Le rallye en Autobianchi A112



Toujours fidèle à son Autobianchi A112 Abarth depuis 1998, Pascal Beauvais a repris le volant de sa « Mini italienne » après huit ans d’absence.

Pascal-et-Melanie-Beauvais-Autobianchi-A112

Au-delà de la performance, l’atypique Autobianchi du pilote charentais tranche avec les standards actuels du rallye, démontrant s’il en était encore besoin que les petites autos ont encore leur place dans notre discipline.

Si l’auto n’a pas changé depuis 2008, date de ses derniers rallyes, Pascal est désormais copiloté par sa fille Mélanie qui revient longuement sur ses débuts aux côtés de son père et plus généralement en rallye.

Pascal, après plusieurs années sans rallye, tu es de retour en 2016 au volant d’une Autobianchi A112 Abarth, peux-tu nous parler de ton parcours et de ton véhicule ?

Et oui le retour se faisait attendre !

Après 8 ans d’arrêt car la voiture n’était plus homologuée,  j’ai repris cette saison même au côté de ma fille Mélanie, nous roulons sur une Autobianchi A112 Abarth préparée par Gilles Cadier et moi même.

J’ai toujours roulé en Autobianchi depuis mes débuts dans le monde du sport automobile, je trouve que c’est une auto fiable et avec un comportement assez joueur, c’est un pur régal !

La voiture est donc homologuée dans la catégorie F2011, nous avons un petit moteur qui fait exactement 1050 cm3 et 90 cv.

J’ai commencé les rallyes à l’âge de 23 ans au rallye de St-Porchaire en 1988. La vitesse et les voitures m’ont toujours passionné et dès mon plus jeune âge j’ai sauté le pas: celui d’être pilote. J’ai participé à plusieurs finales notamment la finale de la Ciotat en 2000 où j’ai été nommé vice champion de France de ma catégorie avec cette même Autobianchi.

Mélanie, tu viens de débuter en tant que copilote aux côtés de ton papa, comment se sont passés les premiers kilomètres en rallye ?

Avant de parler de mes débuts, je tiens à me présenter. Je m’appelle Mélanie Beauvais, j’ai 17 ans je viens de Charente Maritime. Je suis étudiante en Terminal Économique et Social.

Je viens de débuter ma toute première saison de copilote aux côtés de papa.

J’ai participé à mon premier rallye lors du rallye du Clain, un magnifique rallye régional !
On appréhendait tous les deux cette épreuve car pour lui après 8 ans d’arrêt le retour derrière un volant n’a pas était évident, il devait retrouver tous ses repères…

Pour ma part je devais apprendre le métier de copilote ! J’étais un peu anxieuse lorsque nous étions sur cette ligne de départ !

Mon rêve de petite fille allait enfin se réaliser… Mon père m’a vraiment rassuré tous le long du rallye afin que je me sente bien et que je puisse apprécier sans stress ce moment magique qui s’offrait à nous.

Nos premiers kilomètres en rallye ont été tout simplement magiques !

Je n’ai pas de mot pour décrire cet instant de pur bonheur ! Pour notre premier rallye ensemble nous avions un objectif simple, c’était de rallier l’arrivée finale.

Nous terminons notre premier rallye ensemble à la 35ème place au scratch et 1er de la classe F2011.

Qu’est-ce que tu as vraiment apprécié sur les rallyes cette saison ?

Honnêtement, j’ai vraiment tout apprécié !

J’ai aimé l’organisation de chaque rallyes auxquelles j’ai participé. J’ai pu découvrir une spéciale de nuit lors du rallye de Saintonge, c’était incroyable !
Mon plus beau souvenir reste le premier podium avec papa sur notre premier rallye ensemble.

Autre rallye pour toi avec Teva Gschwindemann à bord d’une 106 rallye,comment s’est déroulé cette épreuve régionale ?

Pour mon quatrième rallye de la saison, je suis montée aux côtés de Teva, un jeune pilote talentueux je trouve ! Ce n’est que sa première saison et il réalise déjà des chronos époustouflants alors qu’il n’a participé qu’à 5 rallyes !

Nous participions au rallye de la Vie, un rallye régional. Nous n’avions pas d’objectif particulier si ce n’est de rallier l’arrivée et surtout de se faire plaisir. Pour ma part, un peu d’appréhension pour l’apprentissage des notes, car c’était un système complètement différent de ce que j’ai pu avoir jusqu’ici !

Le rallye s’est très bien déroulé, nous avons améliorés nos chronos de spéciale en spéciale. Il y avait une très bonne ambiance aussi bien dans l’auto qu’à l’assistance.

Le rallye se termine par une 51ème place au scratch et 2ème de la classe N1.
On garde un très bon souvenir de notre premier rallye ensemble et nous espérons que ce ne sera pas le dernier !

Quels sont tes projets pour le futur en rallye et as-tu des personnes à remercier ?

Pour le futur en rallye, je compte prendre d’avantage d’expérience en tant que copilote, car j’ai beaucoup de chose à apprendre encore.

Ensuite, par la suite j’aimerais tenter ma chance derrière le volant si le budget est présent. Je tiens à remercier mon père car sans lui mon rêve de petite fille n’aurait pas pu se réaliser.

Je tiens également à remercier toute ma famille qui me suit et me soutient à chaque rallyes. Merci également à Téva de m’avoir fait confiance ainsi qu’à son assistance de choc !

Et pour finir Papa et moi tenons à remercier notre sponsor Norauto de Saintes, c’est grâce à lui que nous avons pu aboutir à notre projet, c’est vraiment touchant de leur part !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *