Neuville, deuxième avant de sortir…



Deuxième du général après les trois "échauffements" d'hier soir, Thierry Neuville pouvait profiter d'une septième position sur la route pour briller aujourd'hui.

Dans la spéciale d’El Chocolate longue de 54 kilomètres, le pilote Hyundai réalisait un début de parcours parfait puisqu’il pointait en deuxième position au quatrième temps intermédiaire (36e km) derrière l’intouchable Latvala.

A dix kilomètres de l’arrivée, le belge partait malheureusement en tête-à-queue sur un sommet et endommageait la suspension avant-gauche de sa Hyundai i20 WRC. Dès lors, la journée du vice-champion du monde des rallyes 2013 devait s’arrêter là, tout comme le rêve d’Alain Penasse, son team manager, qui voulait “taquiner les Volkswagen” sur ce terrain.

Attendu en Rally2 demain matin, Thierry Neuville est susceptible de ramener des points précieux à Hyundai, étant donné que seulement onze voitures sont nominées au championnat constructeurs au Mexique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. sebenfer dit :

    Neuville confirme ici son statut de 3ème pilote Hyundai.

    • Joël G dit :

      Où sont les 2 autres? Paddon quand il n’est pas privilégié par une bonne position sur la route est très loin, Sordo, est bien placé c’est vrai, mais à 12 secondes de Ogier qui balaie… Ok, il ramèneront des points, et peut être un podium (derrière les VW), mais beaucoup ont critiqué Hirvonnen pour ce côté “épicier” … Seul Neuville peut faire croire à Hyundai que leur voiture est au niveau des VW . Sur la RTBF Neuville, comme Gilsoul, confirment qu’ils ont fait une erreur de trajectoire qui les a mal placé pour un freinage et sont passés trop large dans le virage suivant.Ils n’étaient pas en mode “déconnecté”, mais qu’au Mexique 10 cm trop large cela peut faire mal. Donc, chez Hyundai, 2 pilotes pour ramener des points et une place constructeur derrière VW et devant l’équipe privé de Malcom Wilson, et un pilote pour faire des temps…

  2. Bruno dit :

    Pfff même Kris Meeke a réussi à finir la journée sans abandonner

  3. Kivala dit :

    Eh oui, à vouloir entretenir l’illusion que la Hyundai peut se rapprocher du soleil VW, on se brûle les ailes ! On verra avec Sordo, pilote rapide mais raisonnable, ce que la i20 de 2016 vaut vraiment sans qu’un petit génie du surpilotage la fasse voler plus haut que son altitude maxi. Pénasse ne sera pas perdant : il aura un diagnostic lucide de ce que vaut réellement sa voiture…