K.Meeke : « Le facteur humain plus important en 2017 »



Fer de lance de l’équipe Citroën Racing depuis plus d’un an, Kris Meeke a profité du lancement de la C3 WRC pour revenir sur le changement de réglementation en championnat du monde des rallyes.

Plus puissantes, plus légères, et espérons-le, plus spectaculaires, les WRC 2017 devraient logiquement être plus pointues à piloter. Le mois dernier, Jean-Claude Vaucard, ancien directeur technique de chez Citroën Racing, nous l’avait d’ailleurs confié : « Les meilleurs pilotes du plateau seront encore plus forts. Les dernières WRC étaient trop aseptisées, l’an prochain, les écarts de performance seront plus importants. Je regarde toutes ces nouvelles voitures avec un grand intérêt. »

Dans une interview accordée au site wrc.com, Kris Meeke confirme cette tendance : « La voiture 2017 est une machine excitante, c’est une assez grosse évolution par rapport à 2016. Nous connaissons les changements du réglement mais quand vous attaquez avec ces autos, la voiture semble être une bête différente. Vous devez vraiment être tout le temps dans le rythme, à chaque mètre. Pour moi, le facteur humain va être plus important en 2017, car à certains endroits, il sera difficile d’extraire le potentiel complet des voitures. »

Si la C3 WRC a bien enchaîné les séances d’essais depuis le mois d’avril et son lancement, le pilote irlandais reste néanmoins prudent quant à ses performances.

« Nous avons vraiment travaillé très dur en essais, mais vous ne pouvez jamais vraiment dire ce que ça donnera avant d’affronter la concurrence. Je suis satisfait du travail que nous avons effectué, mais nous n’avons aucune référence face à nos rivaux. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jeff Boulet dit :

    Pour répondre vite fait à Sylvain, je dirai à propos de la course d’Ogier au Monté Carlo avec la Fabia que la perf qu’il réalisait alors était tellement hors norme que perso, je ne peux émettre aucun jugement de valeur ni de critique à propos de sa sortie! La démonstration de virtuosité était tellement édifiante que je suis incapable de l’accabler…Au rythme où il roulait, pour moi, c’était dehors à chaque virage! Erreur oui sûrement mais avant tout : RESPECT!

  2. Saddier Daniel dit :

    Citroen à été 9 fois champions du monde on attend toujours qu’une autre équipe en fasse autant à chaque fois que citroen s’est fixé un objectif ils l’ont atteint.donc ils seront champions du monde en 2018 .et je pense qu’ils méritent Ogier c’est eux qui lui ont donné sa chance il faut étre logique.

  3. Jeff Boulet dit :

    Meeke a quelques points faibles, comme tous les pilotes ( sauf un…) il est parfois un peu fébrile mais si la voiture est au top ça devrait être un sacré client. Si les WRC 2017 sont plus sélectives, et ça devrait être le cas, ce pourrait être son année. L’année dernière, lors du Monté Carlo, il fait jeu égal avec Ogier dans le Champsaur avant d’abandonner. En Suède il est frappé par la malchance alors qu’il fait une démonstration magistrale… Et puis pour moi, un gars qui se bat pour la victoire au Monté Carlo, en Suède et qui gagne la Finlande est un digne successeur des plus grands, peu de pilotes dans l’histoire de la discipline en furent capables!! Même pas son mentor Colin !!…J’ai eu la chance de parcourir plusieurs fois la spéciale d’Ouninpohja et à mon niveau, je peux affirmer que ce qu’a réalisé Kris cette année dans le toboggan finlandais est un véritable numéro « d’extra – terrestre » !! C’est l’exploit de l’année !
    A ce jour, un type qui fait jeu égal avec Ogier en vitesse sans faire d’erreurs il n’y en a pas !
    Aujourd’hui il sait qu’il peut se battre devant, presque partout, psychologiquement il devrait être mieux d’autant qu’il sera leader de l’équipe. Avec Neuville et Ogier, il sera probablement un des trois favoris pour le titre. L’incertitude réside dans la valeur intrinsèque des autos…Pour le Monté Carlo, je mise quand même sur Sébastien, c’est un rallye de bonhommes, j’ai encore en mémoire les passages et les chronos qu’il réalisait avec la Fabia S2000 quand il lorgnait le podium face à Hirvonen et la DS3 WRC…Et un passage hallucinant avec la 207 S2000 dans St Bonnet … Bref, Sébastien et Julien sont au-dessus du lot et il faudra certainement attendre la Suède pour y voir plus clair sur le niveau des forces en présences ( à part si les routes autour de Gap sont propres, ce qui est peu probable) néanmoins, en 2017 plus que jamais, attention à Kris !!

