Nouvelle saison en R5 pour Leandri



Pour sa première saison en 208 T16, Jean-Mathieu Leandri a connu un début d'année difficile avec trois abandons consécutifs (Touquet, Lyon-Charbonnières, Antibes) avant de briller au rallye de Corte (victoire), au Tour de Corse (deuxième au général et victoire en trophée Michelin) et enfin sur les routes du Var (troisième du Michelin).

L’an prochain, le jeune pilote corse devrait disputer un programme similaire à 2015 avec le Tour de Corse en point d’orgue.

Jean-Mathieu, en 2015 tu as découvert la Peugeot 208 T16, que penses-tu de cette “R5” ?

C’est une voiture fantastique,surement dans laquelle je me sens le mieux depuis mes débuts en rallye. Malgré quelques soucis de jeunesse en début de saison, le Team Sainteloc Racing a fait un super boulot sur la seconde moitié de saison. Et puis c’est l’avenir du rallye en tout cas en France je l’espère, on a eu de beaux plateaux avec plusieurs R5 au départ et des pilotes talentueux.


Tu as gagné en septembre le rallye national de Corte à domicile, une bonne préparation pour le tour de Corse ?


Oui on ne pouvait pas rêver mieux pour se préparer. Déjà gagner un rallye et en plus à domicile c’était génial ! Mon père avait remporté ce rallye 10 ans auparavant donc c’était aussi émouvant pour toute l’équipe. Je pense qu’en 2016 d’autres pilotes viendront au rallye de Corte pour se préparer, on est tout proche des spéciales du Tour de Corse.

Comment as-tu vécu le Tour de Corse de retour en WRC et quel résultat as-tu obtenu ?

Pour nous, insulaires c’est toujours très spécial, on attendait ça depuis 2008 ! Malgré l’IRC ou L’ERC pendant quelques années, rien ne remplace l’événement WRC, c’était notre objectif principal de la saison.

Le résultat est positif,on termine second du Championnat de France et on remporte le Trophée Michelin, on aurait aimé se battre un peu plus avec les WRC2 mais on partait trop loin,les conditions de route étaient forcément très différentes,c’était impossible de se comparer.

Ta saison s’est terminée dans le Var, comment s’est passé ce dernier rallye ?

C’était un super événement, un super plateau, le beau temps toute la semaine, on ne pouvait pas rêver mieux. Concernant notre course je suis satisfait, on a réussi à faire de bons chronos parmi les meilleurs pilotes, on manque encore de régularité afin de pouvoir rivaliser tout le weekend avec eux, mais on progresse ! On termine 7ème au scratch et 3ème du Trophée Michelin, on termine bien la saison et surtout la voiture a été fantastique !

Le Tour de Corse WRC ne fait pas partie du championnat de France 2016, penses-tu pouvoir être au départ notamment en WRC-2 ?

On va faire le maximum pour y être, et on y sera je pense ! Mais c’est une mauvaise nouvelle pour les amateurs, le coût de l’engagement va être très élevé et cela va réduire le nombre d’engagés je pense. L’événement restera quand même très important…


Quel est ton programme l’an prochain et avec quel véhicule ?


On fait le maximum actuellement pour faire un programme identique à 2015, c’est à dire 4 manches du Championnat de France ainsi que le Tour de Corse avec une R5 et deux rallyes en Corse. Mais pour l’instant rien n’est décidé, on va faire les rallyes ou l’on pense être performant pour remporter le Trophée Michelin, c’est notre objectif sur les manches où l’on sera présent. On visera un bon classement au Tour de Corse dans la catégorie WRC2.

Quels sont les partenaires qui te suivent sur tes rallyes ?

Je tiens à remercier avant tout mon père et toute ma famille sans eux rien ne serait possible mais aussi le Team Sainteloc Racing de Sébastien Chetail. Les entreprises Préfal et Guyon Transports qui me suivent depuis mes débuts. Bien entendu mon copilote Anthony Gorguilo qui a été formidable et son père Thierry. A bientôt au bord des routes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *