Le grand retour de l’Acropole ?



Rétrogradé en championnat d'Europe des rallyes depuis trois ans, le rallye de l'Acropole espère réintégrer le calendrier du championnat du monde des rallyes dès l'an prochain.

Evincé du WRC pour des raisons budgétaires, le rallye de Grèce pourra compter sur le soutien financier de la région de Lamia (en remplacement de Loutraki) pour appuyer sa demande auprès de la FIA.

« La Fédération du Sport Automobile grecque, avec le soutien, tant de la région de la Grèce centrale que de la municipalité de Lamia, qui cette année, a mené idéalement l’organisation de l’Acropolis Rally, a fait parvenir à la FIA une demande pour une inscription au calendrier du Championnat du Monde des Rallyes 2017.

Selon le programme déposé, la course se déroulera sur quatre jours. L’itinéraire inclura à nouveau les étapes de la Grèce centrale, avec une centralisation autour d’Athènes, et en particulier du stade olympique, où, comme il y a dix ans, une épreuve super spéciale sera organisée.

Les changements de règlements techniques, qui amèneront de nouvelles voitures de qualité pour le Championnat du Monde 2017, et l’engagement de deux équipes supplémentaires (Citroën Racing et Toyota Gazoo Racing) devraient donner une nouvelle vie à cette institution. Ce n’est pas par hasard, par conséquent, selon les rapports, que plus de dix pays ont demandé à rejoindre le calendrier, la Fédération internationale devant statuer avant la fin octobre. » précise l’organisation du rallye de Grèce dans un communiqué de presse publié ce lundi.

Déjà composé de quatorze épreuves en 2016, le calendrier du WRC ne devrait pas accueillir une quinzième manche l’an prochain et le retour d’un rallye tel que la Grèce (les autres candidats sont nombreux) impliquera forcément la suppression d’un rallye actuel, on pense notamment à la Pologne ou la Sardaigne.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. iceman dit :

    pourquoi pas ?
    Mais, LA question sous-jacente est : que va-t-il rester à l’E.R.C. …. ?