12e titre pour Peterhansel (Dakar)



Après plus de 9000 kilomètres parcourus à travers l'Argentine et la Bolivie, la 38ème édition du Dakar se termine aujourd'hui à Rosario.

L’étape du jour : Villa Carlos Paz – Rosario

698 kilomètres dont 180 chronométrés sont au programme de cette ultime étape, au terme de laquelle sera célébrée l’arrivée à Rosario. Loin d’être une promenade de santé, cette dernière spéciale ne tolérera aucun relâchement et imposera aux concurrents toujours en course, un énième exercice de concentration. Gare aux faux pas !

La première auto prendra le départ à 11h46 (heure française).

Résumé de l’étape précédente

Aux avant-postes tout au long de la journée, Leeroy Poulter et Giniel De Villiers ont finalement cédé dans le sprint final face au finlandais Mikko Hirvonen.

Le pilote Mini remporte ainsi sa première spéciale sur le Dakar et prive, pour 9 secondes, Nasser Al-Attiyah d’une troisième victoire. Le finlandais se retrouve à 4 minutes de la troisième marche du podium.

À une spéciale du but, avec la victoire en ligne de mire, le clan Peugeot est resté prudent et groupé tout au long de la journée pour éviter les mésaventures.

=> Retrouvez les classements mis à jour après la dernière étape disputée.

Faits Marquants

68 voitures sur les 110 engagés prendront le départ de cette dernière étape !

A 11h46, cette dernière spéciale s’est élancée avec Stéphane Peterhansel suivi de Nasser Al-Attiyah trois minutes plus tard. Aujourd’hui, les équipages s’élancent dans l’ordre du classement général.

Au premier point de passage (45 km), Mikko Hirvonen signe largement le meilleur temps et relègue Giniel De Villiers à plus de deux minutes. En continuant sur un tel rythme, le pilote finlandais pourrait bien se retrouver sur la troisième marche du podium final de ce Dakar 2016 !

Côté Peugeot, Stéphane Peterhansel ne prend encore aucun risque et concède déjà quatre minutes à Hirvonen et quasiment trois à Al-Attiyah.

Au deuxième point de passage, le finlandais continue sur sa lancée et compte désormais 2min25s d’avance sur Giniel De Villiers !

À 47 secondes de la Mini, Sébastien Loeb est aussi dans le rythme pour la victoire d’étape. L’alsacien compte pour le moment trois étapes à son actif.

Au troisième point de passage, Giniel De Villiers a stoppé l’hémorragie et a même repris neuf secondes à Hirvonen. A la régulière, le podium final du Dakar ne devrait pas évoluer.

À l’arrivée, Sébastien Loeb remporte sa quatrième étape sur ce Dakar et termine ainsi meilleur performeur du rallye.

Stéphane Peterhansel remporte son douzième Dakar, son premier avec Peugeot ! Tenant du titre, Nasser Al-Attiyah s’incline logiquement à plus d’une demi-heure du français suite à ses mésaventures de la dixième étape.

Giniel De Villiers sauve sa troisième place pour deux minutes face à Mikko Hirvonen.

=> Retrouvez le classement final provisoire mis à jour après l’étape disputée ce samedi

Classement de l’étape

Pos.NomMarqueTempsEcartPénalité
1LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT01:46:51
2HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI01:48:0400:01:13
3AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI01:48:2700:01:36
4DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT01:48:2700:01:36
5POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA01:48:5500:02:04
6ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
MINI01:48:5600:02:05
7TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI01:49:3000:02:39
8DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA01:49:5900:03:08
9VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
TOYOTA01:51:2400:04:33
10VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI01:52:1000:05:19
11SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT01:52:5100:06:00
12PRZYGONSKI (POL)
RUDNITSKI (BLR)
MINI01:52:5600:06:05
13PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT01:54:2800:07:37
14ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA01:54:5200:08:01
15PROKOP (CZE)
TOMANEK (CZE)
TOYOTA01:55:3200:08:41
16LAVIEILLE (FRA)
POLATO (FRA)
RENAULT01:56:3700:09:46
17GORDON (USA)
WALCH (USA)
GORDINI01:57:0000:10:09
18HUNT (GBR)
SCHULZ (DEU)
MINI01:57:0000:10:09
19ZAPLETAL (CZE)
MARTON (POL)
HUMMER01:57:2000:10:29
20VANAGAS (LTU)
ROZWADOWSKI (POL)
TOYOTA02:00:0000:13:09
21GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI02:00:0300:13:12
22DABROWSKI (POL)
CZACHOR (POL)
TOYOTA02:00:1300:13:22
23CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
TOYOTA02:01:5700:15:06
24DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
PEUGEOT02:02:2000:15:29
25PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA02:02:3400:15:43
26BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
TOYOTA02:02:4900:15:58
27MALYSZ (POL)
PANSERI (FRA)
MINI02:03:3500:16:44
28JUKNEVICIUS (LTU)
SLAPSYS (LTU)
TOYOTA02:04:2800:17:37
29PONS (ESP)
TORLASCHI (ARG)
FORD02:04:4100:17:50
30CORBETT (ZAF)
MOHR (ZAF)
CENTURY02:04:5200:18:01
31MAS VALDES (CHL)
LATRACH VINAGRE (CHL)
FORD02:06:2200:19:31
32COFFARO (VEN)
MENESES (VEN)
TOYOTA02:06:2700:19:36
33CHEREDNIKOV (KAZ)
TSYRO (UKR)
FORD02:06:3100:19:40
34BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY02:08:1600:21:25
35MATTHEWS (ZAF)
BURKE (ZAF)
CENTURY02:09:0000:22:09
36GIBON (FRA)
GARCIN (FRA)
TOYOTA02:11:4000:24:49
37PETER (CZE)
MOSCATT (AUS)
TOYOTA02:12:0000:25:09
38GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI MONTSERRAT (ESP)
TOYOTA02:12:4000:25:49
39LOPEZ (ARG)
LAFUENTE (URY)
MINI02:13:2800:26:37
40REITZ (ZAF)
GREYLING (ZAF)
NISSAN02:15:2300:28:32
41OUREDNICEK (CZE)
VACULIK (CZE)
HUMMER02:17:1200:30:21
42SEAIDAN (SAU)
DELAUNAY (FRA)
TOYOTA02:17:2600:30:35
43FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA02:21:0700:34:16
44MIURA (JPN)
LICHTLEUCHTER (FRA)
TOYOTA02:22:3800:35:47
45MERCEIJ (NLD)
ERREN (NLD)
TOYOTA02:23:4800:36:57
46THEURIOT (FRA)
PROT (FRA)
NISSAN02:24:4400:37:53
47CORONEL (NLD)SUZUKI02:26:5900:40:08
48CINOTTO (ITA)
DOMINELLA (ITA)
POLARIS02:30:0000:43:09
49FRANCIOSI (BRA)
GUGELMIN (BRA)
MITSUBISHI02:31:3400:44:43
50GRACIA (ESP)
VALLEJO (ESP)
MITSUBISHI02:33:5600:47:05
51TORRES (BRA)
ROLDAN (BRA)
POLARIS02:37:0400:50:13
52SILVA (ARG)
GLAVIC (HRV)
MERCEDES02:37:2900:50:38
53AMOS (ITA)
TORNABELL CORDOBA (ESP)
POLARIS02:39:1000:52:19
54WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA02:39:2700:52:36
55ZHITAO (CHN)
ZHAO (CHN)
TOYOTA02:44:2700:57:36
56CHICHARRO (CHL)
LEGARRETA (CHL)
FOTON02:44:4700:57:56
57BLANGINO (ARG)
GAGLIARDI (ARG)
TOYOTA02:45:2300:58:32
58SALAZAR VELASQUEZ (COL)
SALAZAR SIERRA (COL)
TOYOTA02:46:4100:59:50
59MORENO PIAZZOLI (CHL)
ARAYA DIAZ (CHL)
FOTON02:46:5000:59:59
60VALLEJO (CHL)
BARONIO (PER)
VOLKSWAGEN02:47:4701:00:56
61PIANA (FRA)
GRIENER (CHE)
TOYOTA02:48:5701:02:06
62AMOR (ARG)
DI PALMA (ARG)
TOYOTA02:50:0901:03:18
63RUIJIN (CHN)
KA CHUN (HKG)
POLARIS02:52:1401:05:23
64RAUD (FRA)
BALTES-MOUGEOT (FRA)
TOYOTA02:54:0101:07:10
65SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
TOYOTA03:00:2801:13:37
66REINA (ARG)
PELAYO (ARG)
TOYOTA03:04:0801:17:17



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. m dit :

    Heureusement que Loeb n’était pas 2è derrière Peter sinon les consignes auraient obliger Stéphane a finir 2è….
    Comme d’habe a la TV on parle que de Loeb et Pigeot…
    Les amateurs qui représentent 95% du plateau, on les oublie a part un où deux !
    Bravo a Peterhansel qui mérite cette victoire, gagner le DAKAR en 2 roues puis en 4 roues, CHAPEAU.

  2. jm dit :

    Bravo a tous les concurrents du premier au dernier et bravo a rallye sport pour toutes ces infos

  3. benjamin dit :

    En tout cas, de tout les sites pour suivre ce Dakar, Rallye-Sport est le meilleur à mon avis : félicitations à vous et continuez comme ça !

    • bob 24 dit :

      100% daccord pour le Dakar mais egalement pour tous les rallyes
      WRC Champ de france Coupe de france et egalement actu du sport auto!! Merci

  4. briwan dit :

    est voila!!! le métier ca paye toujours!!!! bravo a “mr dakar” pour sa 12 eme victoire!!! les autres ont bien appris loeb, hirvo et leur copi respectifs….. sans nul doute l’expérience acquisse sur ce dakar servira pour l’avenir!!

    • Kaizer Sauzée dit :

      Michel Perin est une référence du Dakar, il n’a plus grand chose à apprendre. Par contre il a très bien guidé et géré Hirvonen pour l’amener au pied de ce podium.
      Loeb et Elena ont tout découvert ensemble, avec les conséquences que l’on connait, mais sûr qu’ils ne resteront pas sur un échec et que dans les prochaines éditions ils seront redoutables.

