Ogier : « Une adhérence très faible »



Coupable d'une grosse erreur en Espagne, Sébastien Ogier arrive en Grande-Bretagne avec un objectif inchangé : la victoire.

Double tenant du titre au Pays de Galles, le français revient avec plaisir sur la terre de son premier exploit en WRC : un scratch dès sa première spéciale, c’était en 2008.

« C’est dommage que notre rallye d’Espagne se soit terminé ainsi. Cependant, c’est le passé et je suis maintenant impatient de rouler en Grande Bretagne, un rallye que Julien et moi avons gagné les deux dernières années.

Les spéciales sont superbes à piloter, même si l’adhérence est très faible en général. Lorsque vous pilotez au Pays de Galles, la météo n’a pas vraiment une grande importance. Vous savez même avant d’y arriver que les routes vont être très glissantes. Je m’y adapte plutôt bien d’habitude.

Nous sommes dans la même situation qu’en France et en Espagne. Nous avons déjà gagné les trois championnats et nous pouvons fini la saison sans pression. Peu importe que ce soit le premier ou le dernier rallye de la saison, je veux toujours gagner.

C’est la même chose pour le rallye de Grande-Bretagne. Il est évident que tout le monde veut gagner au Pays de Galles avant d’avoir une pause hivernale bien méritée.« 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *