La Yaris WRC en plein chantier



Après deux premières journées plutôt "tranquilles", l'équipe Toyota Gazoo Racing dirigée par Tommi Mäkinen a connu de gros problèmes ce mercredi en Espagne.

Sur une base relativement cassante, rappelant parfois les spéciales de la Sardaigne, la fiabilité de la Yaris WRC a été mise à rude épreuve.

Si la matinée a déjà été limitée avec seulement 30 à 35 kilomètres parcourus, l’après-midi fût encore plus longue pour la douzaine de spectateurs jonchés sur les quatre kilomètres de cette base espagnole. Après la traditionnelle pause du midi, le moteur de la Yaris WRC a été remplacé, tout comme les suspensions françaises de chez Bos.

Sur les coups de 16h, la japonaise a enfin repris la piste mais seulement pour un aller-retour express à sa base… Vingt minutes plus tard, la “petite Yaris” semblait revenir avec de meilleurs intentions et un “moteur plus chantant”, mais après seulement une quinzaine de kilomètres, Tommi Mäkinen roulait à nouveau au ralenti, la faute à une fuite d’huile.

Ce jeudi ,Juho Hänninen, de retour des reconnaissances du Portugal, a pris le relais de son compatriote.

Photos par Hugo Blancher

Vidéos du jourJSAXSM by Jaume Soler

RallyPasion by Marc Pié




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Go ! dit :

    Pour les pilotes, je suggérerais à Toyota Ott Tanak sur l’une des Yaris… Il a démontré qu’il avait de belles capacités malgré son inconstance, 2e en pologne à la régulière sur la voiture la moins performante c’est pas un hasard je pense… !

    • sebenfer dit :

      Le problème de Tanak, c’est qu’il ne sait pas rester sur la route.

      • Go ! dit :

        S’il n’était pas obligé de surconduire, il resterait probablement plus souvent sur la route …

      • pierre dit :

        tu es stressant avec tes commentaires sur les sorties de tanak , neuville , meeke , latvala , etc !!! tu sais , a part ogier qui metrise vraiment son sujet , tous les autres sortent de temps en temps . en rallye , entre le scratch et la sortie de route , il n y a qu un poil , un dizieme de seconde en retard sur un freinage ou sur l inscription de la voiture dans un virage et c est dehors !!! il y en a qu ont plus de chance que d autres … ogier de temps en temps se fait aussi de belles frayeurs mais ca passe tout le temps et d autres y laissent une suspension ou une roue . c est comme ca

    • pierre dit :

      oui il est tres doué ! il l a prouvé aussi lorsqu il a du repartir en wrc2 , cette annee la , il avait affolé les temps dans la categories prouvant qu il etait vraiment au dessus du lot ! en plus c est un attaquant et j adore ca