Lappi vers un programme partiel en WRC



Au lendemain du titre de son pilote en WRC-2, Erik Veiby, manager d’Esappekka Lappi, annonce que son poulain sera bien au volant d’une WRC la saison prochaine.

lappi1

Dans le journal finlandais Ilta-Sanomat, le directeur général d’Even Management affirme que la « situation de Lappi est très bonne ». 

« Je peux vous confirmer qu’il sera au volant d’une WRC la saison prochaine. L’annonce officielle arrivera bientôt. Peut-être pas encore cette semaine mais très vite. Je ne peux pas malheureusement vous dire le nom de l’équipe. L’équipe doit d’abord finaliser le contrat.

La situation d’Esapekka n’a pas changé depuis l’annonce du retrait de Volkswagen. C’est possible qu’il roule sur une troisième voiture, l’équipe décidera de son programme. »

En pourparlers avec Toyota depuis des mois, l’avenir du jeune finlandais est donc désormais acté selon son manager. Hier en conférence de presse, Lappi a affirmé qu’il roulerait en essais cet hiver mais pas avant le 2 décembre, date de la remise des prix FIA.

Onze jours plus tard, le Toyota Gazoo Racing présentera son équipe lors d’une conférence de presse à Helsinki en Finlande.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Buz dit :

    En tout cas il le mérite amplement ce volant en WRC ce jeune Lappi. Vu ses perfs cette saison il n y a rien a dire!!!! Au même titre que Suninen d’ailleurs. Et alors elle est ou notre relève Française?? Ogier est pas éternel!!!!

  2. JAISUS34 dit :

    Pas nationaliste le Makinen !….

    Citroen n’a qu’a prendre que des français et hynday des ?????….

  3. fd photos de rallye dit :

    L’équipe Toyoto prend forme, avec ces rumeurs ces derniers jours, on aurait en 1 Latvala, en 2 Hanninen et en 3 Lappi, belle brochette de Finlandais.

    • Joel G dit :

      Pour JML, encore rien de certain. La semaine passée on annonçait que l’on aurait peut-être une réponse avant l’Australie; en Australie, il était moins affirmatif.