    • Sylvain dit :

      Le fait est qu’en rallye, on ne peut JAMAIS comparer deux passages car on ne sait pas ce qu’avaient en tête les pilotes à ce moment là de leur ES, leur rallye, leur saison.

      Personnellement je crois qu’Ogier est très capable d’aller ‘encore plus vite’… genre s’il était hors du coup en championnat, ou un truc du genre, il est très capable de faire des trucs un peu fous… sauf que pour sa malchance, il doit jouer à l’épicier car il est toujours en course ou pour le championnat ou pour la victoire finale.

      Le nombre de Power Stage qu’il a gagné témoigne, si besoin en était, de la marge qu’il avait lors de ses dernières saisons.

      Je crois que c’est hasardeux de dire que Meeke faisait jeu égal : Meeke pilotait libéré mentalement et, en outre, il n’était pas un adversaire direct d’Ogier au championnat… presque tous les rallyes ont dit la même chose : la marge en point entre le 1er et le 2ème du championnat augmentait.

      Pour savoir si il ferait jeu égal, il faudrait mettre les 2 dans la même voiture sur une saison, ou alors demander à Latvala pour savoir si ça se gère facile.

      Le MC d’Ogier sur sa S2000 est un des pires moments de rallye d’Ogier de mon point de vue, c’était un essai, raté, de démontrer sa valeur… par contre oui, la Fabia volait… en éclat! Là il y a tout dans le genre erreur : présomption (t’as une S2000, calme toi), trop vite, note mal prise (tu ne dois pas passer là!), etc.

  4. walter dit :

    C’est sur qu’avec lui, Citroen ne peut viser le titre qu’en 2018, d’ici là un top pilote aura peut-être rejoint les rouges.
    J’ espère que ce ne sera pas Séb Ogier car ils ne le méritent pas.
    On sait jamais Kris va peut-être rester sur la route en 2017…
    Sinon il pourra aller a la plage avec cette auto qui ressemble a un van, manque plus que la planche de surf et les rideaux aux fenêtres !
    Au fait si vous voulez connaitre le numéro de chassis et de plaque d’immatriculation de cette auto, demandez donc a Pierre car il connait par coeur tous les autos construites par Citroen même celles en cours de construction, MDR.

    • pierre dit :

      tu crois qu ogier va te demander ton avis s il a envie de revenir chez citroen !

    • mich dit :

      Pour Walter, je crois plutôt que c’est Citroën qui ne le mérite pas, d’ailleurs pas que pour lui d’autres en ont fait les frais par le passé, je pense à Sordo Neuville et bien d’autres il fallait servir dieu noblesse oblige

  5. Martin tout court dit :

    Voudrait-il insinuer par là qu’en 2015 et 2016 ça n’était pas déjà le cas ? Que quand il n’y arrivait pas c’était la faute de l’auto ?
    Si c’est le cas il n’a rien compris et Citroën est mal barré.

    • roland59 dit :

      je vous trouve un peu sévère avec Meeke bien que je perçoive un brin d’ironie dans votre questionnement… 🙂
      face à VW/Ogier, il n’y avait quasi rien à faire, si non çà aurait été fait.. ils étaient pourtant plusieurs à le vouloir même dans son équipe… c’est d’ailleurs l’un d’entr’eux, en l’occurrence Mikkelsen, qui a offert la dernière très belle résistance et au final victoire face au quadruple champion…
      donc, je ne crois pas un instant, comme vous d’ailleurs quelque part, qu’il n’ait rien compris et que Citroën soit mal barré…
      je crois au contraire qu’il a encore appris malgré son statut de « papi » du wrc et qu’il va tout faire pour le prouver et vous convaincre… 🙂

      • Martin tout court dit :

        Je ne demande qu’à être convaincu, pour le bien du rallye en général et du WRC en particulier.
        Gagner quelques courses quand on a l’avantage grâce au balayage c’est autre-chose que de gagner un championnat.

