Pierre Roche, l’éternel dauphin



Pour la quatrième fois de sa carrière depuis 2011, Pierre Roche a terminé à la deuxième place du championnat de France des rallyes asphalte cette saison.

Après un premier rallye disputé en Mini WRC, le pilote de la région Centre est passé avec réussite à la toute nouvelle Skoda Fabia R5 du team FJ. Fort de quatre victoires en trophée Michelin, Pierre Roche a remporté ce titre amateur au Var après une belle bagarre face à Frédéric Raynal.

En cette fin d’année, il revient avec nous sur son année 2016 et évoque également la saison prochaine.
 
Pierre, quel bilan fais-tu de ta saison 2016 en championnat de France débutée en Mini WRC puis en Skoda Fabia R5 ?
 
« Un bilan très positif à la vue des résultats évidemment, même si je pense qu’on peut faire mieux. Déjà parce que j’aurais dû prendre la Skoda au Touquet, j’aurais assurément marqué plus de points. Et puis nous n’étions pas encore prêts avec la Skoda au Charbo et à l’Antibes concernant ma prise en main de la voiture, mais aussi les réglages à faire sur l’auto en fonction de mon pilotage. Et puis il y a eu le Rouergue, un coup dur qu’on s’éfforçera d’oublier et une fin de saison où les performances étaient du coup un peu à la baisse.
J’espère pouvoir retrouver ma pointe de vitesse d’avant le Rouergue l’année prochaine. »
 
Cette saison, tu as remporté quatre victoires avec la Fabia R5 au rallye de l’Indre, Vienne, St-Emilion et surtout au Coeur de France, es-tu satisfait de la Fabia R5 ?
 
« La Fabia est une voiture formidable, même s’il y a entre 20 et 30 chevaux de moins que dans la Mini, elle a un châssis tellement extraordinaire qu’elle est au final plus rapide que la Mini sur à peu près tous les terrains. »
 
 Quel programme prévois-tu pour 2017 ? Es-tu content de l’arrivée au championnat du rallye Coeur de France ?
 
« Nous prévoyons le même programme pour l’an prochain : s’inscrire au Trophée Michelin et au championnat de France avec par contre moins de rallyes nationaux étant donné qu’on aura 9 épreuves au championnat.
 
Et puis le Coeur de France en championnat c’est tout simplement génial, déjà pour récompenser toute l’organisation de cette épreuve, les gens qui ont travaillé dur pour faire de cette épreuve une des plus belles de l’Ouest, retrouver aussi un terrain différent de tout ce qu’on a en championnat jusqu’à maintenant et donc plus représentatif de la France dans son ensemble. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *