Nouveau succès pour Peterhansel (Dakar 2017)



768 kilomètres dont 64 chronométrés sont au programme de cette douzième et dernière étape qui amènera les concurrents jusqu’à Buenos Aires, capitale de l’Argentine.

L’étape du jour : Rio Cuarto – Buenos Aires

Après deux semaines de course marquées par des accidents, des annulations et des rebondissements, la 39ème édition du Dakar se termine avec ces 64 kilomètres de piste sans grande difficulté. Les concurrents prendront ensuite la route jusqu’à la capitale argentine pour franchir la ligne d’arrivée.

Le départ est prévu à 11h49 (heure française) pour Stéphane Peterhansel, qui ouvre la route.

Résumé des étapes précédentes : 

Sébastien Loeb a tout tenté lors de cette avant dernière étape pour combler son retard face à Stéphane Peterhansel. L’alsacien avait refait une bonne partie de son retard avant de perdre le bénéfice de son effort suite à une crevaison.

Au final, Stéphane Peterhansel conserve le leadership de l’épreuve avec 5min32 d’avance sur son coéquipier. Cyril Despres complète le podium à plus d’une demi heure. 

Faits marquants :

A 11h49, Stéphane Peterhansel s’est bien élancé sur cette dernière étape, suivi par ses coéquipiers Sébastien Loeb et Cyril Despres. A moins d’un ennui mécanique, Peterhansel devrait remporter sa 13e victoire sur un Dakar, la 7e en catégorie autos.

Au premier point de passage, Peterhansel pointe en tête, 7 secondes devant Loeb et 21s devant Despres. Au temps intermédiaire suivant, le pilote alsacien est passé en tête pour seulement 10s face à son coéquipier.

Pour l’honneur, Sébastien Loeb remporte cette courte dernière étape, seulement 19s devant Stéphane Peterhansel, grand vainqueur de ce Dakar 2017. Très régulier et épargné par les problèmes mécanique, ce dernier s’impose pour la 13e fois sur cette épreuve, la 7e en auto.

Le succès Peugeot est complété par la troisième place de Cyril Despres.

=> Retrouvez le classement général mis à jour après l’étape disputée ce samedi.

Classement de l’étape :

Pos.NomMarqueTempsécart
1LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT00:28:55
2PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT00:29:1400:00:19
3DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA00:29:2500:00:30
4DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT00:29:4800:00:53
5RAUTENBACH (ZWE)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA00:29:5500:01:00
6VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
TOYOTA00:29:5700:01:02
7TERRANOVA (ARG)
SCHULZ (DEU)
MINI00:30:0500:01:10
8ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
TOYOTA00:30:1600:01:21
9HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI00:30:2800:01:33
10DUMAS (FRA)
GUEHENNEC (FRA)
PEUGEOT00:30:3300:01:38
11FUCHS (PER)
MUSSANO (ARG)
HRX00:30:5500:02:00
12PRZYGONSKI (POL)
COLSOUL (BEL)
MINI00:31:0300:02:08
13PROKOP (CZE)
MINOR (AUT)
FORD00:31:2000:02:25
14ABU-ISSA (QAT)
PANSERI (FRA)
MINI00:31:5400:02:59
15GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI (ESP)
TOYOTA00:32:5400:03:59
16BULACIA (BOL)
BUSTOS (ARG)
FORD00:32:5800:04:03
17AL RAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
MINI00:33:3200:04:37
18ARDUSSO (ARG)
SCICOLONE (ARG)
RENAULT00:33:5000:04:55
19BARROS (BRA)
CAPOANI (ITA)
MINI00:33:5400:04:59
20YACOPINI (ARG)
MERLO (ARG)
TOYOTA00:34:2400:05:29
21BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY00:34:2800:05:33
22JUKNEVICIUS (LTU)
VAICIULIS (LTU)
TOYOTA00:34:3200:05:37
23SCHOTT (DEU)
FIUZA (PRT)
MINI00:35:1800:06:23
24LAVIEILLE (FRA)
GARCIN (FRA)
TOYOTA00:38:3800:09:43
25SILVA (ARG)
LAFUENTE (URY)
MERCEDES00:38:4100:09:46
26PEREDO (BOL)
ARRIETA (ARG)
TOYOTA00:39:0800:10:13
27MALDONADO (ARG)
SCHOLZ VERGNOLLE (ARG)
MERCEDES00:39:1100:10:16
28WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA00:39:5900:11:04
29MIURA (JPN)
LICHTLEUCHTER (FRA)
TOYOTA00:40:0100:11:06
30ZAPAG (PRY)
ZAPAG (PRY)
TOYOTA00:40:0400:11:09
31BEREZOVSKIY (KAZ)
NIKIZHEV (KAZ)
TOYOTA00:40:1500:11:20
32PASTEN INFANTE (ARG)
ACOSTA (ARG)
TOYOTA00:41:0400:12:09
33VALLEJO (CHL)
BARONIO (PER)
TOYOTA00:41:0500:12:10
34FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA00:41:0900:12:14
35CROIZON (FRA)
DUPLE (FRA)
BMW00:41:5400:12:59
36SHIKHOTAROV (RUS)
UPERENKO (LVA)
TOYOTA00:42:0000:13:05
37BLANGINO (ARG)
GAGLIARDI (ARG)
RAPIDO00:43:0500:14:10
38FERRAND MALATESTA (PER)
FERRAND DEL BUSTO (PER)
TOYOTA00:44:2900:15:34
39ESTEVE (ESP)
VILLALOBOS (ESP)
MITSUBISHI00:44:5900:16:04
40TARTARIN (FRA)
DUPLE (FRA)
LAND-ROVER00:45:3100:16:36
41REINA (ARG)
PELAYO (ARG)
TOYOTA00:46:2800:17:33
42CORONEL (NLD)SUZUKI00:47:2700:18:32
43SCANDOLA (ITA)
FOSSA’ (ITA)
FORD00:47:5600:19:01
44GUTIERREZ HERRERO (ESP)
LOPEZ CHAVES (ESP)
MITSUBISHI00:48:5300:19:58
45JATON (ARG)
ROLON (ARG)
ACCIONA ECO POWERED00:49:2000:20:25
46ROCA MERCADO (BOL)
DAZA JIMENEZ (BOL)
TOYOTA00:49:3500:20:40
47ZHITAO (CHN)
ZHAO (CHN)
TOYOTA00:49:3800:20:43
48ENGLERT (DEU)
THIEDE WEILER (PRY)
TOYOTA00:50:0400:21:09
49DE LORENZO (ITA)
DE LORENZO (ITA)
TOYOTA00:50:0800:21:13
50STARIKOVICH (CYP)
HESKES (NLD)
DESERT WARRIOR00:51:0900:22:14
51TASSI (ITA)
CATARSI (ITA)
BRUFOLA CASOTTO (ITA)
FORD00:53:1800:24:23
52CORONEL (NLD)SUZUKI00:54:1700:25:22
53AMOR (ARG)
AMOR (ARG)
TOYOTA00:54:3400:25:39
54PIANA (FRA)
GRIENER (CHE)
TOYOTA01:05:0200:36:07
55VERZELETTI (ITA)
CABINI (ITA)
FIAT01:17:1600:48:21



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. mich dit :

    Il y en a certains que si on les avait pas il faudrait les inventer (sisco monmon) et quelque autres par contre pour Kaiser je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi concernant Hirvonen, je pense qu’il n’a pas la voiture pour gagné, mais c’est un bon pilote qui aurait toujours sa place en WRC

  2. Kaizer Sauzée dit :

    Bravo à TOUS les équipages qui terminent ce Dakar.

    Une petite dédicace à celui qui, ici même sur RS, en fin d’année dernière, descendait Peugeot pour son choix technique de 2RM. T’avais raison mon gars, ils sont nuls chez Peugeot, ils ne font qu’un triplé…!

    Autre remarque : Hirvonen confirme que s’il est un grand pilote, il n’a pas la carrure pour être n°1 et emmener un team. Je le pensais et les résultats le confirment.

    • Fred R dit :

      Que ce soit Peugeot, Citroën, mitsubishi, volkswagen, mini et à nouveau Peugeot maintenant, tous les teams qui ont successivement dominé le dakar se sont toujours appuyé sur minimum 3 voir 4 équipages de pointes et non un seul, de plus la mini malgré ses évolutions n’est plus compétitive même face à la Toyota. Moi j’aimerais bien le voir avec le volant de Sainz l’année prochaine au même titre que Romain Dumas d’ailleurs. Le matador reste très rapide mais malgré sa grande expérience, il a pulvérisé sa voiture lors de ses 5 dernières participations, ça fait beaucoup.

  3. monmon dit :

    Le dakar n’est plus une course c’etait deja gagné avant le depart pour peter si il gagne pas sur le terrain les commissaires le font gagné desole mais c’est pas normal

  4. gtv6 dit :

    Bravo à Peterhansel , enterré un peu vite par les médias ( France TV ) , au profit de Loeb !
    Espérons une couverture médiatique de meilleur qualité pour les années à venir , et plus de compétitivité de la part de la concurrence .
    Bravo également aux équipages amateurs , auto , moto , quad , camion , dont on parle trop peu …
    Et maintenant , le monté carl ‘ !

  5. Thom59 dit :

    Bravo à nos trois français en auto mais aussi à tout ceux qui ont réussi à terminer ce Dakar dont on parle très peu ! Encore un beau Dakar qui se termine même s’il a été légèrement modifié à cause de ces dures conditions météo. Un grand bravo également aux motards qui ont souffert avec ces conditions extrêmes !

  6. p106 dit :

    bravo peugeot et a ses 3 francais plus dumas qui ne change pas ! peter , on connait , loeb , superbe progression mais que dire de depres qui a fait un enorme pas en avant

  7. Simous44 dit :

    Peugeot a bien réussit son Dakar. Très belles luttes jusqu’au final.
    Seul bémol, en ce qui concerne Dumas/Guehennec, qui auraient bien mérité quelques lignes, en rapport de leur course.
    Une Peugeot “privée”en retrait……. A+

  8. Denis dit :

    Objectifs remplis !
    Pour Peugeot bien sûr, mais aussi pour Dumas qui après avoir terminé 20éme en 2016 visait cette année,
    « Continuer à gravir les échelons » .
    Ce tout en connaissant nombre de mésaventures, assurer l’assistance rapide Peugeot et, s’arrêter pour remettre le buggy d’Eric Bernard ! Très Sport !
    Objectif rempli aussi pour Xavier Panseri – copilote de Abu-Issa à qui l’on doit un excellent interview pour
    Rallye-Sport, qui visait le TOP10.
    A noter aussi pour l’anecdote, que Xavier va comme Dumas, passer du sable à la neige > Inscrit à la Ronde du Jura !

  9. Rallyeplaisir dit :

    Félicitations à l’équipage Perterhansel-Cottret. Il mérite la victoire. Bravo celui de Loeb-Elena ui a fait un super boulot et de gros progrès. Félicitations à Peugeot pour la démonstration et l’implication.

  10. Max 70 dit :

    Bravo les français ,belle bataille

  11. p106 dit :

    les images de l etape 11 sont impressionnantes ! l attaque de loeb , que du bonheur !!!

  12. Thomas dit :

    Ils partent en sens inverse du classement général et les autos à la fin des cinq série…ça v faire long l’attente malgré la courte étape o

  13. Denis dit :

    Hé bien voilà, les jeux sont faits !
    L’étape d’hier n’a pas suffit à départager Loeb et Peterhansel.
    C’est l’ex.pilote moto qui l’emporte cette année, devant le nonuple champion du monde WRC.
    Si Peterhansel est parti lentement (12éme à l’issue de l’étape 1), il a su hausser le ton et, user de son expérience, même en dépit de parties typées “rallye-raid” annulées où il aurait pu être plus à son aise, mettre plus d’écart.
    Loeb a abordé de la meilleure façon ce Dakar en terminant l’étape 1 en 6éme position.
    Ensuite, il a très bien négocié l’épreuve et a à présent appréhendé toutes les particularités, notamment en navigation, ce qui lui avait fait défaut lors de sa première participation.
    Les deux ont bataillé selon leur terrain de prédilection : le “hors piste” pour Peterhansel, le “roulant” pour Loeb.
    Ils nous ont offert du grand spectacle de pilotage.
    Despres complète parfaitement le podium 100% Peugeot.
    Merci à Bruno Famin d’avoir laissé les pilotes s’exprimer pleinement, malgré les enjeux.