Ingrassia veut plus d’entente en WRC



Vainqueur pour une troisième fois en Suède aux côtés de Sébastien Ogier, Julien Ingrassia est longuement revenu sur son rallye et notamment sur les désaccords entre les équipages et les instances du WRC.

ingrassia4

« Ce week-end, c’est comme si j’avais roulé avec Latvala à ma gauche. C’était souvent en mode « glissades » et maintenant je sais comment c’est !

C’était une épreuve difficile et nous sommes ravis de l’emporter cette fois. Cela a été une semaine étrange, avec beaucoup de changements et quand vous êtes copilote, vous avez besoin de réagir vite et être très précis pour ne rien manquer sur le road-book, les changements dans le timing et tout ça.

C’était excitant et le rallye a apporté deux choses : premièrement, je voudrais remercier tous les volontaires en spéciale, il a fait parfois très froid et ils attendant toute la journée. Nous les oublions parfois.

Je voudrais également avoir un mot au sujet de l’agitation qui s’est produite cette semaine. Je vais parler de ma propre voix. Lorenzo Bertelli a décidé d’arrêter sa course et il a expliqué pourquoi.

Mon point de vue, c’est que nous, les équipages, nous envoyons des milliers d’e-mails chaque année aux organisateurs, à la FIA, au promoteur même, afin d’apporter quelque chose dans ce sport, pour l’améliorer et le développer.

Nous sommes assez professionnels pour faire ce que nous faisons. Et sans ces emails, sans cette aide, je pense que beaucoup de choses ne seraient pas bonnes, donc nous travaillons ensemble. Et je suis un peu surpris qu’il y ai toujours des niveaux : c’est la FIA, le promoteur, l’organisateur, les équipes et les équipages.

Et pour moi, cela n’est pas la meilleur façon de travailler, ce n’est pas comme ça que ça marche et nous devrions être au même niveau.

Je ne veux pas être le roi ou une marionnette. La manière dont nous avons traité les décisions, comme cette semaine lorsque beaucoup de choses se sont produites, n’est pas la bonne manière. Nous devons certainement changer cela. Ce sera bénéfique pour notre sport et les équipages seront davantage respectés.

Nous aurons une réunion avec les personnes impliquées, nous ferons tout notre nécessaire pour avoir le même niveau de compréhension, mais c’est quelque chose qui me contrarie assez. »


Par Julien R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. RP14 dit :

    Les mecs de la FIA ont commencé à lire l’article, malheureusement, ils se sont arrêtés à la ligne 2… Maintenant ils vont chercher à prouver que c’était Latvala qui était au volant à la place d’Ogier pour lui donner les 28 pts de la victoire avec la PS, pour relancer le championnat ils sont prêts à tout…

  2. Sylvain dit :

    Soyons cohérents, Bertelli a été massacré parce qu’il a dit la même chose.

    En tant que vrai privé (vu la famille) Bertelli pouvait se retirer, mais un privé avec des sponsors, il fait quoi? il leur dit quoi? il rend l’argent? Qui décide? le sponsor ou le pilote?

    Avoir un syndicat des pilotes, un protocole de gestion de ce type de situation, cela permettrait une gestion plus raisonnable pour tous…

    • fall angel dit :

      Je dis presque la même chose que toi sur le post (Bertelli se retire et espére du changement) tout le monde le descend en parlant fric et niveau alors que ça n’a rien à voir et aujourd’hui Ingrassia dit presque la même chose et là les gens sont d’accord,ils ont raison tous les 2.
      Un syndicat des pilotes serait l’idéal d’ailleurs ogier le laissait entendre à demi mot la semaine dernière au micro d’un journaliste Belge.

  3. meunier dit :

    logique que les pilotes et copilotes grognent
    les instances qu elles soient nationales ou internationales ne tiennent jamais compte de la base
    le profit avant tout, et les magouilles qui vont avec
    même chose que la politique,jusqu au jour ou ils se font virer

  4. greg dit :

    Tout à fait raison!!! Le fric tjr le fric!!!!!!

  5. enriche dit :

    C’est y pas malheureux qu’un coéquipier (oh combien important et primordial dans un équipage…), se permet de remettre en cause les autorités mollasses, du sport auto ( du moins en rallye…) faut-il en déduire que les pilotes rallye se conduisent en « femmelette »? au contraire des pilotes F1 où ce sont des MECS… ça n’engage que moi…
    PS: il y a quand même des exceptions Mr BERTELLI mais c’est un latino…

    • Denis dit :

      Il y a bien longtemps qu’il n’y a plus de « vrais mecs » en F1 et, au fil des règlements successifs, on voit bien ce qu’est devenue cette discipline…
      Le rallye finira t-il ainsi ? Il est encore temps de réagir.
      Encore faut-il que chaque acteur soit impliqué et, se concerte pour trouver LA meilleure solution.
      Sportivement.

  6. Kaizer Sauzée dit :

    Il y a dans chaque auto un équipage qui risque sa peau à chaque virage et c’est la 1ère chose à respecter, plutôt que les promoteurs et autres engagements financiers, non ?