  5. Denis dit :

    Fin de ce Dakar 2016 !
    Les PEUGEOT 2008 DKR ont fait oublier les défaillances de l’année dernière, désormais plus stables, plus puissantes, mieux amorties, plus fiables. Même si elles restent encore perfectibles.
    Les MINI ne sont nullement dépassées mais, les étapes typiques d’un vrai Dakar étaient peu nombreuses, d’où ce recul…
    Les TOYOTA et leur look de “brouette” étaient performantes (quel moteur !) mais, pour les mêmes raisons, n’ont pu exploiter pleinement leur potentiel.
    Fidèle à son immense talent, PETERHANSEL a comme à son habitude, “géré” de main de maître l’épreuve dès la 1ére étape, ensuite, il a composé avec les éléments propres à cette course, ménagé sa monture, porté son estocade, une fois, contrôlé les concurrents, puis a assuré.
    Cela semblerait presque facile ; il a construit son palmarès toujours ainsi, tant en moto qu’en auto.
    Pour cette édition, d’anciens habitués du WRC sont venus, se sont distingués mais, on a parlé que d’un seul : LOEB.
    Oui, il aura marqué les esprits pour ses débuts mais il devra apprendre l’humilité, en plus du rallye-raid.
    HIRVONEN, dont le crédo était “apprendre, revenir et gagner” – débutant lui aussi a bien plus assimilé je pense, sans s’enflammer, sans griller les étapes, sans se voir en haut de l’affiche dès la première année.
    Son classement en témoigne, en toute discrétion.
    A bons entendeurs…
    Dommage que SAINZ ait mal débuté et, n’ait pas ménagé l’auto…
    DESPRES a parfaitement rempli son rôle en assurant l’arrière-garde.
    Dommage également que la 1ére étape disputée (la 2éme) ait éloigné d’entrée de jeu, ROMA et TERRANOVA qui auraient pu parfaitement jouer les trouble-fêtes.
    AL-ATTIYAH, compétiteur hors pair, n’a jamais rien lâché mais, la concurrence a bien travaillé en une année ; je le verrai bien acquérir une PEUGEOT 2008 DKR “client” pour 2017 !
    DE VILLIERS, POULTER et ALRAJHI se sont bien distingués.
    On a pas “vu” GORDON pourtant spectaculaire, PROKOP ou CHICHERIT, et d’autres que les médias ont “oubliés”.
    Dommage enfin que le tracé, supervisé cette année par Marc COMA, pour qui c’est nouveau, soit plus typé WRC que rallye-raid : il y aurait eu un peu plus de suspens…
    Cela dénature l’épreuve si atypique.
    BRAVO et MERCI à RALLYE-SPORT pour cette couverture : les actus étaient parfois plus rapides que sur le site officiel !
    A l’année prochaine ?

    • touno71 dit :

      C’est qd même fou cet anti-Loeb ces temps ci. Vous devriez être content d’avoir un champion de sa trempe , qui s’essaye à plusieurs disciplines differentes. Certes il ne peut pas tout gagner mais le type prends ses responsabilités et donne tout ce qu’il a. D’où tu sors qu’il manque d’humilité, tu l’as écouté se vanter? Depuis le départ il a dit qu’il était la pour apprendre. Quand à Hirvonen bravo à lui pour sa 4e place, mais je constate qu’il ne change pas dans sa façon de faire,c’est à dire je me cache, je suis et j’attends que les autres se croutent. Ou est le panache?
      Bravo à Peterhansel qui lui ne se cache pas et à su avec son expérience attaquer et porter l’estocade quand il le fallait

      • Boris STi dit :

        En fait le problème c’est pas Loeb lui même,mais plutôt les journalistes qui ne parlent que de lui. Bon en même temps ils n’était pas venu pour perdre et il a gagné ces spéciales à la régulière,dommage que cette accident est tous gâché mais c’est le sport.
        Pour Peterhansel,je suis super content pour lui,car ils gagne son Dakar qu’il aurait du gagner en 2014,et c’est un Français . J’aurai bien aimé un petit duel entre lui et Sainz mais la mécanique en a décider autrement.
        Et puis j’ai aussi bien aimé la bagare entre Hirvo et De Villier.

      • Kaizer Sauzée dit :

        Je n’ai pas toujours été tendre avec Hirvonen lors de ses dernières années en WRC, je le trouvais comme toi trop attentiste et manquant de “niaque”. Mais sur ce Dakar, et dans sa position de découverte, je pense qu’il a fait le bon choix. Il a joué placé sachant pertinemment qu’il ne pourrait jouer contre les habitués de la discipline. Je pense même qu’il doit être le 1er surpris de cette 4ème place.
        Mais si il nous refait le même coup lors des prochaines éditions, là on pourra le lui reprocher, et je n’y manquerai pas.

  6. briwan dit :

    il est chaud le Mikko!!!!! pour une premiere, un podium serait super pour lui!!!

  7. benjamin dit :

    Un Dakar de plus en moins !
    A noter, un très sympathique reportage dans l’émissions “Affaires sensibles” sur France Inter, accessible en podcast.
    Avec Hubert Auriol en invité, et très bien documenté, on y entend l’évolution de ce rallye-raid si particulier.