Loeb : « Il va falloir persévérer »



Largement perfectible pour son premier Dakar l’an passé, Sébastien Loeb a rectifié le tir cette année au point d’offrir une sérieuse concurrence à Stéphane Peterhansel pendant deux semaines.

A l’arrivée, le pilote alsacien reste satisfait de sa progression malgré une déception évidente, lui qui aura mené plusieurs fois ce Dakar, remportant au passage cinq étapes. Bien aidé par la progression de Daniel Elena, le nonuple champion du monde des rallyes affichera un seul objectif l’an prochain : gagner.

« C’est un progrès, et déjà nous sommes restés sur la piste. Nous avons fait quelques erreurs de navigation mais finalement on s’en est bien sortis, sur un Dakar aussi compliqué que celui-là. Il y a eu un petit problème mécanique qui nous a fait perdre du temps au début, et depuis on cravache pour le rattraper. Ça fini deuxième… pas très loin.

C’est sûr qu’au niveau de la vitesse, on était au-dessus  et lorsqu’on attaquait fort, on arrivait à faire des écarts importants. Nous avons le potentiel pour y arriver. Je ne pense pas que je vais faire autant  de Dakar que Peterhansel, mais l’objectif c’est de réussir à le gagner un jour : il va falloir persévérer. Pour l’instant, nous avons trois voitures Peugeot sur le podium, alors nous allons savourer cela, et on verra pour la suite. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. le grand blond à la godasse de plomb dit :

    n’oublions pas le sympathique Cyril Després

  2. Denis dit :

    Bien sûr qu’il va falloir persévérer !
    Peterhansel, Loeb : chacun a eu son lot de soucis et la bagarre a été belle, très disputée.
    Le duo Peterhansel/Cottret est le plus aguerri mais le duo Loeb/Elena apprend très vite alors les 2 équipages dans une même auto, cela allait inévitablement être intéressant. Restait l’inconnue, les inconnues propres au Dakar.
    Je pense que bien peu de pilotes n’ont offert à Peterhansel une concurrence aussi intense. Il a eu chaud !
    C’est passé à peu de choses et tient plus à un problème mécanique important (25′ perdues) plutôt qu’à des erreurs qui ont été très minimes en dépit d’une expérience moindre.
    Restent les souvenirs d’une course âpre, un joli triplé Peugeot.
    A l’année prochaine !

  3. saddier daniel dit :

    bravo à PEUGEOT et à ses pilotes et copilotes .PEUGEOT à prouvé pour la deuxiéme année que l’on peu gagné le DAKAR avec une 2 roues motrices BRAVO à eux et à la technologie FRANçAISE .Allé battre TOYOTA et MINI il faut le faire .MERCI à eux

  4. Kaizer Sauzée dit :

    L’a pô maigri Daniel…

  5. EL Risson dit :

    Super entente entre les deux, très sympas a voir… félicitation aux équipages Peugeot…