Gilles Panizzi, autre star du RallyLegend



Toujours brillant en Italie lors de sa carrière en WRC (trois victoires au Sanremo), Gilles Panizzi retrouvera l’atmosphère italienne à l’occasion du RallyLegend du 6 au 9 octobre prochain.

Après avoir confirmé les présences de Marcus Grönholm puis Hayden Paddon, les organisateurs de cette grande classique italienne s’offrent un troisième homme de choix, qui plus est au volant d’une Peugeot 306 Maxi ! Avec cette auto mythique, le français sera assurément l’un des favoris de la catégorie WRC/KC.

En 306 Maxi, « Tarmac Master » a remporté deux titres de champions de France (1996 et 1997), mais a également brillé en championnat du monde des rallyes avec des top 6 en Catalogne, Tour de Corse et Sanremo.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. DiBu dit :

    Ce n est pas un classique italienne mais une classique sanmarinese. Parleriez vous du rally de Monte-Carlo comme d une classique française ?

  2. SL dit :

    Eh oui chez Peugeot c’était les ingénieurs qui imposaient leurs 4 volontés.
    Les pilotes n’avaient pas droit au chapitre.
    Ils ont réussi à gâcher Auriol, Burns et Martin ………
    Ne parlons pas de la 307 WRC 4 vitesses et en Pirelli …………1 victoire !.
    C’est la difference entre un patron d’écurie : Provera politico/commercial et Fréquelin ( pilote) !

    Ils ont d’ailleurs récidivé au Mans en réussissant à perdre avec des voitures plus rapides, consommant moins d’essence (euh gasoil !) et de pneus qu’Audi.

    Au temps de la T16 (et 905) c’é tait un dénommé Todt : il venait du sport auto, tous les pilotes ont gagné, les titres sont tombés……..

  3. Thomas dit :

    Super news :0))

  4. Marcustheking dit :

    Merci pour les infos!! Je viens de me faire quelques vidéos en cam embarqué des frères Panizzi sur 306 maxi… Pfff ça faisait longtemps que je les avait pas vu et wouaaa des passages de malade et ce bruit dans l’habitacle… J’en ai encore les poils hérissés.Ceci dit en revoyant ça je me suis dit qu’il n’y a pas que Jeannot qui sait faire glisser une traction façon propulsion !!!!

  5. makkarinen dit :

    C’est vrai qu’a l’époque , Peugeot avait une politique de Merde!!! c’était les ingés qui réglaient les 206 T16 et les pilotes fermaient leurs gueules !!! un des frères Panizzi avait même conseillé à Auriol « ferme la et roule » !!!une honte quand on savais la façon dont Didier savait régler sa voiture . Sauf que le jour que sa voiture avais était réglée comme il voulait il avait gagné le rallye (Espagne je crois…). Et les pauvres Panizzi étaient obligés de faire selon le bon vouloir de ces Bouffons . ( cette discussion a eu lieu du coté de la gare de Sospel , prés de l’assistance Peugeot à l’époque ou les shakedowns du Monté-Carlo se faisaient à Sospel )

  6. natlin dit :

    Pour Moi le meilleur pilote asphalte de ces 20 dernière années !

  7. Marcustheking dit :

    Ce pilote est un exemple parfait du CDM potentiel tué dans l’œuf par son employeur de l’époque(Peugeot) avec une politique minable d’avoir un pilote numéro 1 et de faire tourner sur les 2autos restantes des pilotes typés tarmac ou terre. Si il avait fait des saisons entières je suis convaincu qu’il aurait pu remporter le titre mais bon… On ne le saura jamais!! D’ailleurs Michel Nandan responsable technique à l’epoque adopte un peu la même politique chez Hyundai…

  8. Marcustheking dit :

    Est ce que quelqu’un a des infos sur Gilles Panizzi qui pour moi est l’homme le plus rapide du monde sur asphalte !! On n’entend plus parler de lui et j’aimerai bien savoir ce qu’il est devenu.

    • Leveque florian dit :

      il à fini 2e au tour auto de la Réunion sur 208 R5, qu’il découvrait après plusieurs année sans touché un volant.

    • KC 974 dit :

      Il a arrêté le rallye pendant 8 ans. Et il a repris le volant lors du tour auto de la Reunion en juillet. Oú il a terminé 2éme sur une 208 t16 entre 2 WRC. Et depuis ça lui a donné le gout de revenir.

    • Jewel dit :

      il a également fait l’ouverture du rallye de Monte-Carlo en voiture 0 en 2014 .