Sainz, la bonne affaire (Etape 9 – Dakar)



Le Dakar pose ses valises à Belén aujourd'hui pour une étape en boucle où le niveau de difficulté sera élevé.

L’étape du jour : Belén – Belén

« Seulement » 396 kilomètres dont 285 chronométrés sont au programme de cette journée qui risque encore d’apporter son lot de surprises. Tracée en boucle autour de Belén, l’étape du jour va faire mal aux équipages avec un profil où le hors-piste sera présent tout au long du parcours. Au menu, les concurrents vont être servis avec des portions de dunes en entrée, de la navigation en plat de résistance et des terrains cassants en guise de dessert. Bon appétit !

Le départ de la spéciale sera donné à 13h00 (heure française).

Résumé de l’étape précédente

Leader au général, Sébastien Loeb se fait surprendre à deux reprises lors de cette huitième étape. Un temps ensablé, le pilote Peugeot part finalement en tonneaux à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée.

Au prix d’un bel effort, l’équipage parvient à terminer la spéciale avec plus d’une heure de retard sur les hommes de tête et perd ainsi tout espoir de bien figurer au classement final.

Troisième de la spéciale, Stéphane Peterhansel récupère le leadership alors que Nasser Al-Attiyah arrache sa première victoire sur cette édition du Dakar.

Au général, rien n’est fait pour la victoire finale puisque Stéphane Peterhansel, Carlos Sainz et Nasser Al-Attiyah sont désormais regroupés en moins d’un quart d’heure.

=> Retrouvez les classements mis à jour après la dernière étape disputée.

Faits marquants

Avant même le départ de la spéciale du jour, on apprend que Stéphane Peterhansel est actuellement sous investigation suite à une plainte de l’équipe Mini.

À 13h15, la spéciale du jour est lancée ! Nasser Al-Attiyah ouvre la route devant Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel. Sébastien Loeb partira en 16ème position sur la route.

Au premier point de passage, Nasser Al-Attiyah est parti sur un gros rythme. Hier, le qatari a assuré qu’il attaquerait fort sur les deux jours à venir pour troubler la domination des Peugeot !

La Mini devance les Peugeot bien emmenées par Cyril Despres qui ne lâche que 21 secondes pour le moment ! Peterhansel est à 2 minutes, Sainz à 3.

Quatrième au général, Mikko Hirvonen n’a pas dit son dernier mot ! Le finlandais pointe à 9 secondes du meilleur temps.

Décidément, Mini est en forme en cette deuxième semaine. Terranova améliore la marque du qatari pour 40 secondes !

Parti 16ème sur la route, Sébastien Loeb passe en 6ème position à 2min18s de la Mini de l’argentin.

Après deux heures de course, Mikko Hirvonen est en forme aujourd’hui et il le prouve ! Le finlandais est le plus rapide pour le moment. Derrière les écarts sont déjà intéressants !

Si Erik Van Loon est à 16 secondes, les favoris perdent en revanche beaucoup de temps, +2min34s pour Al-Attiyah, +4min25s pour Sainz, +11min09s pour Peterhansel !

Le sable fait mal aujourd’hui ! Pointé en tête au premier wp, Orlando Terranova accuse désormais un retard de 8 minutes.

À 15h25, l’organisation annonce que l’arrivée de la spéciale est avancée au CP2, pour des raisons de sécurité, suite aux fortes chaleurs relevées sur le parcours.

À l’arrivée, Sainz reprend la tête pour 10 secondes face à un étonnant Erik Van Loon. Troisième, Mikko Hirvonen échoue à 17 secondes.

Relégué à plus de 9 minutes, Stéphane Peterhansel perd le leadership face à « El Matador » qui mène désormais l’épreuve avec plus de 7 minutes d’avance.

Parti en 16ème position sur la route, Sébastien Loeb connaît une nouvelle journée galère. Pointé finalement à plus d’une heure et dix minutes, l’alsacien sort du top 10 au classement général. Après s’être ensablé à quatre reprises, le pilote Peugeot a dû s’arrêter une nouvelle fois pour changer un cardan à 30 kilomètres de l’arrivée.

=> Retrouvez le classement général mis à jour après l’étape disputée ce mardi.

Classement provisoire de la spéciale

Pos.NomMarqueTempsécartPénalité
1SAINZ (ESP)
CRUZ (ESP)
PEUGEOT02:35:31
2VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI02:35:4100:00:10
3HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI02:35:4800:00:17
4DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA02:36:0900:00:38
5AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI02:37:3500:02:04
6DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT02:42:1700:06:46
7PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT02:44:4300:09:12
8ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA02:45:0900:09:38
9TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI02:46:2400:10:53
10CORBETT (ZAF)
MOHR (ZAF)
CENTURY02:51:0200:15:31
11POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA02:51:3300:16:02
12ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
MINI02:52:1400:16:43
13HUNT (GBR)
SCHULZ (DEU)
MINI02:53:2500:17:54
14DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
PEUGEOT02:56:3300:21:02
15ZAPLETAL (CZE)
MARTON (POL)
HUMMER03:01:3300:26:02
16PONS (ESP)
TORLASCHI (ARG)
FORD03:11:2200:35:51
17CORONEL (NLD)SUZUKI03:19:3400:44:03
18VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
TOYOTA03:21:0600:45:35
19PROKOP (CZE)
TOMANEK (CZE)
TOYOTA03:25:1300:49:42
20BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
TOYOTA03:28:0100:52:30
21DABROWSKI (POL)
CZACHOR (POL)
TOYOTA03:32:4900:57:18
22LAVIEILLE (FRA)
POLATO (FRA)
RENAULT03:34:4000:59:09
23LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT03:49:1801:13:47
24PRZYGONSKI (POL)
RUDNITSKI (BLR)
MINI03:53:2001:17:49
25GORDON (USA)
WALCH (USA)
GORDINI04:21:2301:45:52
26VANAGAS (LTU)
ROZWADOWSKI (POL)
TOYOTA04:24:2001:48:49
27SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT04:29:0101:53:30
28CHEREDNIKOV (KAZ)
TSYRO (UKR)
FORD04:33:2901:57:58
29BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY04:43:5202:08:21
30GIBON (FRA)
GARCIN (FRA)
TOYOTA04:57:3102:22:00
31CHICHARRO (CHL)
LEGARRETA (CHL)
FOTON05:01:5502:26:24
32COFFARO (VEN)
MENESES (VEN)
TOYOTA05:05:3502:30:04
33GRACIA (ESP)
VALLEJO (ESP)
MITSUBISHI05:11:1302:35:42
34RANDYSEK (CZE)
PLNY (CZE)
ARCTIC CAT05:11:4202:36:11
35FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA05:13:1802:37:47
36MIURA (JPN)
LICHTLEUCHTER (FRA)
TOYOTA05:16:1502:40:44
37CINOTTO (ITA)
DOMINELLA (ITA)
POLARIS05:17:1102:41:40
38SILVA (ARG)
GLAVIC (HRV)
MERCEDES05:21:2202:45:51
39SEAIDAN (SAU)
DELAUNAY (FRA)
TOYOTA05:22:0002:46:29
40FRANCIOSI (BRA)
GUGELMIN (BRA)
MITSUBISHI05:22:0302:46:32
41LOPEZ (ARG)
LAFUENTE (URY)
MINI05:23:0602:47:35
42SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
TOYOTA05:28:5202:53:21
43JUKNEVICIUS (LTU)
SLAPSYS (LTU)
TOYOTA05:31:2502:55:54
44THEURIOT (FRA)
PROT (FRA)
NISSAN05:32:2802:56:57
45MALYSZ (POL)
PANSERI (FRA)
MINI05:35:3703:00:06
46RUIJIN (CHN)
KA CHUN (HKG)
POLARIS05:40:2103:04:50
47PETER (CZE)
MOSCATT (AUS)
TOYOTA05:41:4003:06:09
48PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA05:45:3203:10:01
49MORENO PIAZZOLI (CHL)
ARAYA DIAZ (CHL)
FOTON05:46:1203:10:41
50CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
TOYOTA06:22:3203:47:01
51GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI06:29:1703:53:46
52LOPEZ (PER)
HIRAHOKA (PER)
MITSUBISHI06:32:5603:57:25
53WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA06:37:2904:01:58
54TORRES (BRA)
ROLDAN (BRA)
POLARIS06:38:3204:03:01
55REITZ (ZAF)
GREYLING (ZAF)
NISSAN06:51:2304:15:52
56RAUD (FRA)
BALTES-MOUGEOT (FRA)
TOYOTA06:56:3804:21:07
57MERCEIJ (NLD)
ERREN (NLD)
TOYOTA07:11:3704:36:0602:00:00
58ALCARAZ (FRA)
PACQUELET (FRA)
TOYOTA07:13:1004:37:39
59FERRAZ (VEN)
VILLAR (VEN)
TOYOTA07:57:2505:21:54
60ZALA (LTU)
JURGELENAS (LTU)
SEAT08:06:5705:31:26
61ROBERTI (ARG)
ACOSTA (ARG)
NISSAN08:26:1605:50:45
62SOMFAI (HUN)
SOMFAI (HUN)
TOYOTA08:27:2105:51:50
63SALAZAR VELASQUEZ (COL)
SALAZAR SIERRA (COL)
TOYOTA08:29:1305:53:42
64JATON (ARG)
SCAZZUSO (ARG)
ACCIONA ECO POWERED08:31:3205:56:01
65VALLEJO (CHL)
BARONIO (PER)
VOLKSWAGEN08:37:0206:01:31
66RODI (ITA)
THOMPSON (GBR)
RALLYRAID UK08:39:5706:04:26
67PIANA (FRA)
GRIENER (CHE)
TOYOTA08:40:4606:05:15
68OUREDNICEK (CZE)
VACULIK (CZE)
HUMMER08:47:5406:12:23
69SCHRODER (DEU)
SCHRODER (DEU)
NISSAN08:51:0106:15:30
70GONZALEZ INSFRAN (PRY)
ZAPAG (PRY)
TOYOTA08:53:2506:17:54
71ROCA MERCADO (BOL)
MONTANO PANOS (ESP)
TOYOTA08:58:3506:23:04
72GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI MONTSERRAT (ESP)
TOYOTA09:07:1506:31:44
73REINA (ARG)
PELAYO (ARG)
TOYOTA09:26:0606:50:35
74MATTHEWS (ZAF)
BURKE (ZAF)
CENTURY09:35:5707:00:26



