Plusieurs fractures pour S.Lefebvre et G.Moreau



Pendant de longues minutes ce matin, le rallye d’Allemagne est resté dans l’expectative suite à la violente sortie de route de Stéphane Lefebvre et de son copilote, Gabin Moreau.

Après une interminable attente, les premières nouvelles de leurs états de santé sont arrivées par le biais des organisateurs, indiquant dans un premier temps que les deux hommes étaient blessés mais conscients.

En milieu d’après-midi, des précisions ont été apportées sur la page officielle du pilote français :

« Toujours restés conscients, ils ont été transportés à l’hôpital pour y être examinés. Les examens ont révélé plusieurs fractures. Gabin subit cet après-midi une opération pour réduire sa fracture à la cheville gauche.

Entourés de leurs proches, Stéphane et Gabin tiennent à remercier les équipes de secours pour leur intervention, ainsi que les équipages et supporters qui leur ont témoigné leur soutien. »

Il faut rappeler que cette sortie est intervenue dans le premier passage de Panzerplatte, la DS3 WRC du français décrochant dans un droite très rapide, pour taper ensuite les fameuses « hinkelsteins » (gros blocs de pierre) sur le bord de la route, avant de terminer sa course folle contre les arbres.

Redoutée par les équipages, cette spéciale de Panzerplatte a déjà été marquée par de violentes sorties, on se rappelle notamment celle de Petter Solberg en 2004 au volant d’une Subaru Impreza. Au final, une seule question s’impose après cet accident : est-il vraiment raisonnable de rouler à haute vitesse entre des blocs de pierre servant à guider des chars d’assaut ?

Après cet accident, nous ne pouvons que souhaiter un prompt rétablissement à Stéphane et Gabin, tout en espérant les retrouver très vite dans une auto de course !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. labradaauto dit :

    Soutien à tout le staf du rallye en général. Meilleurs voeux de consolidations des blessures à l’équipage blessé.
    On peut saluer les progrès en sécurité pour les participants. Un accident est toujours de trop . Alors on se rassure en songeant que ce pourrait être plus grave encore.

  2. alf dit :

    Licencié en Belgique , tout d’abord prompt rétablisement a Stéphane et son copilote….mais de la a ne plus rouler sur la « panzerplatte » faut quand même pas exagerer.Donc faut plus rouler en finlande parce qu’il y a des JUMPS, plus en Pologne parce que’il y a des arbres ,plus le Monte Carlo car il y a des ravins de plus de 200 mètres dans le Turini etc……Ns sommes en rallye et pas en F1.Personne n’est a l’abri de l’accident……..je suis co pilote et au moment de m’asseoir dans la caisse je suis conscient que le risque 0 n’existe pas .

  3. Beal dit :

    Bonjour
    Totalement d’accord avec RP14, Diabolo, Coutard et Vincent. Rallye Sport pose une bien étonnante question car l’essence même du rallye est d’évoluer à haute vitesse dans un milieu naturel et Stéphane, en excellent rallyman qu’il est, connaissait parfaitement les risques encourus.
    Les WRC sont plutôt lourdes mais solides et la cellule de survie semble avoir joué son rôle, c’est l’essentiel!

  4. Afondcinq dit :

    Il y a toujours des solutions pour améliorer la sécurité et il faut que cela reste une priorité. Mais le rallye doit garder son âme et ses ES mythiques ! Sinon il faut faire du rallye sur sa console de jeux !
    Je souhaite un prompt rétablissement aux deux gladiateurs ! On espère tous les revoir au plus vite sur les ES !

  5. zondaSSJ4 dit :

    Bon rétablissement a Stéphane Lefebvre et a son copilote

  6. VINCENT dit :

    Le rallye est dangereux, c’est un fait. « Panzerplatte » est l’âme du rallye d’Allemagne et quel grand pilote n’est pas allé un jour au contact de ces « Hinkelstein » ? L’essentiel est que la cellule de survie ait bien résisté aux chocs et que l’équipage s’en tire plutôt pas mal.
    Très bon rétablissement à Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau et à bientôt sur les routes du monde.

