Plus puissant mais aussi fiable, vivement 2017



En marge du Tour de Corse, la FIA a présenté la pièce maîtresse de la nouvelle réglementation 2017 : le moteur.

Le-Moteur-2017-de-la-Citroen-

Par la voix de Patrice Davesne, responsable moteur chez Citroën Racing depuis 2008, le nouveau moteur de la C3 WRC est longuement décrit : « Concernant la réglementation FIA, la seule différence est dans la bride de turbo. C’était une 33mm avant et maintenant nous passons à 36mm. En conséquence, nous avons développé un tout nouveau moteur. Avec l’augmentation du flux, nous avions besoin de changer le turbocompresseur et le système tout entier pour réduire la friction et ainsi augmenter l’efficacité globale du moteur. Je pense que nous avons trouvé un bon système, qui permet d’éviter trop de pression dans le moteur, ce qui est important pour garantir la fiabilité de ce dernier.

Avec la nouvelle bride, nous avons plus de puissance à haut régime (310 cv à 380 cv désormais). Les accélérations sont forcément plus rapides. »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jewel dit :

    Citroen annonce que la version moteur 2016 n’est que de 310 ch !!!
    Bizarre !
    Sebastien Loeb annoncé 360-365 ch en Janvier 2015 (avec le moteur C-Elysée ) et Sebastien Ogier en annoncé
    342 ch début 2014 dans une émission chez Ruquier , enfin bref !
    Moi je pense que les moteurs tourneront plus vers 450 ch que 380 ch annoncé (règlement FIA oblige) .
    Et je suis quasiment certain qu’ils iront plus vite que les dernières Gr B même sur asphalte (ceci grâce en premier lieu aux pneumatiques) .
    Rendez vous au Tour de Corse 2017 pour être fixé .

  2. Marcustheking dit :

    ALBE Ce que veulent dire ceux qui ont écrit que les voitures cabrent c’est pas des roues arrière comme on peut faire en moto mais sur des bosses en Finlande (voir vidéo) ou l’avant met un peu de temps à retomber!! Je suis pas ingénieur châssis mais on comprend aisément que c’est du à l’appui aero qui est plus important et freine l’atterrissage du train avant… On a tous vu ces images de wrc qui décollent et où les roues arriere retombés nettement plus vite. Après comparer des Gr B et des wrc n’a aucun sens car l’écart technologique est énorme… Je suis sûr que une Gr B se ferait enfumer par une wrc sur une spéciale terre!!!

  3. albe dit :

    Bonsoir,
    « La Delta S4 avait deux fois plus de chevaux que la C3 WRC » (2×380=760 ch)
    La puissance des groupes B oscillait entre 450 et 550 ch suivant les modèles et les besoins mais en aucun cas 760ch !
    « Une auto qui se cabre sur les roues arrières »
    Je n’ai jamais vu de telles séquences en rallye…..peut-être les dragsters sur Youtube!
    Avez-vous vu les images des WRC 2017 « monsieur moutte »? Ces autos sont remarquablement équilibrées grâce à d’exceptionnels châssis et les roues avant collent parfaitement au bitume à chaque accélération.
    Le poids mini des WRC 2017 de 1175 kg est bien supérieur à celui des groupes B qui oscillait environ entre 950 et 1050 kg. De plus, les matériaux présents sur les autos actuelles sont beaucoup moins inflammables que ceux utilisés sur les groupe B.
    D’autre part, même sans être dans le secret des motoristes, la puissance des WRC 2016 se situe plutôt dans les 330/340 ch et non à 310 ch comme annoncé dans les fiches techniques bidon depuis 2011!
    Comme d’habitude, les meilleurs pilotes vont sortir du lot et le travail des ingénieurs pour rendre l’auto très progressive en terme de moteur et de comportement n’en prendra que plus de relief.
    Force est de reconnaitre que, au vu des images sur « rallye-sport » et outre le formidable talent de Meeke, Ogier (et aussi quelques autres), Volkswagen et Citroën ont déjà superbement bossé!
    Sportivement

    • romain dit :

      « Déja la puissance …. les engins turbocompressés atteignaient plus de 500 ch …. Officiellement ! Mais Lancia par exemple, a avoué pousser le turbo de sa S4 à plus de 5 bars …. Plus de 1000 ch pour un 4 cyl 1800 cm3 … Et 1000 ch hors taxes, sur la terre, dans la boue, il fallait quand même savoir tourner un volant qui ! Vous voyez le machin ? Non ? Ca veut juste dire, 0 à 100 en 2 secondes … Sur du gravier ! Centrifugeuse à cerveau ! »

      Voila, voila….

      • Jewel dit :

        La Lancia S4 avait un turbo et un volumex mais n’a jamais dépassé 600 ch sur une manche du championnat du monde des rallyes .

      • pierre dit :

        1000 ch peut etre sur un banc mais en course , lancia devait etre a 480 ch . la plus puissante des 205 t16 etait celle de mouton en corse 1986 avec 530 ch . ce moteur a refait son apparition au san remo 1986 avec la 3 eme voiture de zanussi ! les puissances de 600 , 650 ch sont arrivées en 1988 en rallycross et a pikrs peak sur la 405 t16

  4. romain dit :

    J’espère que le moteur s’exprimera mieux que le monsieur s’exprime en anglais :p

  5. moutte dit :

    On augmente la puissance…et je me souviens que,suite à l’accident de henri toivonen,on l’avait diminué.Une auto qui se cabre sur les roues arrière,bon courage aux acrobates !

    • Romain dit :

      Sauf qu’a cette époque, la Delta S4 avait deux fois plus de chevaux que le cette C3, et une technologie qui date de 30ans maintenant.

    • Alain70400 dit :

      Rien à voir en fait,les groupes B étaient pour certaines de vrais protos à chassis tubulaire,le moteur était central arriere et les puissances dépassaient allègrement les 450 cv pour 890 Kg.

    • Masu83 dit :

      Sans oublier les progrès réalisés en thermes de tenue de route, d’aérodynamique, de direction…