Meeke déjà prêt à rebondir



Passé par toutes les émotions en Corse (3 meilleurs temps dont celui de la Power Stage, une crevaison et une sortie de route), Kris Meeke espère bien rebondir en Espagne cette semaine où le profil de l’épreuve ne pourrait cependant pas s’avérer être un avantage.

meekeportugal2016

Cinquième en 2015 d’un rallye qu’il a disputé à neuf reprises par le passée, le pilote du Abu Dabhi Total WRT espère bien jouer aux avant-postes comme lors de toutes ses apparitions en 2016.

« J’ai disputé ce rallye à de nombreuses reprises, mais mon expérience des spéciales sur terre se limite à deux participations. Mon objectif sera le même qu’en Corse : essayer de trouver un bon rythme, progresser et préparer 2017. Cette saison, tout se passe plutôt bien pour moi puisque je me suis montré compétitif sur tous les terrains. »

Avec son profil unique, le rendez-vous espagnol reste une épreuve très exigeante où la météo pourrait d’ailleurs jouer son rôle puisque la pluie est potentiellement annoncée du côté de Salou pour ce weekend.

« La journée du vendredi sera compliquée à gérer. Il n’est pas évident que ma position sur la route soit la meilleure : le matin, la poussière a tendance à stagner et les premiers à s’élancer profitent de surcroit des dix kilomètres d’asphalte dans la spéciale de Terra Alta pour gagner du temps. Par la suite, les spéciales sur asphalte sont vraiment comparables à du circuit, avec leur profil large et leur revêtement lisse. C’est l’exact opposé des routes corses ! »

Très à l’aise sur l’asphalte ainsi que sur la terre depuis le début de saison, le britannique fait partie des favoris logiques à la victoire finale ce weekend.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. WRCmaniak dit :

    En 2017 il sera déjà plus tranquille, plus obligé de sur-conduire pour combler les carences d’une DS3WRC vieillissante qui n’est plus développée depuis le début de la saison !

    Quand c’est pas la malchance c’est une erreur de navigation dû au co-pilote, là il y pouvait pas grand chose au co-pilote de mieux travailler pour eviter que ça se reproduise ! pour la chance par contre rien à faire on a le c.. bordé des nouilles… ou pas !

    • Kaizer Sauzée dit :

      Alors si Ogier crève rarement çà ne serait que de la chance ?
      Çà ne serait pas plutôt une finesse de pilotage, donc des trajectoires plus soignées et donc moins risquées…?

      Et puis c’est pas sympa de mettre la faute sur le copilote vu que Meeke a reconnu lui-même que c’était une erreur de prise de note en reconnaissances et a totalement dédouané son navigo.

      Et si il surconduit c’est qu’il le veut bien, vu qu’il n’a rien à jouer au championnat. La DS est loin d’être à la ramasse et tous les constructeurs ont stoppé le développement de la 2016.

      • WRCmaniak dit :

        Ah d’accord le Saint Ogier est à l’épreuve des crevaisons du fait de sa conduite, la blague de l’année… mdr !
        Oui ça doit sûrement être du à la finesse de pilotage (en rallye, rires) surtout que les pierres, les débris et autres objets causant des crevaisons, disparaissent quand Ogier fait ses passages et réapparaissent subitement lorsqu’elles voient Meeke prendre ses trajectoires, juste pour le faire chi.r tiens !
        Et du coup il est à l’abris des ennuis mécaniques, parce qu’il ménage son moteur (il passe jamais la 3eme vitesse et ne dépasse pas les 100km/h) ou parce qu’il va à Lourdes tous les étés ?

        C’est qui qui prend les notes au juste lors des reconnaissances ? c’est le travail de qui de retranscrire les notes pendant la course ? c’est à Meeke de jouer le rôle du pilote et du co-pilote au juste ?!

        Il sur-conduit tout simplement pour montrer ce qu’il vaut et qu’il a du rythme… il sur-conduit peut-être aussi parce qu’il ne joue pas à armes égales avec VW et Hyundai, avec sa vielle DS3WRC.
        Il sur-conduit justement car il n’a rien à jouer au championnat, donc il peut se permettre de tout donner cette année vu que ça compte pour du beurre !
        A quoi ça sert de participer si c’est pour terminer 5 ou 6eme ? il teste ses limites comment au juste ?!

        Et pour finir tu compares une DS3WRC vieillissante qui n’a pas connue les mêmes rythme de développement
        C’est pas bien de mentir tous les constructeurs n’ont pas stoppé le développement de la voiture 2016, qu’ils ont développé dès 2015 contrairement à Citroën Sport… et puis comparer des véhicules engagés par une petite structure privée VS 2 grands constructeurs en terme de développement ça n’a aucun sens !
        Citroen et VW/Hyndai ne jouent clairement pas dans la même catégorie cette année !

        • Rallye05000 dit :

          Pour Ogier je suis d’accord avec Kaizer, il y a pas besoin d’être un expert pour voir qu’il a un pilotage plus propre et moins agressif (en témoigne sa meilleure gestion des pneus) donc avec un risque de crevaisons moins important !
          Pour Meeke, c’est sa faute, il l’a avoué et pendant les recos c’est le pilote qui dicte au copilote les notes a marqué donc tu dis n’importe quoi, ce n’est bel et bien pas la faute du copilote !

        • Kaizer Sauzée dit :

          Ouahhh !!! Meeke a trouvé son président de fan-club !
          – Pour ton information, le copilote ne fait que retranscrire la note que lui indique le pilote… Donc l’erreur était bien du côté de Meeke qui, je te le répète, l’a reconnu.
          – La DS3 a plusieurs fois montré cette année qu’elle était toujours au niveau. La Ford Fiesta elle est en retrait et çà se voit. Je pense même que la DS3 est encore meilleure que la i20 actuelle.
          – Et puis les qualités d’un grand pilote c’est la finesse du pilotage : grâce à des recos soignées, des notes précises, une bonne lecture de la route et de son évolution. Du coup, les trajectoires sont meilleures (et quelquefois juste quelques petits centimètres peuvent faire une sacrée différence) donc il sollicite moins ses pneus (d’ailleurs on entend très rarement Ogier se plaindre de ses gommes), et cela lui permet de mieux exploiter sa machine en préservant les éléments mécaniques. C’est le b-a-ba du pilotage non ?

          Comme je dis, on va attendre les 1ers rallyes terre quand les équipages partiront avec les mêmes conditions de route, ainsi que de pression médiatique et de résultat, pour se faire une idée précise.

          Pour ton info je ne suis pas contre Meeke. Au contraire, je souhaite vraiment qu’il soit à la hauteur pour qu’on ait un beau championnat Mais j’ai encore quelques réserves. J’essaye juste d’être objectif et de ne pas trop m’enflammer.

          Je rêve d’un championnat avec 3, 4 ou 5 teams et pilotes de pointe qui se battent pour le titre jusqu’aux derniers mètres de la dernière ES du dernier rallye de la saison. Et je m’en fous du vainqueur. Que le meilleur gagne ! Parce-que j’aime le rallye avant d’être un afficionado aveuglé d’un pilote ou d’un team.

          Peut-être en 2017…

          • WRCmaniak dit :

            D’accord donc si on fait un post sur Meeke pour dire qu’il n’a pas de chance et qu’il conduit une vieille DS3WRC on est un fan ? mdr
            c’est toujours tout blanc ou tout noir chez toi, y’a pas de juste milieu ?!

            Pour être honnête je me moque royalement de Meeke, mais je dois avouer que j’en ai ma barbe du fan club borné d’Ogier et de VW…
            Meeke n’a clairement pas eu de chance pour le Tour de Corse, et surtout il n’a crevé qu’une seule fois ce qui aurait très bien pu arriver à Ogier ou à Neuville, mais c’est lui qui n’a pas eu de chance cette fois ci !
            Je trouve ça bien dommage de pas avoir assisté à une véritable bataille Meeke-Ogier !

            Et c’est pareil quand il tape une pierre qui n’était pas au milieu de la route lors des précédents passages, comme ça a pu lui arriver en début de saison on peut clairement pas dire que ce soit son pilotage qui soit en cause (et on sait très bien que certains prennent large sur certaines ES et dans certains rallyes pour ramener ce qui se trouve au bord de la route sur la route pour ralentir les autres, voir les faire crever…).

            J’ai aussi quelques réserves contre Meeke, mais je ne l’accuse pas de « sur-conduire » au contraire c’est très bien pour le spectacle et la compétition, on l’a bien vu ogier quand il ne s’est plus senti menacé il a juste régulé son écart comme il sait si bien le faire et il n’a pris aucun risque et le rallye ce n’est pas ça !

            La DS3WRC est encore au niveau oui et non, aux mains de Meeke effectivement y’a encore un potentiel mais il est obligé de sur-conduire avec et donc la plupart du temps ça casse…
            La DS3WRC serait presque au niveau de la Fiesta avec la même paire de pilote : Camilli en apprentissage et Otsberg qui n’a clairement pas la vitesse d’un Ogier ou d’un Meeke.
            Un certain Ott Tanak nous l’a prouvé d’ailleurs, avant de crever lui aussi, pas de bol encore une fois !

          • John Deuff dit :

            Je cite WRCmaniak : « et on sait très bien que certains prennent large sur certaines ES et dans certains rallyes pour ramener ce qui se trouve au bord de la route sur la route pour ralentir les autres, voir les faire crever… ».

            Et hop, une théorie du complot ! On veut les noms des veinards qui prennent large (SIC) pour ramener les pierres sur la route pour ralentir les autres (les méchants), voire les faire crever (les salauds).

          • Kaizer Sauzée dit :

            « …D’accord donc si on fait un post sur Meeke pour dire qu’il n’a pas de chance et qu’il conduit une vieille DS3WRC on est un fan ?… »
            Ben vu comment t’en parles, oui.
            En rejetant toujours la faute de ce qui lui arrive sur les autres ( et çà c’est vraiment dégueulasse envers son copilote et c’est indigne d’un fan de rallye… ) ou le manque de chance, tu te positionnes en fan tout juste digne d’un Caliméro qui pense que tout le monde en veut à son idole et que c’est vraiment trop injuste.

            On en recausera en 2017 et je te le répète : j’espère qu’il sera vraiment à la hauteur des espoirs placés en lui.

  2. Kaizer Sauzée dit :

    Un rallye sans « manque de chance » et sans erreur serait rassurant sur son potentiel pour concurrencer Ogier en 2017. Perso j’attends la confirmation des espoirs que l’on place en lui avant de m’enflammer pour la saison prochaine.
    Car il ne suffit pas d’aller vite, il faut aussi savoir gérer les courses et la pression, et à ce jeu là il encore tout à prouver.

    • riri73 dit :

      Avec un gros paradoxe pour 2016 ( ceci ne sera plus valable en 2017 comme tu le dis dans ton post car besoin d’obtenir des résultats réguliers vis à vis de son employeur) = sa grosse attaque, sa conduite à risques, le facteur « pas de chance » et un programme partiel, lui ont, grâce au peu de points dont il était crédité, permis de bénéficier de bonnes conditions de départ , et de transformer celles-ci en 2 victoires. = Les 2 fois, il n’a pas laissé passer l’occasion en attaquant vraiment fort, et en dominant du coup d’autres pilotes partant de loin comme lui qui pouvaient au départ prétendre à s’imposer également.

      Comme quoi, si le réglement reste inchangé en 2017, sa façon de faire n’est elle pas la bonne approche pour pouvoir engranger le plus de victoires possible ? Il aura peut-être montré la voie à d’autres pilotes pour 2017.

      • Kaizer Sauzée dit :

        Niveau pilotage, il a le niveau, pas de doute là-dessus.

        Mais j’attendrai de vois arriver les 1ers rallyes terre après le MC et la Suède pour juger du bonhomme. Là on verra vraiment si il tient le coup avec les mêmes conditions de course que les autres ténors.

  3. riri73 dit :

    « ….et les premiers à s’élancer profitent de surcroit des dix kilomètres d’asphalte dans la spéciale de Terra Alta pour gagner du temps… » Si quelqu’un peut m’expliquer cette phrase, merci d’avance.
    (ça signifierait que les premiers maculent les trajectoires sur la partie asphalte avec de la terre bien sêche, et que ce serait bien pénalisant ? .)
    .
    Je constate aussi que Meeke fait exactement comme Ogier en mettant en avant les différences de conditions selon la position de départ (ce qui ne me dérange pas bien au contraire, puisque je suis le premier à dire qu’Ogier a raison de le faire). C’est Paddon qui ne va pas être content !!

    • mariodajaccio dit :

      Oui vous avez bien compris ce que voulait dire Meeke, sur l’asphalte, les premiers coupent abondamment dans les cordes (quand c’est possible) comme au bon vieux du bib mousse de Michelin et laisse plein de terre et de caillous plus ou moins gros pour les suivants!

      • riri73 dit :

        Ou bien, allez savoir, ça pourrait vouloir dire également que les premiers avec les réglages qu’ils ont adoptés, sont capables de tirer un meilleur parti de leurs pneus terre sur tarmac, sans trop les bousiller…