ES9- Sarrazin intouchable



Stéphane Sarrazin continue sur sa lancée ce matin avec un troisième scratch.

Le gardois semble intouchable aujourd’hui.

FAITS MARQUANTS

Premier passage dans cette spéciale qui clôturera cette après midi, ce 57ème Tour de Corse.

Stéphane Sarrazin et Bryan Bouffier animent toujours les avant-postes. (photos à l’arrivée de l’ES8 : Stéphane SarrazinBryan Bouffier)

La voiture 0 sort à l’instant de la spéciale.

Eric Camilli toujours installé en quatrième position, grappille 11 secondes à Abbring troisième.

Stéphane Sarrazin continue sur sa lancée ce matin avec un troisième scratch. Le gardois semble intouchable aujourd’hui.

Bryan Bouffier lâche encore une seconde dans cette spéciale.

REACTIONS DES PILOTES

 Tarabus “C’est totalement humide.”
 Magalhaes “Je me suis trompé en réglant la voiture pour des conditions sèches.”
 Dumas “J’ai aucun grip, ce n’est pas fun avec cette voiture.”
 Maurin “Difficile de trouver du grip, mais j’ai adoré cette spéciale.”
 Camilli “On a le même problème qu’hier, un manque de puissance, mais j’ai vraiment attaqué fort.”
 Abbring “Celle là était vraiment dure, après 10 km, les pneus se sont effondrés.”
 Bouffier “J’ai plus attaqué dans celle là, mais je pense que ça ne sera pas suffisant.”
 Sarrazin “C’était facile de faire des erreurs, on a bien géré.”

PROCHAINE SPECIALE : ES10 – Bastelica – Tavera 2 (17,27 km) à  partir de 14h39 (Samedi 8 novembre 2014)

Classement ES9 / Classement après ES9 (provisoire)


Classement en cours de chargement...




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Maximom dit :

    Selon moi, Sarrazin à avant tout un très grand mental et une très grande passion de la gagne qui lui permet de tirer la quintessence de son talent quand il faut. C’est un grand pilote.

  2. Maximom dit :

    Moi, je trouve la perf de Camilli remarquable. L’idéal pour lui serait qu’il soit pris en main par Citroën pour le tester à la fois sur le championnat de France et le WRC2.

  3. Kivala dit :

    Comme pour moi Bouffier – en plus d’être le vainqueur sortant – est une référence sur asphalte, la perf de Sarrazin, rallyman très occasionnel ces dernières années, prend tout son relief : ce qu’il fait est vraiment exceptionnel ! Si Toyota revient réellement en WRC, ils ont déjà un pilote tout trouvé (après Subaru en 2005-2006, Sarrazin serait ainsi abonné aux écuries japonaises en WRC…).

    • natlin dit :

      je suis d’accord avec toi, mais on peut voir les choses d’une autre facon, si les rallyman pro ou presque se font taper par un pistard qui fait 2 piges par an, ca craint quand meme, si les pilotes skoda ou peugeot, maurin et bouffier se font taper, peut etre que le niveau est pas si eleve que ca

      • Sean dit :

        Sans vouloir sous-estimer les perfs de Sarrazin, je suis plutôt de ton avis. Voir un mec qui fait 2 rallyes par an taper tous les habitués n’est pas un super signe pour le niveau de l’erc….

      • kevin86 dit :

        moi je crois plutot que la piste c’est l’ecole de tout pilotage !

        Donc voir un pistard qui plus est Sarrazin qui a quand meme etait pilote officiel Subaru en championnat du monde des rallyes, avec l’experience qu’il a à tout niveau : mental, concentration, developpement ca ne m’etonne pas du tout ! Et on regarde la performance de Dumas c’est la meme chose…