Un sacré changement pour Loïc Bisson



D’abord révélé sur une Clio Ragnotti N3 de 2013 à 2015, Loïc Bisson réalise une grande saison cette année avec sept victoires de groupe/classe et un seul abandon en neuf rallyes !

skoda-bisson-2016

Notamment victorieux au Lyon-Charbonnières et à Mâcon, le pilote du Beaujolais va franchir un énorme pallier cette semaine, troquant sa Renault Mégane RS N4 pour la Skoda Fabia R5 de l’équipe Rallye Service Racing.

« Les essais se feront cette fin de semaine. La participation au rallye des Noix avec cette auto a pour objectif de tester une voiture au top de la catégorie R5, au sein de la structure RSR avec laquelle nous faisons confiance depuis de nombreuses années. Nous allons essayer de mettre à profit le fait de rouler avec une voiture a turbo tout au long de la saison 2016 et allons découvrir un châssis de dernière génération.

Mon copilote souhaitant faire une pause d’une durée non déterminée en fin de saison, cela nous permettra de clôturer 10 années de partage dans un habitacle. Ensuite, direction Lunéville pour la finale avec la Mégane RS N4. »

Côté programme, ce pilote de 36 ans n’a encore rien défini pour l’année prochaine, mais une participation à plusieurs manches du championnat de France asphalte est envisageable si sa Mégane RS n’est pas vendue cet hiver : « Le programme va varier en fonction de la vente ou non de la Mégane RS. Après 2 années où nous serons allés en finale, rien n’est défini.

Oui c’est possible de rouler en championnat de France, si j’ai encore la Mégane, un CDF complet peut être prévu. Dans l’espoir de jouer la catégorie, donc à voir sans le Touquet. Il faudra effectivement rechercher le budget en fonction si on veut rouler toute l’année. »

Si Loïc sera bien candidat à la victoire ce week-end au rallye des Noix de Firminy, nul doute que ses performances en Mégane RS à la finale devraient également être de premier ordre.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *