Nouvelle journée galère pour Loeb



Parti en 16ème position sur la route après une étape marquée par une série de tonneaux, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont rencontré encore bien des soucis ce mardi.

Décidément en grosse difficulté dans les portions sableuses, l’équipage a perdu plus d’une heure par rapport aux vainqueurs du jour pour se retrouver désormais hors du Top 10.

« Ça a été une journée galère tout simplement. On s’est enlisé trois ou quatre fois comme beaucoup d’autres. On a suivi le roadbook, la piste était bien brassée et c’était difficile, pour ne pas dire impossible de passer. On est monté à coup de plaques, on a aussi dû changer un cardan. Je crois qu’on peut dire qu’on a appris la galère! Dans toutes ces broussailles, ce n’était pas l’étape la plus plaisante. D’un côté, ça atténue les regrets d’hier. D’un autre côté je me dis qu’on aurait eu un meilleur ordre de passage…
On est toujours déçu mais je pense qu’il faut relativiser. On est venu pour apprendre, on s’est retrouvé en tête et on a défendu notre position. Maintenant on va poursuivre notre apprentissage même si demain on a une vraie journée dunes qui sera compliquée : on partira plus tard que les favoris, avec un sable plus chaud, plus mou. »  
a déclaré Sébastien Loeb au terme de l’étape.

dakar



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Axel dit :

    Il semble que les 2008 souffrent aussi d’un problème d’ammortisseurs (qui surchauffent et perdent toute efficacité) – voir la vidéo où l’auto de Peterhansel rebondit comme une sauterelle. Ça ne doit pas aider…

  2. Denis dit :

    C’est le DAKAR ! (mon pt’it pote dirait Hervé J.)
    Même s’il n’en a plus la saveur, l’odeur, la teneur, ce rallye-raid reste l’épreuve la plus difficile de ce type.
    Alors ? Du sable au Dakar : souvent il y en a !
    Des dunes ? Pareil !
    De la navigation ? Aussi !

    Le DAKAR 2016 convenait à une auto 2 roues motrices la 1ére semaine avec son tracé typé
    WRC
    Puis aux 4 roues motrices en 2éme semaine du jeu, avec un tracé plus conventionnel.
    Le terrain d’un rallye-raid c’est ça !
    Ce n’est pas demain qu’un DAKAR, même dénaturé, se gagnera, préparé via un simulateur !