbo)



ES8- Marchampt – Claveisolles – Saint Cyr le Chatoux (25,30 km) à partir de 09h35 (Samedi 23 Avril 2016)

PROFIL DE LA SPECIALE (par Yoann Bonato)

Deuxième grande classique du rallye, c’est une super belle spéciale. Un profil un peu différent, on démarre sur le tracé de la course de côte de Marchampt. On retrouve ensuite un revêtement avec pas mal de grip et de bons enchaînements, on arrive notamment sur l’épingle du Pont de Very, point spectateur bien apprécié.

La route s’élève ensuite un peu dans la forêt, on a une partie un peu plus rapide sur 2 kilomètres. C’est une spéciale moins rapide que les autres, avec des courbes qui se prennent en 2, 3. C’est une spéciale difficile car elle est longue avec des changements de revêtements et de rythme.

FAITS MARQUANTS

Dans des conditions toujours humides, Yoann Bonato réplique immédiatement face à Sylvain Michel en signant le scratch devant toutes les WRC. Avec ce meilleur temps, le pilote des 2 Alpes revient à seulement six secondes d’Eric Brunson, deuxième au général et désormais décroché face à David Salanon.

Auteur du cinquième temps sur sa C4 WRC, Pascal Trojani voit les R5 s’échapper mais maintient devant lui le leader du trophée Michelin, Pierre Roche.

Derrière le pilote Skoda, c’est toujours aussi chaud avec quatre R5 regroupées en seulement onze secondes avec Hirschi, Ragues, Mauffrey et Leandri.

En trophée Clio, Benoît Vaillant signe un temps canon et prend la tête pour une quinzaine de secondes devant Chavanne et Jouines, l’ancien leader.

En Junior, Jérémy Jamet confirme sa première place en signant un nouveau scratch, neuf dixièmes devant Romain Di Fante. Derrière ce duo, les écarts sont énormes avec notamment Benjamin Boulenc troisième, à plus d’une minute.

En VHC, Jean-Pierre Del Fiacco est toujours leader, plus d’une minute devant Bernard Philippon.

REACTIONS DES PILOTES (FR MediaLive)

Salanon“C’est délicat, il y a beaucoup plaques noires et de pièges.”
Brunson“Je ne peux pas faire mieux, la voiture est inconduisible. Dès que j’ai du grip, l’auto est fabuleuse sinon c’est impossible et je me fais peur.”
Trojani“C’est moi qui n’est pas bon tout le reste est ok.”
Bonato“C’est un peu mieux que dans celle d’avant mais je ne suis pas très content de moi. Ce n’est pas parfait.”
Michel“Par endroits, c’est difficile.”
Raynal“On a fait un tête à queue dans la première épingle et après on a roulé donc ça va.”
Ragues“J’ai mieux roulé dans la première où il y avait plus d’adhérence. Ca commence à venir.”
Mauffrey“On essaie de revenir dans le match, c’est l’objectif de la journée. On a fait un tête à queue.”
Astier“C’est super bien. C’est une voiture de fou sous la pluie. Elle est très efficace pour une propulsion.”
Guigou“Notre choix de pneumatiques est bon et la voiture est bien réglée.”

PROCHAINE SPECIALE : ES9- Grandis – Saint Bonnet le Troncy (13,08 km) à partir de 10h58 (Samedi 23 Avril 2016)

Classement ES8 / Classement après ES8 (25,30 km)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Krys dit :

    Belle bagarre ente Bonato et Michel, les R5 l’avenir du championnat de france ???

    • Boris STi dit :

      Si il y a quelque chose à la clef (saison en WRC 2 par exemple) ok,ou sinon autant rester comme sa.En plus les R5 arrivent a suivre les WRC.