Hyundai reste en embuscade



Au terme de la deuxième journée en Australie, Hyundai a placé ses trois voitures dans le top 5 et reste en bonne position pour contester la victoire face aux Polo R WRC d’Andreas Mikkelsen et Sébastien Ogier.

paddon-australie-2016

Troisième à 12 secondes du leader, Hayden Paddon s’est bien replacé aux avant-postes grâce à son meilleur temps dans le premier passage de Nambucca, la plus longue spéciale du rallye avec ses 50,80 kilomètres.

« Le meilleur temps dans la spéciale de Nambucca nous a définitivement donné une impulsion positive. Il y avait beaucoup de poussière qui pénétrait dans la voiture pendant les spéciales matinales. Cela peut perturber la concentration. Nous nous sommes focalisés à maintenir la pression. Nous avons manqué un peu de vitesse au cours de la boucle de l’après-midi mais elle a été bien meilleure que l’an dernier » a déclaré Hayden Paddon à la fin de la deuxième journée avant d’ajouter.

« Demain nous n’allons pas hésiter, nous pousserons à fond. Peut-être qu’il nous faudra un peu de cette magie que nous avons eu lors de la dernière étape en Argentine ! »

Sous la menace directe d’Andreas Mikkelsen dans la course au titre de vice champion du monde, Thierry Neuville a quant à lui connu une journée plus délicate à cause de sa position (deuxième) sur la route. Le belge a régulièrement perdu du terrain sur les trois hommes de tête tout au long de cette deuxième étape.

« En prenant en compte les conditions, on peut affirmer que cela a été une bonne journée. Nous avons fait un mauvais choix de pneus pour la boucle du matin. Avec le recul on pourrait dire qu’on aurait dû prendre un plus grand risque. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire surtout quand on veut sécuriser la seconde place du Championnat. Nous luttons encore pour une place sur le podium et nous n’allons absolument pas nous relâcher avant que le rallye ne soit complètement fini ! »

Septième au départ de la journée, Dani Sordo a progressivement haussé le rythme pour dépasser Eric Camilli puis Mads Ostberg. Pénalisé de 20 secondes vendredi (départ en retard), l’espagnol n’a cependant plus d’espoirs de recoller aux hommes de tête. 

« Bien sûr nous voulons signer notre premier podium australien, mais nous voulons aussi tout faire pour gagner le rallye ! » a rajouté Michel Nandan.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    si tout se passe comme prévu sans « démission » , et je pense qu’il en sera ainsi, le trio de tête va mettre de grands coups de basket dans les pédales …:-)
    Neuville, trop loin, devrait être un peu en « spectateur », et attendre, si nécessaire, la PW pour envoyer à son tour…
    en tous cas cela nous promet une 3ième journée très engagée.. peut-être même d’exception… 🙂

  2. tiouz dit :

    Message de Nandan a Paddon: « A fond absolu!! Soit tu passes les 2 de tete (au moins mikkelsen) soit tu sorts de la route (pour laisser la place a neuville)
    Podium assuré dans tous les cas

    • Kmarco dit :

      Rien est assuré du tout..!! et jusque l’arrivée du rallye.
      2 abandons pour x raisons est possible…

      • tiouz dit :

        Pour l’instant les hyundai sont 3,4 et 5 !!!
        IL reste moins de 60 km à parcourir
        Il faudrait une sacre catastrohe pour qu il n en reste pas une sur le podium a l arrivee