Quentin Gilbert : « Un énorme plaisir en DS3 WRC »



Exceptionnellement présent en WRC suite à sa victoire en WRC-2 Ultimate Challenge, Quentin Gilbert a connu un baptême de feu au volant de la DS3 WRC, confronté à des conditions particulièrement difficiles cette année au Pays de Galles.

Quentin-Gilbert-Wales-Rally-GB-2016

De plus de deux secondes au kilomètre en début de rallye, le pilote vosgien s’est bien rapproché le dernier jour, approchant la seconde au kilomètre dans le chrono d’Alwen (ES19) avec un douzième temps à la clé.

« Mon premier objectif était d’être à l’arrivée. Ensuite, je voulais afficher une progression régulière tout au long de l’épreuve. Certaines spéciales étaient meilleures que d’autres et j’aurais aimé faire de meilleurs temps, mais globalement j’ai le sentiment du devoir accompli pour ce premier rallye en WRC. Dimanche, je pense avoir fait ma meilleure journée. Pourtant, les conditions étaient à nouveau très difficiles.

Je tiens à remercier une fois de plus Citroën Racing pour cette opportunité unique et tous les partenaires m’ayant accompagné cette année. Ils ont su nous mettre dans de bonnes conditions pour travailler et évoluer. Nous avons pris énormément de plaisir, ce qui est essentiel, et je vais passer une excellente fin d’année après avoir réalisé ce rêve d’enfant. J’espère que cette expérience n’était qu’un avant-goût de ce qui s’annonce ! » a commenté le pilote vosgien à l’arrivée.

Présent en championnat du monde des rallyes depuis 2013, Quentin Gilbert a tout tenté, du JWRC (champion en 2015), en passant par le WRC-2 à deux reprises mais également le Drive Dmack Fiesta Trophy. A 27 ans, sa carrière en WRC arrive à un tournant et la trêve hivernale s’annonce décisive…L’opportunité de rouler avec les « vielles » DS3 WRC pourraient bien représenter une aubaine pour le pilote de Neufchâteau.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    Oui, mais le budget est conséquent et les perspectives de volant officiel plutôt bouchées. Surtout si, comme l’annonce Autohebdo (se référant à un article du magazine britannique Autocar), VW décide d’arrêter le WRC aussi soudainement qu’Audi a arrêté le WEC : on retrouverait pas moins qu’Ogier, Latvala et Mikkelsen sur le marché…!!!

  2. natlin dit :

    il pourrait s’engager dans le nouveau championnat wrc amateur avec citroen
    ou bien refaire le wrc2!