Mikkelsen : « Vraiment fier de cette victoire »



Fautif en Espagne avant d’être malchanceux au Pays de Galles, Andreas Mikkelsen a terminé sa saison de la plus belle des manières en remportant une victoire de prestige en Australie. En conférence de presse, le pilote norvégien a pu éclater sa satisfaction de quitter VW avec un « succès fantastique ».

mikkelsen-australie-2016

« Je me sens comme un dingue. Il y a un mélange d’émotions en étant assis ici, c’est sûr que j’ai probablement réalisé le meilleur rallye de ma carrière et terminer mon aventure avec Volkswagen sur une victoire, c’est un sentiment incroyable. Je ne peux pas être plus fier que de ramener un tel succès à l’équipe. Mais je suis aussi triste de voir tout ça disparaître, j’ai déjà dit quelque chose à Anders dans le dernier kilomètre de la Power Stage : « La voiture et l’équipe sont en train de me manquer ». Cette victoire-ci est très spéciale car c’était la dernière course avec Volkswagen mais aussi car nous avons battu un quadruple champion du monde en terme de rythme et performance, sans de problèmes mécaniques. Je suis vraiment fier de ça.

C’est sûr que ce sera étrange de disputer d’autres rallyes WRC sans cette incroyable équipe. Le week-end a été fantastique et j’ai passé un moment magnifique avec la Polo, j’étais à l’attaque maximale dès le départ. Quand je me suis réveillé ce matin, je savais que nous aurions une grosse bagarre, nous avons tout donné et cela a suffi. Je suis très content et très fier d’être assis ici au milieu de ces pilotes incroyables. Je pense que personne ne s’attendait à nous voir tout les trois assis ici avec nos positions sur la route. »

Questionné sur son avenir la saison prochaine et « l’aide apportée » par cette victoire, Andreas a simplement expliqué cette performance par une approche différente au départ. Avec le seul objectif de l’emporter, le norvégien a pu totalement se « lâcher » sans pour autant faire d’erreurs.

« Je pense que cette victoire est un peu différente. Dans l’année, mon objectif et celui de l’équipe est de rouler pour le championnat en étant rapide mais aussi régulier sans prendre trop de risques. Nous avons affiché un bon rythme et terminé la plupart des épreuves sans problème. Je sens que je peux rouler de cette façon en gardant une bonne marge, mais en arrivant ici, nous n’avions rien à perdre. La seule chance pour terminer deuxième du championnat était de gagner. J’ai fait le meilleur boulot possible et je pense que nous avons montré notre pointe de vitesse. Et je n’ai jamais été aussi confortable avec ce rythme, nous n’avons pas eu de chaleurs. C’était donc un magnifique rallye pour nous. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Marcustheking dit :

    Quelle chance on a sur ce forum avec Rémy,gg,dav38 et compagnie qui sont tous des anciens de chez Citroën pour affirmer que SL dictait sa loi au sein du team! Non mais vous sortez d’où les gars? Vous croyez vraiment qu’un pilote aussi titré soit il décide des consignes de courses? Quand il y en a elle viennent d’en haut car les constructeurs engagent des sommes colossales pour des raisons commerciales et d’image,pas pour faire plaisir à un pilote qu’il s’appelle Loeb ou tartenpion

  2. riri73 dit :

    Bravo Mikkelsen, c’est vrai qu’il peut être fier, ils étaient 3 pour la gagne, il n’a commis aucune erreur en allant très vite, rien à dire.

    Même si ça fait un peu mal aux fesses, faut bien souligner que Seb Ogier pour la 2ème fois de la saison, s’est incliné le jour3 (Paddon, Mikkelsen), avec deux belles secondes places à la clé tout de même.

  3. gtv6 dit :

    Une victoire , sans consignes , qui tombe au bon moment pour Mikkelsen et qui va sûrement être un atout supplémentaire pour séduire un nouveau constructeur pour 2017.
    Chapeau également à volkswagen d’avoir joué le jeu jusqu’au bout , avec un esprit sportif remarquable .

  4. JP dit :

    Pour ceux qui en doutait encore, Mikkelsen fait parti des tous grands pilotes. Bravo!!. Quant à l’éternel espoir Neuville, je me demande encore ce qui justifie son statut …

    • Joël G dit :

      2 x vice champion du monde, c’est largement suffisant, non? Il y en a combien dans le groupe des pilotes WRC? Et l’être cette année avec tous les emmerdes que sa voiture a eu au début de l’année, avant qu’on ne lui attribue un ingénieur transfuge de VW motosport, c’est costaud.

    • navez dit :

      Vous êtes Français je suppose…

  5. roumic67 dit :

    Merci à l’équipe VW pour toutes les belles pages du WRC qu’elle nous a donné.
    Je souhaite que chaque membres trouvent leurs places en 2017 et les années suivantes.
    De mauvais points aux dirigeants,staff de direction, pour leurs très mauvais gestion de leurs entreprise , c’est eux qui devraient partir.
    Bravos surtout pour l’équipe sport de ne jamais avoir donné de consignes à leurs pilotes, j’ai de trop mauvais souvenir de l’époque Loeb.
    A bientôt en janvier 2017.