Aucune pénalité contre Peterhansel



Lundi soir, l'équipe Mini X-Raid a déposé une réclamation, contre Stéphane Peterhansel, nouveau leader au général.

Un ravitaillement effectué par le pilote Peugeot dans une zone non autorisée (Km 180 de la spéciale) serait la cause de cette réclamation.

“Ce ravitaillement était légal parce qu’il était dans la feuille de route. Je ne comprends pas la plainte, nous attendons pour connaitre son objet.” a commenté Bruno Famin, directeur sportif de l’équipe Peugeot Sport.

Une enquête est en cours pour valider ou non le caractère licite de ce ravitaillement. Leader au général, Stéphane Peterhansel reste sous le coup d’une sanction allant de 6 heures de pénalité jusqu’à la disqualification.

Ce mardi, les commissaires de courses ont décidé de ne pas pénaliser Stéphane Peterhansel, suite à la réclamation déposée par l’équipe Mini.

Non satisfaite de cette décision, l’équipe Mini a annoncé qu’elle allait faire appel auprès de la Cour d’appel internationale de la FIA. D’après Marc Coma, directeur sportif du Dakar, le jugement de cet appel pourrait prendre plusieurs mois.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. ganier dit :

    PETER 2016 : 12 DAKARS
    PETER 2026 : 20 DAKARS

  2. makkarinen dit :

    …..des vrais pit-bulls chez mini !!! mdr

  3. makkarinen dit :

    Dans le luc l’investigation et bien profonde !

  4. makkarinen dit :

    Loeb en tonneaux,Peterhansel sous investigation,il ne reste plus qu’à chercher la m…e à Sainz et mini pourra savourer une magnifique victoire par élimination à la régulière!!!

  5. Denis dit :

    Cela aussi fait partie de l’épreuve, du sport auto…
    Ainsi au Monte Carlo 2002, SUBARU avait porté réclamation auprès des instances car CITROËN avait effectué un changement de pneus dans une zone non autorisée sur la voiture de… LOEB.
    CITROËN avait reconnu son erreur. LOEB avait eu comme réaction à ce moment là : “Vous ne savez pas tout ce que Citroën peut faire pour vous ?”.

    Une pénalité de deux minutes prononcée après course le prive finalement de sa première victoire mondiale, les mécaniciens de Citroën ayant procédé à un changement de pneus sur sa Xsara WRC au soir de la deuxième étape au lieu du lendemain matin avant le départ des spéciales, conformément à une clause spécifique de la manche monégasque. Bien que sans effet sur les performances, cette erreur administrative provoque le déclassement du pilote français en deuxième position.
    Humour et… Pub !

  6. enriche dit :

    Quand on connait les “filouteries” des constructeurs… il est évident qu’avec ses 3 hélicos + et + et + …, “pijot” n’est pas “clin”…, preuve => l’auto de “loub” sur le toit dans le désert… avec 2 roues AR arrachées… reprend la piste 2h après???? (avec constat sur photo de 3 hélicos posés à proximité de la 2..8, allons il ne faut pas prendre les gens pour des ……….????).