Peugeot a bien progressé (Etape 4 – Dakar)



Après deux étapes au profil roulant, le Dakar prend une nouvelle tournure avec l'arrivée de nouvelles difficultés. En plus de l'altitude (3500 mètres de moyenne), les concurrents auront à faire face à la première étape marathon de cette édition pour les deux jours à venir.

L’étape du jour : San Salvador de Jujuy – San Salvador de Jujuy

Le premier test de ce Dakar arrive ! Disputée à 3500 mètres d’altitude en moyenne, cette quatrième étape prend de la hauteur et risque de malmener les mécaniques et les organismes. Sur un terrain au rythme varié, 429 kilomètres chronométrés seront au menu de cette première partie d’étape marathon (pas d’assistance entre cette étape et celle de jeudi) où la navigation devrait avoir aussi un rôle plus important.

109 voitures seront au départ de la journée (2 abandons depuis le début de l’épreuve), qui sera donné à 13h19 (heure française).

Résumé de l’étape précédente :

Malgré sa première position sur la route, Sébastien Loeb confirme son état de forme en ce début de Dakar, en signant un deuxième scratch en deux spéciales.

Le tout nouveau pilote Peugeot mène au classement général avec désormais plus de 5 minutes d’avance sur son plus proche poursuivant, le sud-africain Giniel De Villiers.

Meilleur représentant du clan Mini X-Raid, Mikko Hirvonen pointe au quatrième rang provisoire et précède d’une place, Nasser Al-Attiyah.

=> Retrouvez tous les classements mis à jour après la dernière étape disputée.

Faits Marquants

À 13h30, la spéciale a commencé depuis une dizaine de minutes. La Peugeot 2008 DKR de Sébastien Loeb ouvre la route. Suivent dans l’ordre toutes les 3 minutes, Nasser Al-Attiyah, Giniel De Villiers, Carlos Sainz, Mikko Hirvonen et Stéphane Peterhansel.

Au premier point de passage, les temps commencent à arriver. Carlos Sainz est provisoirement le plus rapide. L’espagnol devance pour le moment Stéphane Peterhansel de 11 secondes et Sébastien Loeb de 16.

Les Peugeot sont décidément en forme en ce début de Dakar. Nasser Al-Attiyah pointe à 39 secondes de la Peugeot. Giniel De Villiers lâche déjà plus d’une minute.

Au deuxième point de passage, Carlos Sainz, qui était plus rapide jusque là, rencontre des problèmes. L’espagnol est désormais crédité d’un retard de 3 minutes.

Stéphane Peterhansel mène le train en devançant Loeb de 32 secondes et Al-Attiyah de 50. Mikko Hirvonen est dans le bon tempo puisqu’il navigue à moins de 2 minutes de la tête.

Discret depuis le départ, le saoudien Yazeed Al-Rajhi joue aux avant-postes aujourd’hui à une minute de Peterhansel.

Après plus d’une heure de course, Sébastien Loeb et Nasser Al-Attiyah sont dans la même seconde, impressionnant !

Avec 1min04s d’avance sur les deux hommes, Peterhansel imprime son rythme sur ce début de journée.

Au cinquième point de passage, Stéphane Peterhansel navigue toujours en tête avec désormais 1min18s d’avance sur Sébastien Loeb. Troisième, Al-Attiyah accuse un retard de 30 secondes sur le nonuple champion monde des rallyes.

Carlos Sainz se reprend après avoir perdu 3 minutes en début de spéciale. L’espagnol est à 2min21s de son coéquipier

Après deux heures de courses, la dernière portion de spéciale sourit à Sébastien Loeb, puisque l’alsacien a repris 31 secondes à Stéphane Peterhansel, toujours en tête. Les deux coéquipiers sont séparés de 47 secondes.

Troisième, Al-Attiyah perd un peu de terrain et pointe à 2min08s. De son côté, Sainz continue de remonter.

Mikko Hirvonen souffre aujourd’hui, le finlandais est déjà à 5 minutes de la Peugeot de tête.

Au septième point de passage, Sébastien Loeb grappille encore 2 secondes à son coéquipier, l’écart entre les deux hommes est de 45 secondes.

De son côté Nasser Al-Attiyah continue de perdre du temps. Le qatari compte près de 3 minutes de retard.

Aux deux tiers de la journée, la tendance s’affiche clairement. Stéphane Peterhansel est toujours le plus rapide mais voit son avance diminuer face à ses deux coéquipiers Loeb et Sainz.

Seules les Peugeot surnagent aujourd’hui. Sur les Mini, Nasser Al-Attiyah et Mikko Hirvonen pointent respectivement à 3min24s et 7min03s. Sur son Toyota Hilux, Giniel De Villiers lâche quant à lui près de 6 minutes !

Après trois heures de courses, c’est toujours serré entre les trois Peugeot ! Stéphane Peterhansel reprend de la marge en tête. Deuxième à 1min05s, Carlos Sainz a repris l’avantage sur Sébastien Loeb et compte 13 secondes d’avance sur l’alsacien.

Encore une minute perdue pour Nasser Al-Attiyah qui pointe à 4min28s de la Peugeot de tête.

À l’arrivée : Sébastien Loeb termine à l’instant la spéciale et établit le premier chrono de référence en 3h43min09s. On attend les temps des autres pilotes !

Nasser Al-Attiyah concède plus de 4min30s à l’alsacien. Dans un dernier rush, Carlos Sainz reprend du temps à son coéquipier. L’espagnol est plus rapide de 16 secondes au final avant probablement le scratch de Stéphane Peterhansel !

C’est fait pour « Monsieur Dakar » mais les écarts sont minimes après 429 kilomètres de spéciale puisqu’il devance de 11 secondes l’espagnol et de 27, l’alsacien ! 

Cinquième temps pour l’ancien motard Cyril Despres passé sur quatre roues depuis 2015, Peugeot semble avoir réglé ses soucis de jeunesse rencontrés l’année passée !

Au classement général, les écarts se creusent aux avant-postes. (=> classement mis à jour)

