Freddy Loix s’arrête là



Quatre jours après avoir fêté ses 46 ans, Freddy Loix vient d’annoncer la fin de sa carrière professionnelle lors d’une conférence de presse organisée par Skoda Belgique.

Freddy-Loix-tire-sa-révérence

Après avoir logiquement débuté en championnat de Belgique (1990), « Fast Freddy » a rapidement rejoint les rangs de l’ERC et même du WRC dès 1993. Pilote officiel Opel, Toyota, Mitsubishi, Hyundai et enfin Peugeot en championnat du monde, le belge compte trois podiums à son actif . Lâché par Peugeot fin 2004, Freddy Loix a su rebondir en IRC (7 succès) puis en championnat de Belgique des rallyes, décrochant quatre titres de champion nationaux consécutifs entre 2013 et 2016 dont trois avec Skoda, sans oublier un record incroyable de onze victoires sur l’Ypres Rally !

« Je ferai peut-être encore quelques rallyes pour m’amuser, mais ma carrière de pilote professionnel s’arrête en effet ici. Si j’arrête, c’est aussi parce qu’une belle opportunité professionnelle s’est présentée. Un de mes sponsors de longue date m’a proposé de prendre en charge les activités marketing pour différentes concessions automobiles du groupe Volkswagen, dont ŠKODA. C’est un défi qui me plait et je sentais que c’était le moment de passer à autre chose. Mais j’ai aussi un autre projet qui me tient à cœur : je voudrais aider un jeune pilote à éclore en lui faisant partager toute mon expérience. J’ai eu beaucoup de chance dans la vie et le rallye m’a beaucoup donné.

Aujourd’hui, j’ai très envie de rendre service au sport et le fait d’aider un jeune me tente terriblement. J’aimerais le faire avec ŠKODA, qui est vraiment devenue ma marque de cœur. D’une part, j’ai toujours entretenu d’excellentes relations avec Christian Rampelbergh, le Directeur de ŠKODA Belgique, et Vincent Struye, le Marketing et Communication Manager. D’autre part, la ŠKODA Fabia R5 est actuellement la meilleure voiture de sa catégorie. Elle est très performante sur l’ensemble d’un rallye et extrêmement fiable. Pour faire ses armes, c’est idéal ! »

Associé à Freddy depuis 2014, Johan Gitsels, reconnaît les qualités de son pilote :  « Nos trois victoires à Ypres resteront les moments les plus forts pour moi .Chaque fois que nous débarquions dans le Westhoek, Freddy était l’homme à battre. C’était une pression énorme à gérer ! Nous n’avons pas toujours été les plus rapides, mais Freddy a toujours su rester calme et ne pas dépasser ses limites. C’était impressionnant ! Mais si mes souvenirs sont aussi bons, c’est aussi parce que, au-delà du pilote, Freddy est un chouette gars qui m’a toujours étonné par son ouverture et son honnêteté envers nos adversaires, n’hésitant pas à leur donner l’un ou l’autre conseil. Aujourd’hui, il arrête sa carrière alors qu’il est au sommet de son art. Chapeau ! »

Désireux d’aider un jeune à percer dans ce milieu, Freddy Loix disposera du soutien de Skoda Belgique et notamment de Vincent Struye, le Marketing et Communication Manager de la marque.

« Le rallye a toujours joué un rôle important dans l’Histoire de ŠKODA et dans le façonnement de notre image de marque. Dès lors, ce projet nous plait car il nous permettrait de continuer à collaborer avec Freddy tout en aidant un jeune. Je suis convaincu que notre champion serait un coach idéal ! Rien n’est fait et vous savez à quel point mettre sur pied un programme sportif demande des efforts, mais il est clair que c’est une idée que nous allons creuser. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jewel dit :

    Et lui sera resté compétitif pendant 25 années à un haut voir un très haut niveau .
    En cela Bravo Mr Loix .

  2. VINCENT dit :

    Bravo et merci pour le spectacle, vous allez nous manquer. Bonne reconversion.

  3. sebenfer dit :

    Laisse tomber, y a que lui qui détient la vérité.

  4. Vlaamse dit :

    Tu vas nous manquer, bonne continuation et un grand merci pour le spectacle!

  5. lebernard dit :

    un vrai champion …abordable
    dont le talent n’a d’égal que la gentillesse
    on va le regretter

  6. laurentc dit :

    il a toujours resté un pilote abordable et très gentil.
    même avec une grosse pression à chaque départ de YPRES il a su à chaque fois remporter cette grande épreuve.

  7. paddy83v dit :

    « Fast Freddy » sera probablement au Var mais en spectateur dans une spéciale, je l’ai déjà aperçu précédemment. Il a un pied à terre dans le coin. En plus de son coup de volant j’apprécie beaucoup sa gentillesse très naturelle !

  8. natlin dit :

    le var aurait pu etre sa derniere!
    bravo a freedy pour cette belle carriere, sur un dernier titre, chapeau!
    il va aider un jeune, il renvoie l’ascenseur, chaque pilote aide se doit de faire pareil
    opel belgique a lance 2 pilotes en mondial dans les annees 90, thiry et loix

  9. lechampenoisdu1051 dit :

    certains gentleman drivers et pilotes cinquantenaires français devraient en prendre de la graine….

    belle initiative !!

  10. Bruno dit :

    Chapeau l’artiste…et belle humilité