Paddon attend son tour



Après une première expérience frustrante au Monte-Carlo sur l'ancienne Hyundai, Hayden Paddon a rapidement trouvé ses repères sur la i20 nouvelle génération en Suède.

Paddon attend son tour

Seulement septième après trois spéciales vendredi midi, le néo-zélandais a su profiter de sa position sur la route pour gagner cinq places en seulement deux chronos l’après-midi ! Le samedi, alors qu’il était revenu à moins de 10 secondes de Sébastien Ogier, le pilote Hyundai n’a finalement pas voulu prendre de risques insensés pour égaler son meilleur résultat en WRC.

« Évidemment, nous avions de grands espoirs en venant ici ce week-end avec la nouvelle voiture. Tout a bien fonctionné, nous avions une position sur la route avantageuse le vendredi après-midi et sur plusieurs spéciales le samedi.

La nouvelle voiture marche vraiment mieux. Nous avons bien attaqué, mais je n’étais pas en position de prendre des risques inutiles car c’était important de rapporter des points à l’équipe. En considérant tout ça, la vitesse était assez bonne ce week-end. Je pense que nous pouvons encore beaucoup l’améliorer. »

Bien installé en deuxième position avant la Power Stage, le pilote Hyundai s’est offert une belle frayeur en arrachant un poteau à quelques mètres de l’arrivée.

« Je n’ai pas frappé le piquet, je l’ai arraché ! C’était probablement l’une des plus mauvaises spéciales que j’ai fait dans ma vie.

Nous avons juste pris ce piquet e je ne pensais pas qu’il y aurait des conséquences. Ca a fait un petit trou dans le radiateur. La première chose que vous pensez quand vous voyez de la fumée sortir, c’est naturellement que ce n’est pas bon mais heureusement nous avons trouvé de quoi colmater ce petit trou. Nous avons rempli la bouteille de champagne d’un peu d’eau et nous avons pu repartir. »

Malgré sa belle deuxième place en Suède, son deuxième podium en WRC après celui acquis en Sardaigne l’an passé, Hayden Paddon s’est montré insatisfait en conférence de presse.

« Nous savons qu’il y a beaucoup de secteurs à améliorer. Je ne suis pas très content de mon pilotage. Dans certaines spéciales c’était bien, mais ce n’est pas encore suffisant pour moi. Il faudra un peu plus d’essais avec la voiture et développer les idées que nous avons.

Je suis sûr qu’une fois arrivé sur la terre, nous pourrons nous améliorer. Le Mexique et l’Argentine sont deux rallyes où nous n’avons pas beaucoup d’expérience. Notre cible sont les deux prochains rallyes en Europe sur terre. Sur les deux prochains rallyes, nous allons en profiter pour progresser afin d’être prêt pour se battre devant au Portugal.« 


Par Julien R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. VINCENT dit :

    Quoi qu’en pensent certains, ce garçon devrait confirmer dès cette année avec une victoire finale. Il a certes su profiter de ses positions sur la route lors de ses 2 podiums. Neuville ou même Meeke, dans la même situation, sont partis à la faute. Paddon, dans une approche du rallye « à la Sordo », s’est montré plus efficace. Face à Ogier, il y a des deuxièmes places qui valent une victoire aux yeux des employeurs.
    S’il continue à engranger des poins avec intelligence, il pourrait bien être le mieux classé des pilotes non VW en fin de saison.

  2. DJ KiiM dit :

    L’année derniere il a fait de belles prestations cette annee il commence bien aussi, laissez lui prendre de bonnes marques, de la regularite et augmenter encore sa vitesse et d’ici les prochaines saisons il sera un serieux pretendant au titre !

  3. Bruno dit :

    Bof. Sans un règlement sur les ordres de départ complètement stupides, Paddon en serait encore à se demander à quoi ça ressemble un podium. Vraiment gerbant. Merci Monsieur Todt

  4. DELAUNEY dit :

    Vu sa jeunesse il a un gros potentiel et on sent qu’il a la tête sur les épaule pour son age.

    Il faudra compter sur lui dans lors de prochains rallyes et dans les années suivantes

    je le vois bien un jour pilotes N°1 dans une bonne équipe.

  5. makkarinen dit :

    C’est sur on en tient un bon !…

  6. Joël G dit :

    Quand les conditions de route lui sont favorables, il sait en profiter… Mais hors cela? Je ne pense pas que cela soit le pilote le + rapide du WRC, loin s’en faut.

    • Bruno dit :

      Il a un très bon niveau, certes, mais vraiment pas de quoi s’exciter. Il a commencé à briller mi-2014 parce qu’il était largué au championnat ce qui lui a permis d’obtenir de bonnes positions de départ. Et sur ce rallye de Suède, c’est le même constat.

  7. sebenfer dit :

    Lui il est peut-être bien capable d’aller titiller Ogier en 2017 ou 2018.

  8. Boris STi dit :

    Un jour c’est sur qu’il aura une victoire