        • roland59 dit :

          bien évidemment, mais quand on n’avait pas de VW,( et même avec), on faisait ce qu’il était possible de faire… tous les pilotes qui s’y sont essayés en sont arrivés à la même conclusion… VW/Ogier était très difficilement accessibles voire imbattables…combien même ils s’en approchaient..
          2017 nous propose autre chose… alors peut-être que Ford/Ogier seront un peu moins inabordables.. et effectivement çà ferait du bien au rallye et wrc en particulier..

        • roland59 dit :

          bien évidemment, et sur le fond nous sommes en total accord.
          pour gagner le championnat, il faudra se montrer performant et constant quand la voiture devra être fiable…
          le pire scénario étant qu’un pilote échoue à cause de la mécanique… ce qui est tout à fait possible avec les nouvelles montures…

          • Joel G dit :

            S.O. l’a reconnu lui même, si ces adversaires avaient été + réguliers, cela aurait été autrement compliqué de gagner le championnat!

  6. Guillaume 01 dit :

    Bonjour les gars, cela n’a rien avoir avec l’article mais est ce que quelqu’un sait pourquoi la c3 lors des tests, roule souvent sans le par-choc arrière?? J’avais également remarqué cela sur les ds3 et 208 r5.

    • risks dit :

      pour ne pas qu il s envole au moindre coup de vent…c un point faible des francaises c connu

    • Sylvain dit :

      J’avais déjà posé la même question : quel est l’effet des éléments aérodynamiques, et comment le comportement peut-être modifié en cas de touchette où le gars perd type le spoiler ou la partie arrière sous la voiture???

      • pierre dit :

        l aero est ninime en rallye ! pas assez de vitesse ! l aileron arriere est le plus important mais il est efficace de 90 a 190 km h . le principe est toujours le meme , l aileron arriere est une aile d avion retournée . rappelles toi de l aileron de la 205 t16 evo2 de 1986

        • Marc dit :

          Minime ou pas. Certains avions volent encore à 30 km/H, donc l’appui est suffisant pour rester en l.air…

        • Sylvain dit :

          Le truc sous la voiture doit servir à créer un espèce de mini effet de sol…

          On avait disqualifié des Peugeot pour moins que ça!

          Or c’est par exemple net pour Lefebvre dans Perty, ils ont tout arraché et rien remplacé….

          • pierre dit :

            ce n est qu un extracteur d air et non pas des jupes comme la t16 en corse 1986 . les jupes etaient lateral de l avant a l arriere de la voiture pour creer le fameux effet venturi sous l auto pour l aspirer au sol mais ces jupes touchaient le sol

    • John Deuff dit :

      Dans un article récent, Francois-Xavier Demaison (concepteur de la Polo 2017) avoue qu’ils ont attaché moins d’importance à l’aérodynamique, parce que pour lui, rien ne sert d’avoir de l’appui aérodynamique dans les 5 premiers kilomètres d’une spéciale, puis plus rien pour le reste de la boucle en cas de sortie puisque les artifices aérodynamiques sont surdimensionnés et fragiles, et risquent de se décrocher à la moindre touchette…

    • Denis dit :

      C’est pour s’y habituer ! Gag
      Vu la taille des appendices aéro, à la moindre touchette, ils voleront en éclats…
      Reste à voir s’ils seront prépondérants ou pas sur le pilotage ?
      Les fans devraient pouvoir en récupérer au bord des spéciales.

    • diabolo dit :

      Il me semble surtout que kris Meeke à connu une sortie de route qui a cassé une partie du train arrière sur les dernières séances et que Citroën Racing n’avait peut être les pièces de rechange pour continuer avec le diffuseur.

  7. Martin tout court dit :

    Et c’est justement le point faible de Meeke…

  8. Denis dit :

    Pléonasme.
    Si les autos 2017 seront à n’en pas douter plus performantes (+ de puissance déjà) leur pilotage sera encore plus délicat. La liaison au sol et le travail des pneus encore plus prépondérant.
    Donc, logiquement on devrait trouver devant, les pilotes qui sauront le mieux s’adapter au gain de sportivité de ces WRC tout en adoptant un pilotage fin.