Classement Provisoire de la spéciale

Pos.NomMarqueTempsécartPénalité
1PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT03:42:42
2SAINZ (ESP)
CRUZ (ESP)
PEUGEOT03:42:5300:00:11
3LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT03:43:0900:00:27
4AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI03:47:3900:04:57
5DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT03:48:2600:05:44
6ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA03:48:4100:05:59
7POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA03:48:5700:06:15
8ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
MINI03:49:5200:07:10
9TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI03:50:2500:07:43
10GORDON (USA)
WALCH (USA)
GORDINI03:51:1600:08:34
11DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA03:51:2500:08:43
12HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI03:52:5900:10:17
13VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
TOYOTA03:53:2200:10:40
14VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI03:53:3100:10:49
15TEN BRINKE (NLD)
COLSOUL (BEL)
TOYOTA03:53:5200:11:10
16SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT03:54:0600:11:24
17CHICHERIT (FRA)
WINOCQ (FRA)
BUGGY03:59:3700:16:55
18PRZYGONSKI (POL)
RUDNITSKI (BLR)
MINI04:00:1700:17:35
19GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI04:00:4000:17:58
20CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
TOYOTA04:01:2900:18:47
21HUNT (GBR)
SCHULZ (DEU)
MINI04:02:3300:19:51
22PONS (ESP)
TORLASCHI (ARG)
FORD04:03:1300:20:31
23SOUSA (PRT)
FIUZA (PRT)
MITSUBISHI04:03:3800:20:56
24DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
PEUGEOT04:03:5700:21:15
25MALYSZ (POL)
PANSERI (FRA)
MINI04:04:1200:21:30
26CREED (USA)
STREET (USA)
GORDINI04:04:2000:21:3800:10:00
27LOPEZ (ARG)
LAFUENTE (URY)
MINI04:05:5500:23:13
28FRANCIOSI (BRA)
GUGELMIN (BRA)
MITSUBISHI04:05:5600:23:14
29LAVIEILLE (FRA)
POLATO (FRA)
RENAULT04:07:0400:24:22
30VANAGAS (LTU)
ROZWADOWSKI (POL)
TOYOTA04:08:0200:25:20
31CORBETT (ZAF)
MOHR (ZAF)
CENTURY04:12:2700:29:45
32PROKOP (CZE)
TOMANEK (CZE)
TOYOTA04:12:5400:30:12
33COFFARO (VEN)
MENESES (VEN)
TOYOTA04:14:3800:31:56
34SCHRODER (DEU)
SCHRODER (DEU)
NISSAN04:15:2700:32:45
35ZAPLETAL (CZE)
MARTON (POL)
HUMMER04:17:0800:34:26
36PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA04:18:0400:35:22
37MATTHEWS (ZAF)
BURKE (ZAF)
CENTURY04:18:4800:36:0600:02:00
38MAS VALDES (CHL)
LATRACH VINAGRE (CHL)
FORD04:19:3600:36:54
39BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
TOYOTA04:19:4300:37:01
40JUKNEVICIUS (LTU)
SLAPSYS (LTU)
TOYOTA04:21:2700:38:45
41GIBON (FRA)
GARCIN (FRA)
TOYOTA04:22:0900:39:27
42MALDONADO (ARG)
SCHOLZ VERGNOLLE (ARG)
MERCEDES04:27:2100:44:39
43BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY04:27:2100:44:39
44BAUD (FRA)
DEZEIRAUD (FRA)
MITSUBISHI04:28:1100:45:29
45CHEREDNIKOV (KAZ)
TSYRO (UKR)
FORD04:30:1800:47:36
46GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI MONTSERRAT (ESP)
TOYOTA04:32:0000:49:18
47PETER (CZE)
MOSCATT (AUS)
TOYOTA04:33:0700:50:2500:02:00
48REITZ (ZAF)
GREYLING (ZAF)
NISSAN04:34:1300:51:31
49WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA04:36:1800:53:36
50OUREDNICEK (CZE)
VACULIK (CZE)
HUMMER04:38:2200:55:40
51SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
TOYOTA04:39:5200:57:10
52MIURA (JPN)
LICHTLEUCHTER (FRA)
TOYOTA04:42:2600:59:44
53SEAIDAN (SAU)
DELAUNAY (FRA)
TOYOTA04:43:5101:01:09
54FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA04:46:3701:03:55
55ALCARAZ (FRA)
PACQUELET (FRA)
TOYOTA04:49:5601:07:14
56MACHACEK (CZE)
PLECHATY (CZE)
NISSAN04:54:4101:11:59
57ZALA (LTU)
JURGELENAS (LTU)
SEAT04:58:0401:15:22
58BLANGINO (ARG)
GAGLIARDI (ARG)
TOYOTA04:58:1001:15:28
59SILVA (ARG)
GLAVIC (HRV)
MERCEDES04:58:3501:15:53
60THEURIOT (FRA)
PROT (FRA)
NISSAN04:59:1101:16:29
61GRACIA (ESP)
VALLEJO (ESP)
MITSUBISHI05:03:0101:20:19
62MORENO PIAZZOLI (CHL)
ARAYA DIAZ (CHL)
FOTON05:11:0801:28:2600:01:00
63CHICHARRO (CHL)
LEGARRETA (CHL)
FOTON05:15:5201:33:10
64BRADACH (ARG)
CORVALAN (ARG)
RENAULT05:22:0401:39:22
65CINOTTO (ITA)
DOMINELLA (ITA)
POLARIS05:25:2201:42:40
66CORONEL (NLD)SUZUKI05:28:3201:45:5000:05:00
67BEKKER (NLD)
BOOIJ (NLD)
TOYOTA05:29:4601:47:04
68AMOS (ITA)
TORNABELL CORDOBA (ESP)
POLARIS05:31:1301:48:31
69MALDONADO (BOL)
ALANOCA (BOL)
TOYOTA05:32:4601:50:04
70VALLEJO (CHL)
BARONIO (PER)
VOLKSWAGEN05:33:3201:50:50
71FERRAZ (VEN)
VILLAR (VEN)
TOYOTA05:33:5001:51:08
72TORRES (BRA)
ROLDAN (BRA)
POLARIS05:37:2001:54:38
73PIANA (FRA)
GRIENER (CHE)
TOYOTA05:45:0402:02:22
74SOMFAI (HUN)
SOMFAI (HUN)
TOYOTA05:49:3102:06:4900:01:00
75RUIJIN (CHN)
KA CHUN (HKG)
POLARIS05:50:4302:08:0100:03:00
76RAUD (FRA)
BALTES-MOUGEOT (FRA)
TOYOTA05:51:1502:08:33
77ROBERTI (ARG)
ACOSTA (ARG)
NISSAN05:59:1202:16:30
78ROCA MERCADO (BOL)
MONTANO PANOS (ESP)
TOYOTA06:13:1702:30:35
79GONZALEZ INSFRAN (PRY)
ZAPAG (PRY)
TOYOTA06:17:4102:34:59
80ABARCA (ARG)
VARELA BLANCO (ARG)
TOYOTA06:18:5002:36:08
81SALAZAR VELASQUEZ (COL)
SALAZAR SIERRA (COL)
TOYOTA06:35:1502:52:33
82JATON (ARG)
SCAZZUSO (ARG)
ACCIONA ECO POWERED06:35:4802:53:06
83LOPEZ (PER)
HIRAHOKA (PER)
MITSUBISHI06:42:1102:59:29
84REINA (ARG)
PELAYO (ARG)
TOYOTA06:50:0803:07:2600:21:00
85VELASQUEZ TINTILAY (BOL)
ARRIETA (ARG)
TOYOTA06:53:0703:10:25
86VILLEGAS AGUERO (ARG)
MATTAR SMITH (ARG)
NISSAN07:03:5303:21:11
87HIRIGOYEN (FRA)VOLKSWAGEN07:30:3603:47:5400:03:00
88MARROCCHI (ARG)
OTANO (ARG)
BUGGY07:36:0103:53:19
89TUHEIL (FRA)
TUHEIL (FRA)
TOYOTA07:55:0504:12:2300:26:00
90ZHITAO (CHN)
ZHAO (CHN)
TOYOTA07:57:4604:15:04
91RANDYSEK (CZE)
PLNY (CZE)
ARCTIC CAT08:03:2004:20:38
92PAYEN (FRA)
JOUBERT (FRA)
POLARIS08:10:4004:27:58
93RODI (ITA)
THOMPSON (GBR)
RALLYRAID UK08:12:2104:29:39
94AMOR (ARG)
DI PALMA (ARG)
TOYOTA08:18:0804:35:26
95DOLLEVOET (NLD)
SNIJDERS (NLD)
VOLVO09:08:4605:26:04
96MERCEIJ (NLD)
ERREN (NLD)
TOYOTA09:29:3705:46:55
97SEEL (SWE)
HESKES (NLD)
DESERT WARRIOR12:15:5808:33:1602:00:00
98CAMPANERA (ARG)
BURANI (ARG)
ISUZU13:11:4909:29:0702:00:00



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. seb dit :

    que le meilleure gagne il va avoir des surprises les moteur vont avoir chaud

  2. Thomas dit :

    Enfin une étape non raccourcie, et plus typée Dakar que les précédentes !!! :0))

    On verra si les Peugeot s’en sortent bien ici(ce que j’espère à fond) ;0))

    Carlos Sainz pourrait se rapprocher à terme du top5 si tout va bien côté fiabilité…

    • Denis dit :

      Enfin du rallye plus dans l’esprit du Dakar initial !
      Je pense que d’ici à dimanche déjà, les classements vont changer car il ne s’agira plus de mettre la pédale de droite au fond.
      Il va falloir désormais composer et être « fin » en navigation, lecture de la piste, ménager la monture tout en ne se traînant pas et, repartir demain jeudi pour une deuxième partie, sans avoir bénéficié d’une assistance remettant « à neuf » l’auto…
      PETERHANSEL devrait s’illustrer là.

      • Boris STi dit :

        En tous cas Loeb m’ettonne de jour en jour,etre que a 27 seconde pour une speciale type rally raid,c’est pas mal. J’espere que les Peugeot vont rester fiable,et que Loeb aura un bon classement à l’arrivé.
        Par contre on va voir si demain la Peugeot est fiable,car c’est une spécial marathon

        • Denis dit :

          Oui, clairement impressionnant ! Je ne pensais pas le voir ainsi classé à ce stade.
          Certes tout le monde sait et admet qu’il est le meilleur pilote auto au monde mais, de là à le voir s’adapter aussi rapidement : Chapeau !
          Quant à PEUGEOT, je suis aussi surpris. Ils ont failli faire un quarté sur la spéciale.
          LOEB termine 2éme derrière M. Dakar PETERHANSEL malgré des soucis de « sentinel » et
          sa majesté SAINZ termine 3éme en dépit d’une crevaison.
          Les trois regroupés en 30″ à peine !
          C’est du sprint, pas du rallye-raid. Ce que je regrette un peu…
          Les éditions où, sur un coup, en une étape seulement, cela pouvait se jouer me semble désormais révolues.
          Sinon, PETERHANSEL, SAINZ et AL-ATTIYAH doivent être un peu…
          Agacés pour le moment ?