Neuville : « Comme la carte d’un menu »



Depuis sa victoire en Sardaigne, Thierry Neuville est décidément dans une forme olympique. Devancé par Dani Sordo en Allemagne pour un dixième, le vice-champion du monde 2013 a signé une grosse performance sur ce Tour de Corse, décrochant logiquement la deuxième place du podium.

Thierry-Neuville-contrat-2017

« Je suis satisfait, ça fait plusieurs rallyes de suite où tout se déroule très bien. Nous sommes vraiment en confiance dans la voiture et je savais qu’en arrivant ici, nous pourrions décrocher un très bon résultat. La motivation était évidemment très haute et finalement, être à la deuxième place après le premier jour et résister face aux autres gars de chez Volkswagen, ça nous a demandé un peu d’effort à moi et Nicolas.

Nous avons tout donné la plupart du temps, hormis ce dimanche dans la longue spéciale. Nous nous sommes relâchés un peu avec notre avance de 20 secondes. Au final, c’est un super résultat pour toute l’équipe. »

Toujours en négociations pour un volant en 2017, Thierry Neuville n’a pu pas échapper à la question de Becs Williams sur son avenir proche…

« J’ai déjà connu cette situation en 2013 aussi. Cela rend les choses très difficiles, surtout quand vous avez plein d’options. C’est un peu comme la carte d’un menu quand vous allez au restaurant. Tout paraît très bon et agréable, mais vous ne savez pas si vous allez faire le bon choix (rires de l’ensemble des équipages et des officiels). Vous voulez d’abord les essayer tous. Mais les choses deviennent très claires dans mon esprit. »

Toujours proche de Michel Nandan et Alain Penasse, et ce notamment à l’arrivée après avoir rangé sa Hyundai i20 WRC avant la conférence de presse, le pilote belge serait en passe de resigner chez le constructeur coréen selon le journal anglais Autosport.

Pour Citroën Racing mais également Hyundai Motorsport, le temps presse et les annonces officielles devraient intervenir avant le rallye d’Espagne.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. RP14 dit :

    Tout compte fait, je pense que Neuville aurait plutôt intérêt à considérer l’aspect sportif et donc signer chez Citroën… Chez Hyundai il sera N°A sans trop de problème, mais est-ce que l’auto lui permettra de se battre avec la Polo ou la C3? Et puis s’il craint de se frotter avec Meeke qui a quasiment 10 piges de plus que lui, même si ce dernier est plutôt bien installé chez Citroën, ce n’est même pas la peine d’espérer un jour chiper le titre à Ogier!
    De plus Citroën ne vise pas réellement le titre dès 2017, du moins c’est ce que dit Matton, donc ça laisse quelques mois à TN pour faire sa place dans l’équipe.

  2. Uberto dit :

    Neuville a deja decide de rester chez Hyundai. Le probleme est pour Citroën de trouver a second top driver. Peut etre Kubica?

  3. Blublops dit :

    Interview de Matton et Penasse sur l’avenir et la situation de Neuville. Pas simple de se faire une idée:
    https://www.rtbf.be/sport/moteurs/rallye/wrc/detail_neuville-chez-citroen-en-2017-reponse-la-semaine-prochaine?id=9419086

    • diabolo dit :

      Merci pour le lien. un vrai jeu de dupe entre les deux responsables. l’un d’eux sait il quelquechose que l’autre ne sait pas? mystere.

  4. makkarinen dit :

    Je fait confiance à NEUVILLE pour trouver rapidement les réglages à sa main si besoin est . C’est vrai que le tandem avec son pote MEEKE aurait (aura) fière allure . Espérons que NEUVILLE soit aussi gourmand que gourmet en lisant son menu

  5. Mickael dit :

    Si neuville reste chey hyundai chez citroen on pourra avoir :

    Meeke n°1
    Breen n°2
    Lefebvre et Al quassimi sur la 3eme voiture

  6. ORSETERREDERALLYE dit :

    UNE ANNEE POUR APPRENDRE,TOUT EN AIDANT MEEKE EN 2017 AU CHAMPIONNAT ET L’ANNEE SUIVANTE C’EST POUR LUI . QUOIQU’IL EN SOIT IL SERA DANS UN TOP TEAM AVEC UNE AUTO PRFORMANTE

  7. diabolo dit :

    l’argument de dire que Neuville n’a pas pu développer une voiture 2017 contrairement à Meeke, ne parait forcément rédhibitoire si on prend le cas de VW où l’essentiel du développement de la Polo 2017 semble avoir été fait par Gronholm et Latvala et non Ogier, qui l’a certes déjà testé mais assez peu développé au regard des deux autres.
    Donc C3 ou i20, Neuville ne sera pas forcément désavantagé par rapport à un Ogier.
    Si le belge faisait le choix de rester chez les coréens, il aurait encore du temps pour rouler avec son auto 2017 durant les 3 prochains mois avec les dernieres evo aéro.
    Par ricochet ça laisserait Citroen en assez mauvaise posture en terme de line up, ne pouvant disposer que d’un seul top pilote.