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Hirvonen à 17 sec de la victoire sur une étape vraiment typée rallye-raid, et devant les spécialistes De Villiers, Al Attiyah, Desprès et Peterhansel (rien que ça!) : il apprend vite, Mikko…!

  2. Denis dit :

    Cela à le nom « Dakar » mais, cela n’en a plus la saveur, la sportivité, la difficulté, la teneur, l’esprit de cette épreuve mythique.
    Déjà, depuis longtemps cela ne part pas de Paris et n’arrive pas à Dakar. Soit.
    Cela ne se passe plus en Afrique. Soit.
    C’est raccourci d’une semaine… Soit.
    Cette année, c’est le « pompon » !
    Après une première semaine et un tracé rapide, très rapide et très simple, plus typé WRC que Rallye-raid où c’est allé très vite donc, le Dakar 2016 puisqu’il faut l’appeler ainsi, a réellement commencé qu’hier.
    Là, les concurrents ont dû composer avec ce qui fait l’âme de l’épreuve : du sable, des dunes, de la navigation…
    Rien d’exceptionnel pour un Dakar en somme ! Les concurrents viennent et se préparent pour cela non ?
    Mais, voilà qu’après une semaine de « tourisme à haute vitesse », les difficultés sont telles que l’organisateur écourte une spéciale…
    Certes, il fait sûrement chaud, certes, le sable, les dunes, la navigation c’est délicat mais, le Dakar n’est-il plus la plus dure épreuve du genre ?
    Cette épreuve est à mon sens fortement dénaturée à mon sens.
    PPPFffff…

  3. Romain dit :

    Autos : Une enquête sur Stéphane Peterhansel
    L’équipe Mini a déposé une réclamation, hier au soir, contre Stéphane Peterhansel, l’actuel leader du classement provisoire. Un cause un ravitaillement effectué par le pilote Peugeot dans une zone non autorisée (Km 180 de la spéciale).Les commissaires sportifs ont donc ouvert une enquête afin de vérifier si ce ravaitaillement était licite ou pas. Bruno Famin directeur sportif de l’équipe Peugeot Sport a confirmé la plainte tout en précisant ‘Ce ravitaillement était légal parce qu’il était dans la feuille de route. Je ne comprends pas la plainte, nous attendons pour connaitre son objet.’ Stéphane Peterhansel, qui a reçu une citation à comparaitre pour ce soir, rest sous le risque d’une sanction allant de 6 heures de pénalité jusqu’à la disqualification.