  7. jean80 dit :

    et j,oubliait pourquoi ne pas mettre des protections sur les plots : 3 à 4 pneus peint fluo pour attirer plus l attention qu en l on voit les vitesses de passage , mais avec des si l on en ferait des choses
    pneus tres utilisés en formule 1 sportivement

  8. jean80 dit :

    vous parlez de bloc de béton , me fait penser à des cubes de 1m au carré , je dirait *plot* de béton de 30cm de diamètre conique sur 50 à 60 cm de hauteur qui en cas de choc n,ont pas les mèmes effets
    dit ceci après avoir vu la sortie de Giordano qui tape le mur par l, arrière gauche
    en souhaitant un prompt rétablissement à Stéphane Lefevre et au copilote

  9. Coutard dit :

    Bon rétablissement pour l’équipage . Quand à la question pourquoi rouler vite entre des blocs de béton ? . Une Ford est tombée dans un étang ? Pourquoi rouler vite près d’un étang ? Pourquoi faire des spéciales en ville ? Ici en Lorraine nous avons eu des pilotes disparus dans des accidents graves , cette question reviendra à chaque fois alors ? Quand on les voit au Finlande , une sortie dans les arbres ? Faut il rouler vite près des arbres ? Après si il faut éviter d’avoir des obstacles cela s’appelle de la piste , et là encore il y a des accidents graves . Darniche à dit il n’y a pas si longtemps  » de mon temps à chaque rallye il y avait un drame , l’avancée des voitures est extraordinaire , ce qui n’empêche pas qu’un accident puisses arriver hélas .

  10. diabolo dit :

    Mauvaise question que vous posez là. Ne cherchons pas systématiquement à toujours tout sécuriser. Sinon on finira comme en F1 à courir sur des parkings avec des quilles en plastique en guise de virage.
    Le rallye a toujours, est et doit rester dans un environnement naturel. Que dire alors des forêts finlandaise ou des précipices en Nouvelle-Zélande ou au Monte Carlo ?.. Les pilotes connaissent les pièges et les notes sont la pour cela. A eux d’adapter leur vitesse aux risques de la spéciale. C’est ce qui fait la beauté de ce sport. Savoir aller vite sans faire de fautes.
    Ces blocs de pierre ils les connaissent tous et doivent faire avec. C’est ça le rallye.
    Je suis le plus triste ce soir pour Steph et Gabin et j’espère très sincèrement qu’ils ne sont pas trop grièvement blessé et qu’ils se remettront d’aplomb au plus vite. Ils ont encore tant à montrer!

    • RP14 dit :

      Bon rétablissement à Stéphane et à Gabin tout d’abord.
      Clairement si on supprime cette spéciale, autant supprimer le rallye d’Allemagne… Le risque zéro n’existe pas en sport-auto.

    • Sémété dit :

      Je suis licencié et entièrement d’accord.

      • lopez dit :

        Je suis également bien d’accord avec cela, licencié également. ça fait parti du rallye. Aux Equipages de s’adapter, noter et rouler en consequence. Si on commence a faire le tri, on est pas sorti de l’auberge. bon rétablissement à l’équipage.

  11. Boris STi dit :

    Je ne pense pas que cette spécial doit rester dans le rallye d’allemagne,surtout pour la saison 2017.
    Après,cette spéciale fait aussi l’originalité de cette épreuve,donc franchement c’est chaud.
    Bien heureux que ce ne soit que des fractures,car quand on voit le geule de la voiture on aurait pu imaginer le pire.

  12. ponpon dit :

    J’ai vu les images de la sortie sur wrc.com, la voiture a tapé plusieurs blocs sur une trentaine de mètres. Le moteur est complètement sorti de son logement, l’avant de la voiture est inexistant !
    J’espère qu’ils en remettront rapidement, rdv en corse !