    • Gaëtan dit :

      La comparaison n’était pas celle de VW où de toute façon Neuville n’est pas invité mais Citroën où Meeke développe maintenant depuis une année sa nouvelle voiture et c’est lui qui mène principalement les essais.
      Chez VW, c’est Dieter Depping (pour l’asphalte) et Marcus Gronholm (principalement terre avec un peu d’asphalte) (et non Latvala) qui ont mené une partie des essais préparatoires mais Ogier y participe au même titre que Latvala depuis un an et il a déjà beaucoup roulé avec sa nouvelle voiture qui était mis en service sur les essais préparatoires à la plupart des rallyes cette année. La seule interruption pour Ogier a été la période de naissance de son fils (il a manqué les essais polonais et un peu après).
      Donc, non, la situation n’est pas comparable avec celle de Neuville qui n’a pas encore réellement roulé dans la nouvelle voiture.

  8. Gaëtan dit :

    Le plus gros problème de Neuville pour aller chez Citroën est qu’il y a Meeke en numéro 1 qui a passé son année à développer la nouvelle voiture et la faire à sa main. Mais ça Neuville, qui aurait débarqué chez les rouges avec presqu’une année de retard, le savait dès départ.
    On peut dès lors se demander si les négociations entamées par le manager de Neuville n’avaient pas pour but ultime de faire monter les enchères tant en termes de salaire (il est rémunéré au pourcentage) que de statut dans l’équipe Hyundai, histoire de retrouver son statut de numéro 1 chez les coréens. Maintenant, cette stratégie a aussi un prix qui est celui d’avoir pris du retard dans la connaissance que Neuville de la voiture 2017, sans compter qu’Hyundai a déjà pris du retard dans le développement.
    Pour ces raisons, le premier adversaire d’Ogier l’année prochaine sera Meeke.

  9. Mickael dit :

    Hyundai : Neuville
    Citroen : Meeke
    VW : Ogier
    Toyota : Latvala
    Ford : Mikkelsen

    ça aurait de la gueule comme pilote n° 1 par équipe !

    • RP14 dit :

      Par rapport à Hyundai Neuville est maintenant en position de force de renégocier un nouveau contrat, mais il n’a pas encore pu essayer la WRC version 2017 en essai, du fait qu’il n’ait toujours pas re-signé…
      A mon avis Citroën et Meeke ont développé une bonne auto en vue de la saison prochaine, qui sera certainement efficace dès le début de saison… Quant à la Hyundai, ça m’étonnerait fort qu’elle soit aussi rapidement dans le coup… Même si Meeke est bien installé chez Citroën, je pense que ça vaut le coup pour Neuville de tenter le coup… Si Meeke n’avait que 28-30 ans ce serait plus risqué, mais là dès 2017 Neuville ne sera pas placé dans un rôle de N°2, il sera plutôt un N°1 bis… A sa place je n’hésiterai pas, même si financièrement la proposition de Hyundai est peut-être plus intéressante.

      • Gaëtan dit :

        Oui, tout à fait d’accord. Neuville pourrait au mieux obtenir un statut de numéro 1 bis et la Citroën sera sans nul doute meilleure que la Hyundai. Le principal problème qui demeure pour Neuville est qu’il aura un sacré retard dans la connaissance de la voiture par rapport à Meeke et cela va même au delà de ça puisque Meeke a probablement influencé les choix techniques et la conception de la voiture pour l’adapter à son pilotage. Donc, Neuville devrait certainement découvrir en décembre une voiture faite sur mesure pour Meeke…Pas évident, il devrait dès lors remiser ses espoirs de titre bien plus tard que l’année prochaine. La conception de la voiture ne pourrait être modifiée comme cela sur demande et il lui faudrait attendre la prochaine génération de voiture. On a vu ça chez Citroën avec Loeb, puis chez VW avec Ogier. Latvala est arrivé déjà avec une année au moins de retard.
        D’un autre côté, c’est la meilleure solution à long terme pour Neuville étant donné que Matton est belge (même si son management ne semble pas convaincant dans certains domaines) et que Meeke va avoir 38 ans l’année prochaine effectivement (raison pour laquelle je ne pense pas que Meeke puisse concurrencer très longtemps Ogier). Neuville pourrait être dans la position du meilleur challenger d’Ogier avec la mailleure équipe adverse.

    • natlin dit :

      latvala numero 1, ca deja ete essayer, ca a pas marche, en 2012 chez ford

  10. Peps dit :

    Choix cornélien pour Thierry… Hyundai semble se refaire la cerise avec leurs autos, Chez Citroën, on connait leur savoir faire… mouai, pas simple effectivement. Il doit certainement déjà savoir où il ira, reste à connaître son choix et voir si ça sera le bon. So, wait and see.
    Ce qui est sûr, c’est qu’il mérite un vrai et bon volant !!