Le Toyota Gazoo Racing s’offre une communication



Depuis février dernier, le Toyota Gazoo Racing n'avait donné aucune nouvelle officielle du développement de sa Yaris WRC et de son équipe.

Ce lundi, le constructeur japonais se réveille en se lançant sur les réseaux sociaux, Twitter, Facebook et Instagram, tout en publiant une première vidéo officielle sur Youtube. Pour couronner le tout, un large communiqué fait le point sur l’état des troupes à six mois du début de saison 2017.

Après un premier test en Finlande début mai, la Yaris a enchaîné les essais dans le Sud de l’Europe avec un deuxième chassis (Espagne et Portugal) et a couvert plus de 5 000 kilomètres d’essais en seulement trois mois.

“Nous avons travaillé dur pour être à l’heure. Nous avons fait de nombreux essais depuis mai, et nous sommes encore dans les temps. L’ajout d’une deuxième voiture nous a aidé à accélérer et diversifier nos tests de développement. Nous voulons tester la voiture dans toutes les conditions et toutes les surfaces pour être prêt en 2017.” a précisé Tommi Mäkinen.

L’ingénieur en chef de ce programme WRC, Tom Fowler, présente ce programme de développement : La raison pour laquelle nous travaillons avec deux voitures est de diviser notre développement en deux parties. La première équipe travaille seulement en Finlande et se concentre sur la fiabilité et l’endurance de la voiture, avec un programme d’essais axé sur le moteur et la boîte de vitesses. La deuxième équipe est concentré sur les suspensions et travaille sur nos bases européennes, telles que l’Espagne et le Portugal. Nous n’avons pas encore commencé à rouler sur asphalte, mais nous pouvons déjà dire que le niveau de performance de la voiture est très élevé. Nous avons pu travailler sans problème majeur jusqu’à présent, ce qui est très encourageant.”

Trois pilotes se sont pour l’instant succédés en essais : Tommi Mäkinen bien sûr, mais également Juho Hänninen pressenti comme pilote officiel l’an prochain, et un troisième finlandais, Jarkko Nikara.

“Je ne pouvais pas résister à là piloter, donc j’ai été le premier à monter dans la voiture. Le feeling était super et c’était déjà très agréable de piloter la Yaris. Nous avons également eu la chance de pouvoir compter sur l’expérience de Juho Hänninen et Jarkko Nikara. D’autres pilotes sont attendus pour rejoindre l’équipe de développement dans très peu de temps.”

Ancien pilote Hyundai en WRC, Juho Hänninen revient sur ses premiers essais avec la voiture japonaise : La première fois que j’ai piloté la Yaris WRC, j’ai été très impressionné. Le comportement et l’équilibre de la voiture étaient parfaits, le travail effectué sur le design est exceptionnel. Nous n’avons pas perdu du temps en accumulant les kilomètres parce-que la voiture a été très fiable dès le début et nous n’avons pas connu de problèmes techniques majeurs. Lors des premiers essais en dehors de la Finlande, nous avons pu tester dans des conditions très différentes et la performance de la Yaris WRC était très régulière.”

Enfin, Tommi Mäkinen conclut ce premier communiqué officiel par quelques mots sur son équipe : “Je suis très friand de l’atmosphère familial qui règne dans nos ateliers de Puuppola. Je suis agréablement surpris de voir que, même si nos installations ont évolué et emploient désormais plus de personnes, cette atmosphère de travail n’a pas changé. Il n’y a pas de barrières linguistiques ici. L’équipe est très unie et tout le monde fait de son mieux, sans compromis. Je pense que c’est l’un des ingrédients essentiels dans une équipe compétitive et je suis heureux de voir que tout le monde a adapté la même approche et tire dans la même direction.”




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Joël G dit :

    Selon un magazine belge, cette com est destinée à lutter contre des rumeurs selon lesquelles Toyota se tâterai pour savoir si oui ou non,ils tentaient le WRC en 2017…; et c’est vrai que leur com fait dans “tout est le mieux dans le meilleur des mondes”… Wait and see

  2. Briwan dit :

    Selon leur dires la voiture semble bien née…. reste maintenant à trouver l’équipage qui saura exploiter la bête…….

  3. pich27 dit :

    une auto très moche : une voiture sans permis avec un tuning de WRC

  4. Boris STi dit :

    J’espere pour heux un bon pilote.Je pense plus que le probleme vient de la.
    Apres pour la performance de la voiture,sa on verra au monte Carlo.
    Mais toujours rien sur M Sport

  5. natlin dit :

    ca bosse dur chez toyota, c’est bon ca