Jean-Claude Vaucard, une légende du sport auto



Présent au dernier rallye d’Allemagne, Jean-Claude Vaucard, ingénieur français de renom, a collectionné un nombre incalculable de succès avec Peugeot et Citroën pendant plus de trente ans.

Responsable chassis chez Peugeot Sport à l’époque de la Peugeot 205 T16, puis en rallye-raid sans oublier Pikes Peak, le français a ensuite été nommé directeur technique chez Citroën Sport en WRC. Avant de partir à la retraite à 65 ans, ce meusien a mené de main de maître le développement des Citroën Xsara KC, Xsara WRC et C4 WRC, toutes couronnées de succès.

Alors retraité, Jean-Claude Vaucard n’est pas resté longtemps éloigné de la compétition automobile, revenant un an plus tard avec l’équipe Volkswagen en rallye-raid pour développer le Race Touareg 2.

Au rallye d’Allemagne, cette semaine, nous avons pu rencontrer Jean-Claude, installé dans l’équipe CHL Sport Auto pour aider Yoann Bonato cette année.

“La retraite” après Citroën Racing

“Je suis arrivé à la retraite en 2005 avec Citroën Racing et je suis donc parti après de belles années avec eux. Carlos Sainz qui était chez nous (Citroën) avant, est parti chez Volkswagen pour faire du rallye-raid. Un jour, Carlos m’a appelé pour venir conseiller VW en vue du Dakar et améliorer la voiture. L’équipe avait déjà fait une saison et c’était assez mitigé. J’ai accepté cette offre mais en comptant bosser pendant un an à quart de temps. Je pensais bien profiter de la retraite, mais finalement, ce quart de temps s’est transformé quasiment en un plein temps.

Il y avait tellement de boulot que c’était très intéressant de travailler sur le Touareg. J’ai essayé de pousser Volkswagen à faire du WRC en parlant notamment à Kris Nissen, le patron de l’époque. Je lui ai dit que le Dakar c’était une bonne chose mais qu’à un moment donné, il fallait se battre contre de plus grosses équipes et donc aller en championnat du monde des rallyes. Bien sûr, je lui ai dit que je ne pourrais pas les aider car j’étais trop “marqué” moralement Citroën en WRC.

Après avoir aidé Volkswagen, j’ai profité un peu de la retraite mais le virus m’a vite repris et j’ai bossé sur le Hummer de Yazeed Al-Rajhi en rallye-raid. Actuellement, je m’occupe de Petter Solberg en championnat du monde de rallycross. Je ne suis allé que sur quelques épreuves et deux séances d’essais : Lohéac et une en Norvège. Côté course, j’ai fait Hockenheim et Lydden Hill. Je vais également aller à Lohéac, mais seulement le dimanche, car la veille, j’ai déjà le Mont-Blanc. Peugeot, Volkswagen et Audi sont quand même bien impliquées dans ce championnat mais Solberg arrive à rivaliser avec eux.

Enfin, j’ai travaillé également avec Peugeot en rallye-raid. Leur première année a été mitigée avec le 2008 DKR, donc ils m’ont appelé mais je ne suis resté qu’un mois. J’ai établi un cahier de charges pour la nouvelle voiture et je suis reparti. Ils l’ont suivi à 80% et il leur reste les 20% restants pour l’année prochaine.”

Bonato-5-Allemagne-2016

Le rallye avec Yoann Bonato

“Un jour, Yoann m’a appelé. A l’époque du WRC chez Citroën, il roulait en Compétition Clients avec une C2 S1600 qui était mal née (2004-2005). Il n’a pas vraiment eu de chance sur ce coup. Quand il m’a rappelé, il y un an et demi, je n’ai pas hésité une seconde. C’est un garçon que j’aime bien et je crois en son potentiel. C’est vraiment très intéressant de travailler avec lui, c’est un gars bien et simple.

Au début, je voulais avant tout l’aider pour avoir une bonne auto puis éventuellement de venir sur quelques rallyes pour l’épauler, même si l’exploitation n’est pas la chose qui me passionne le plus. Ce qui m’intéresse avant tout, c’est le développement, faire une séance d’essai et se concentrer uniquement sur la technique.”

Autres projets à venir

“A côté de ça, je bosse sur une voiture de rallye-raid. Le propriétaire veut changer pas mal de choses dessus, donc j’ai bossé sur les trains roulants et je l’ai conseillé pour la scène cinématique et un peu le chassis. De chez moi, je peux développer des suspensions et j’utilise un logiciel qui me permet de travailler sur la géométrie des trains notamment. Je pense que je ne maîtrise pas trop mal ce genre de choses avec l’expérience.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Yoann dit :

    A quand une Biographie?

  2. makkarinen dit :

    J’aimerais savoir,si c’est ce Monsieur qui il y a fort longtemps,a couru la course de côte de Tanneron (dep 06) avec une NSU TT,sous la pluie,avec une maîtrise incroyable,tout en glisse,un vrai bonheur. Peut être qu’il sens rappelle, ci c’est lui bien sur , Julien RS devrait lui poser la question . Merci d’avance .

  3. Denis dit :

    2 mots : Merci Julien pour ce très bel article ! Respect, pour cet homme de l’ombre, humble. Quel talent !

  4. Rallyeplaisir dit :

    Merci Julien pour cet entretien. Merci et chapeau à J.C. Vaucard pour sa trajectoire en rallye.

  5. RP14 dit :

    Sa réputation n’est plus à faire dans le milieu du sport-auto, mais c’est génial d’avoir fait cet article pour mieux le faire connaître auprès du “grand public”.

  6. Kmarco dit :

    Un grand Bravo….
    Tout ce qui touche marche au top!!
    Superbe article.

  7. Boris STi dit :

    Un grand monsieur.

  8. natlin dit :

    Un grand monsieur du sport auto

  9. Patate dit :

    Eh Jean Claude tu veux pas venir régler ma Lada 😉

  10. benjamin dit :

    Super interview. Merci Julien R / Rallye sport !

  11. aurelt dit :

    passionnant, merci!

  12. achve dit :

    Un parcours vraiment extraordinaire!Bravo Jean-Claude!

  13. martin dit :

    Un grand MONSIEUR.
    je me rappelle de lui quand il courait encore en partie dans l’est de la France avec une Talbot Lotus, très bon pilote mais que dire de sa reconversion dans la mise au point des voitures, il aide aussi a l’occasion des amateurs.
    Quel parcours en tout cas…

    • Kivala dit :

      En effet ! Sauf erreur (ça remonte à longtemps !) je me souviens également de lui courant sur une Simca Rallye 2 Proto, déjà un “monstre” sa bagnole !

    • ROUXE dit :

      Il a même été Champion de France – en 2éme division avec la Talbot Lotus

      Un grand Monsieur en effet – Merci pour cet article

  14. didjji dit :

    un parcours extraordinaire ! quel talent!! il existe comme ça sur terre des sorciers méconnue et qui oeuvre dans l’ombre, mais qui on une vision des choses qui n’est propre qu’a eux, et forcément inégalable !
    chapeau l’artiste!!